Mon mariage évasion : la soirée

Arrivés les premiers sur le lieu de réception, Monsieur Évasion et moi nous isolons dans une petite salle à l’étage et attendons que les invités découvrent notre décoration et s’installent à leurs tables respectives.

Il fait très chaud là où nous patientons et nous avons hâte de retourner dans la grande salle où nous avons su conserver le frais. Mais ça c’était avant… j’y reviens un peu plus loin.

Après plusieurs minutes d’attente, le DJ chauffe notre public nos invités et envoie la musique :

Nous arrivons sous les acclamations (cette sensation d’être une star !). Nous prenons le micro pour faire un petit discours que nous avions écrit quelques jours auparavant.

À notre “Bon appétit”, la première entrée est envoyée et tout le monde se régale avec le mille-feuille de foie gras au pain d’épices :

Mon mariage évasion : la soirée

Tout au long du repas, les animations défilent…

Nous avions accepté, de la part de notre DJ, de participer à un “elle et lui” revisité. Je ne peux que plébisciter cette version, car tous les invités participent. Je laisse le règlement du jeu secret puisqu’il appartient à l’animateur.

S’ensuit le discours de mon cousin. C’est devenu une tradition au fil des mariages. Et je tenais absolument qu’il nous fasse l’honneur de ses talents d’orateur lors du dîner. Je savais que personne ne s’ennuierait et, vu les applaudissements et les commentaires d’invités qui ne le connaissaient pas, je peux t’assurer qu’il a marqué les esprits. En y repensant, les émotions me reviennent, quel beau moment !

Mon mariage évasion : la soirée

Crédits photo : Yves Boucaux

Au moment de la seconde entrée, je me rends compte qu’il fait vraiment une chaleur étouffante à l’intérieur de la salle. Je me dis que les projecteurs allumés n’aident pas.

Mais, surtout, je remarque que les fenêtres sont ouvertes. Monumentale erreur ! Tu vas me dire : “Et alors ? c’est mieux pour aérer, non ?” Je te répondrais oui… si nous n’étions pas en Alsace. Les personnes qui ont ouvert les fenêtres venaient d’autres régions où il est logique d’ouvrir afin que l’air circule. Mais lors des fortes chaleurs comme ce jour là, il n’y a pas le moindre brin de vent et, même à 21 heures, il fait encore très lourd dehors.

Mon mariage évasion : la soirée

Ensuite, nous avons eu droit à notre diaporama “dossiers” très bien fait avec en musique de fond Muse. Nous avons bien ri et nos invités aussi en découvrant des photos “collector”.

Nous avions donné carte blanche à nos témoins pour sélectionner des animations entre les plats. Nous avons eu la surprise de les découvrir en très bons animateurs de ce jeu (ils avaient distribué des papiers à chaque table sans que nous nous en apercevions) :

Mon mariage évasion : la soirée

À nous de deviner le point commun entre toutes les personnes debout.

J’ai gagné le jeu, en trichant un peu (je suis mauvaise perdante). Et mon mari tout neuf a dû me faire une déclaration d’amour au micro en signe de défaite.

Nous sommes ensuite passés au plat principal. Personnellement, avec la chaleur et la robe qui commençait à me serrer, je n’avais plus faim. J’ai mangé un peu, sans me forcer.

Mon mariage évasion : la soirée

Nous savions qu’une autre surprise était prévu après le plat principal mais nous étions loin de nous douter que les parents de Monsieur Évasion ferait un sketch en nous parodiant lors de nos discussions sur l’organisation de nos voyages. Ils nous avaient bien observé et ont mis en évidence nos petites contradictions toute en finesse. C’était très drôle et ils étaient à l’aise, eux qui sont si réservés d’habitude.

L’ouverture du bal et le lâcher des lanternes

Arriva le moment d’ouvrir le bal sur cette musique :

Nos répétitions nous ont permis d’assurer un minimum, même si je me prenais un peu les pieds dans ma robe. Avant la fin de la musique, j’ai invité mon père à danser et Monsieur Évasion, sa mère.

Après quelques danses et le fromage, le DJ a annoncé le lâcher de skylantern. Très peu d’invités étaient au courant, ça a été une bonne surprise pour tout le monde.

Mais voilà, je t’expliquai tout à l’heure qu’il n’y a jamais de vent lors des fortes chaleurs en Alsace. J’aurais dû préciser que c’est le cas SAUF lorsque ça devient orageux. Le vent s’est mis à souffler juste au moment où nous avons allumé les skylantern. D’ailleurs, nous avons pris peur lorsque l’une d’elle est restée coincée dans un arbre puis a foncé sur le toit de l’auberge juste à côté. Par chance, une troisième rafale de vent l’a emportée dans le ciel.

Heureusement, pour nous, l’orage n’a pas éclaté ce soir là, mais le lendemain après-midi.

Mon mariage évasion : la soirée / laché de lanternes

Crédits photo : Yves Boucaux

Une fois les lanternes envolées, ce fut l’heure des gâteaux. J’ai mangé une petite cuillère de chaque pour faire honneur mais je ne pouvais plus rien avaler.

Nous avons ouvert à nouveau le bal (je ne sais pas si ça se fait, mais ça nous a fait plaisir) sur notre chanson, un slow cette fois-ci.

Malgré la chaleur, les invités ont tous dansé, certains ne quittant presque jamais la piste. Mais la soirée n’était pas terminée car nous avons ouvert le candy-bar à la grande joie de nos proches pourtant rassasiés (mais la gourmandise n’a rien à voir avec la faim, pas vrai ?!).

Candy Bar

Crédits photo : Yves Boucaux

Les petits sachets prévus pour mettre les bonbons ont bien servis. Je voyais régulièrement des gourmands qui mangeaient des friandises tout en dansant.

Cette soirée est passée trop très vite. Il n’y a pas eu de temps mort et, pour moi, ce fut comme un doux rêve.

Et toi ? As-tu planifié ta soirée avec le DJ et le traiteur afin que tout s’enchaîne ? Donnes-tu carte blanche à tes témoins pour prévoir des surprises ? As-tu déjà choisi les musiques importantes de la soirée ? Raconte !



11 commentaires sur “Mon mariage évasion : la soirée”

  • Candy bar : génial !!!
    Pour les lanternes, aviez vous demandé une autorisation ? Est-ce vraiment dangereux. A 7 jour du mariage, nous nous demandons encore si nous les faisons ou non (bien qu’elles soient achetées).

    • Merci !!!
      Pour les lanternes, oui ils faut appeler l’aviation civile. Pour ma part, elle m’avait demandé de prévenir par courrier les pompiers, la gendarmerie et la mairie et également de les appeler 15 minutes avant le lâcher.
      Je ne pense pas que ce soit dangereux puisque l’arbre n’a pas pris feu 🙂

  • Le menu avait l’air superbe ! On peut avoir des détails ? genre c’était quoi la 2ème entrée et le plat principal ? Très joli visuel en tout cas ! Un restaurateur ou traiteur ? C’était bon ? (je sens que ma question est débile là!)

    • Merci ! La deuxième entrée : Entremet de homard, asperges et tartare de tomates. Le plat principal : Noisette de veau aux morilles, Râpé de pomme de terre et ses tomates confites, Tian de légumes.
      C’était un traiteur et oui, tout était très bon 🙂
      PS : il n’y a pas de question débile 😉

  • J’aime beaucoup ton candy bar ! Le lâcher de lanternes juste ouah !
    Tu as pris où tes contenants (sachets, bonbonnières) et tes bonbons ? En quelle quantité pour combien d’invités ?
    Merci !

    • Merci ! Merci !
      Pour les sachets de bonbons, une déjà mariée en proposait sur Annonces Dentelle. Pour les bonbonnières, c’est mon amie chargée de la déco qui s’en est occupé. C’est également elle qui a commandé les bonbons directement chez haribo (en Allemagne). Il y en avait pour 5 à 7 kg environ. 🙂

  • Je suis à la recherche d’un DJ pour mon mariage ayant lieu en juin prochain en Alsace et ce n’est pas évident.
    J’avais lu ton article sur ta recherche de DJ…
    Peux-tu me dire le nom de ton DJ ?

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *