Mon mariage participatif et trilingue : la sortie de l’église et notre joyeux convoi

La dernière fois, je te relatais toute l’émotion que procura notre cérémonie religieuse.

Émotion indéniable pour moi… Et pour l’Amoureux, c’est sûr aussi, je l’ai vu sur son visage à chaque moment de la célébration ! Son Papa a aussi versé quelques larmes, en entrant, en lisant l’évangile et, d’après la vidéo, aussi pendant mes vœux.  Quant à ma sœur, on l’a vue étreinte par l’émotion en signant les registres…

Sur les photos, les sourires émotionnés de nos parents et de nos témoins en général témoignent qu’ils sont aussi touchés pour nous. Mais pour l’ensemble des invités, nous n’avons que des témoignages… Mais quels témoignages !

Un ami de l’Amoureux qui joue les gros durs m’a, par exemple, sorti : “Tu sais, je dois te le dire, ça reste entre nous, mais tes vœux m’ont presque fait pleurer” (oups, secret divulgué ! Heureusement qu’il ne lit pas le français !).

Bon, ce que je voulais te dire c’est : si tu te maries à l’église, vraiment, vraiment, ne bâcle pas la préparation du déroulement de ta cérémonie religieuse… Ce n’est pas parce que les étapes y sont bien prédéfinies que tu ne peux pas la rendre personnelle et intime si tu le souhaites !

Mais revenons à mon récit.

La sortie de l’église

Pour sortir de l’église, nous avons eu le droit à une jolie haie d’honneur de parapluies !

sortie d'église sous la pluie

Crédits photo : Mamzelle Joe

Personnellement, la pluie, je ne la sens pas, je suis dans un état second après toute l’émotion de la cérémonie ! Je note tout de même la présence de jolies arches, autre surprise de ma Maman pour donner un air festif à la sortie de l’église.

J’avais en effet été un peu déçue quand le prêtre m’avait annoncé qu’on ne pouvait plus rien lancer à la sortie sur les mariés. Me prendre des confettis sur la tête était une de mes grandes envies ! Et puis, j’avais fait mes cornets spécialement pour ça !

Mais il y avait donc les arches sur lesquels ma Maman avait accroché des clochettes, ce qui faisait un joli bruit qui répondait parfaitement aux cloches de l’église qui battaient à tout rompre. Et puis, l’ambiance festive était complétée par des bulles et des rubans à agiter…

sortie d'église arches, rubans et bulles

Crédits photo : Mamzelle Joe

Ce qui est rigolo dans cette histoire, c’est que, pour moi, il y a un décalage entre mes souvenirs de ce moment et la tête que j’ai sur les photos. Je me souviens me sentir un peu absente de ce moment, je ne sais pas trop quoi faire, je suis comme lessivée suite à la charge émotionnelle de cette cérémonie… Et pourtant, j’ai du agir portée par une joie qui balaie tout parce que j’ai l’air tellement, tellement, heureuse sur les images…

le bonheur d''être marié

Crédits photo : Photo personnelle prise par la meilleure amie de la mariée

bonheur à la sortie de l'église

Crédits photo : Mamzelle Joe

rire à la sortie de l'église

Crédits photo : Mamzelle Joe

(Oui, je sais, ça fait beaucoup de photos pour un moment, mais je ne sais pas choisir…)

En tout cas, il y a eu ce moment où, après avoir salué sur les marches, s’être embrassés, on s’est demandé : “euh, qu’est-ce qu’on est sensé faire là ?”. Je crois qu’on a alors commencé à dire bonjour… Mais rapidement, à cause de la pluie, les gens sont partis vers leur voiture.

Sur le coup, ça m’a bien arrangé parce que je ne me sentais absolument pas capable de faire la conversation, j’avais besoin de reprendre mes esprits… Mais, aujourd’hui, je regrette un peu de ne pas avoir pu un peu plus discuter avec certaines personnes qui nous ont fait l’honneur de venir à la cérémonie religieuse alors même qu’on ne les avait pas conviées au goûter d’honneur (et j’aurais pu leur dire de venir tout de même boire un coup avec nous) ou à d’autres qui ont préféré ne venir qu’à cette partie-là, notre salle étant à une demi-heure de route de l’église…

Les mariés sur le bord de la route

En tout cas, rapidement, nous nous sommes retrouvés presque seuls sur le parking de l’église. Il reste une amie qui nous tient un parapluie, ma sœur et ma belle-sœur qui attendent que tout le monde soit parti pour monter dans la voiture balai…Tout le monde ou presque a rejoint sa voiture, souvent garée un peu plus loin.

On nous dit que mon frère est parti plus tôt chercher la DS qui était aussi garée plus loin… Mais il se fait attendre. Ça nous permet de souffler un peu et ça nous fait bien rire… Les mariés abandonnés au bord de la route !

En fait, on l’apprendra après, mon frère a eu un gros moment de stress ! Il avait laissé les phares de la voiture allumés (pas d’avertissement sonore sur les vieux modèles), la batterie était déchargée ! Heureusement, il a les câbles dans le coffre, il a donc couru à la recherche de quelqu’un qui puisse lui permettre de les recharger et une copine garée pas loin lui a sauvé la mise… Ouf !

Le cortège

Notre carrosse arrive. Mais avec tout ça, certaines personnes sont déjà parties vers la salle (on aurait peut-être pas du leur mettre un plan…), on a heureusement un petit cortège de 6 voitures derrière nous pour le concert de klaxons auquel on tenait (nous aussi) !

J’ai adoré ce moment, on est confortablement installés dans la belle voiture.

les mariés en DS

Crédits photo : Mamzelle Joe

Ça m’a permis de me remettre de mes émotions, là, seule avec mon Amoureux et mon frère (mon acolyte discret de toujours). On discute vaguement, on rit, les gens nous saluent en voiture, ça klaxonne joyeusement… À un moment, on perd un peu notre cortège sur les routes de campagne donc je me retrouve à téléphoner avec le portable de mon frère à ma belle-sœur dans la voiture balai… On recolle un peu… Et puis, arrivés à un rond-point, arrivent par une autre route, d’autres voitures décorées pour un mariage… Mais ce sont nos nœuds fuchsia ! Ah, mais c’est les gens qui sont partis avant et qui ont pris l’autoroute !

J’ai un sourire scotché sur ma figure… C’est juste parfait et j’arrive à la salle prête à avoir une belle fête avec tous ces gens que nous aimons et qui sont venus pour nous !

Et puis, le mauvais temps semble passer. Il ne pleut plus et le ciel se dégagera tout au long du goûter d’honneur…

salle de réception à la ferme

Crédits photo : Mamzelle Joe

Ça va être super pour ce moment qu’on voulait “au jardin” !

Il est temps de sortir de la voiture !

DS pour un mariage

Crédits photo : Mamzelle Joe

Au passage, tu remarqueras qu’on s’est pas embêté à la décorer… Je ne suis pas fan des fleurs sur la voiture et je trouve, de toute façon, qu’une si belle voiture se suffit à elle-même !

D’ailleurs, je dois t’avouer que la décoration des autres voitures, c’était aussi de la récupération : ma Maman a récupéré à l’église des nœuds fushia d’un précédent mariage (ça partait à la poubelle).

La voiture-balai

Pour revenir à la question des voitures, la seule décoration qui a pris du temps c’est celle de la voiture-balai !

Mon frère, ma sœur et ma belle-sœur ont réquisitionné tous les balais qu’ils pouvaient trouver pour mettre sur notre voiture. Celle-ci est l’ancienne voiture de mon grand-père décédé l’année précédente (je suis attachée aux symboles, c’est pourquoi je leur avais demandé de se servir de cette voiture-là en particulier).

Cette tradition de la voiture-balai peut sembler ringarde mais, moi, je la trouve rigolote. Et puis, décider d’une voiture-balai permet d’avoir une solution pour ceux qui se perdent et ça permet aussi aux voitures qui croisent un mariage de savoir où se termine le convoi… Bref, ça me faisait plaisir que ma fratrie veuille bien s’y coller !

voiture balai

Crédits photo : Photo personnelle prise par la sœur de la mariée au lendemain du mariage

Tu noteras au passage :

  • Le nœud bleu-blanc-rouge et orange pour un clin d’œil à notre mariage franco-néerlandais.
  • Sissi et Franz (qui ne tient plus debout au lendemain du mariage, heureusement, ce sera le seul au lendemain de notre grosse fête…) en poupées sur la plage arrière. Ma petite sœur faisait ainsi un clin d’œil à mon obsession des princesses et de Sissi en particulier quand j’étais plus jeune (allant jusqu’à la traumatiser  – ma sœur pas la poupée  – en lui interdisant de la toucher) !

Allez, je t’en ai déjà assez dit pour aujourd’hui… Et, promis, je reviens la prochaine fois avec un article sur la décoration de notre joli lieu !

Et toi, as-tu de la route à faire entre le lieu de ta cérémonie et ta salle de réception ? Qu’as-tu prévu comme carrosse ? Et la voiture balai, est-ce une jolie tradition pour toi aussi ? Raconte !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



14 commentaires sur “Mon mariage participatif et trilingue : la sortie de l’église et notre joyeux convoi”

  • Voilà une chronique qui donne le sourire en cette fin de semaine. Vous êtes une fois de plus magnifiques tous les deux. J’aime beaucoup la photo dans la voiture. Et j’aime encore plus les symboles de ton mariage. Me concernant, j’irais porter mon bouquet de mariée sur la tombe de mes grands parents. Même s’ils seront présents tout au long de cette journée dans mon coeur.
    PS : je te comprends pour Sissi ! Je suis une grande fan et je ne peux pas m’empêcher de regarder chaque année à Noël !

  • Ce sont -comme d’habitude- de très belles photos.
    Quel stress a dû avoir ton frère avec la batterie de la voiture déchargée (le genre d’incident qu’il vaut mieux apprendre après coup pour les mariés).
    Je suis jalouse de ne pas avoir pensé à une voiture-balai !!! Trop chouette !!!

    • Heureusement, mon frère ne stresse pas facilement 😉
      Et puis, le proprio lui avait bien indiqué qu’il y a les cables dans le coffre, avec les vieilles voitures, les problèmes de batterie sont assez communes…

  • C’est encore une fois un article qui retransmet beaucoup d’émotions je trouve ! Vos photos sont superbes, et on ne peut qu’être admiratifs !!
    Bon, j’espère que nous n’aurons pas le même coup pour la voiture ancienne, mais c’est son propriétaire, ami de mes parents, qui la conduira, donc pas de risque je pense !
    Pour notre cortège, j’ai aussi envie d’une voiture balai, surtout pour récupérer les gens un peu perdus s’ils devaient y en avoir (et il y en aura, c’est sûr !!) !

  • Vos photos sont vraiment magnifiques et encore une fois, j’aime beaucoup tes articles. J’attends toujours avec impatience le prochain !!
    J’aime bien l’idée d’avoir une voiture balai, j’espère que nos témoins vont y penser…
    Je suis ravie de voir que tu as aussi opté pour l’option “rubans à agiter” pour la sortie de la cérémonie. J’en ai confectionné plein pour mes invités, j’espère que ça va leur plaire car ce n’est pas habituel…

    • Merci <3
      Pour la voiture balai, tu peux peut-être en toucher un mot si tu y tiens 😉
      Et pour les rubans, je pense que c'est assez clair de ce qu'on peut faire avec, donc ne t'inquiète pas, les gens vont exprimer leur joie en les agitant 😉

  • Magnifique, magnifique, magnifique! J’avoue que j’attends aussi tes articles avec impatience! Il y a vraiment beaucoup d’émotions et de joie qui se dégagent de chacun d’eux.

  • Merci pour toutes ces photos ! Sympa que vous ayez récupéré des rubans pour la déco des voitures (mais on ne voit pas de photo du cortège dommage!) et au passage ça m’a permis d’apprendre ce que c’était qu’une voiture balai à un mariage !

  • Super. Une fois de plus, je suis fan… Nous n’avons pas de voiture pour notre mariage : unité de lieu, unité de temps, unité d’action, comme dans le théâtre classique. C’est sur une île, et il n’y a aucun véhicule. Mais comme je trouve ça plutôt sympa, la voiture balai, on va peut-être transformer la brouette en brouette-balai !

    • aaaaah un mariage sur une île, aaaaah une brouette-balai…
      Mais ça a l’air trop cool ton mariage trilingue !
      (et la référence littéraire m’a fait sourire…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *