Étiquette : chaussures et accessoires

Réchauffer la mariée de décembre

Réchauffer la mariée de décembre

Tu trouvais que j’avais l’air de galérer quand je te parlais de mes problèmes capillaires ou de maquillage ? C’est pourtant tellement INFIME par rapport à ma recherche d’accessoires de mariée d’hiver ! Honnêtement, j’ai cru trouver LA solution miracle des tas de fois, sans jamais être pleinement convaincue. À l’heure où j’écris cet article je me marie dans 50 jours exactement, et j’hésite encore un peu entre trois possibilités. Quatre si on compte celle d’y aller juste avec ma robe et prendre le risque de mourir de pneumonie le lendemain.

Trouver chaussure à son pied

Trouver chaussure à son pied

Bien avant de réellement me mettre à la quête de ma précieuse, je me suis intéressée aux chaussures que je porterai pour ce jour spécial.
Je fais partie du clan des shoes addict. J’aime, j’adore les chaussures et j’en ai une bonne collection. Des plates, des hautes, des très hautes. Et je suis faible parfois, très faible. Je suis capable de m’acheter une paire de bottes parce que je les trouves irrésistibles en vitrine, mais de ne jamais les porter par peur de les abîmer !

Épisode 12 : quand une seule robe ne suffit plus

Épisode 12 : quand une seule robe ne suffit plus

Une fois la tâche « choix de la robe » rayée, je me suis replongée à corps perdu dans la weddosphère à la recherche de paillettes dans les yeux. Scroll infinis sur Pinterest, zyeutages intempestifs de photos de mariages rustico-champetro-bohèmo-chic sur des blogs de toutes les langues et, surtout, découverte d’un concept qui semblait connu et adopté de toutes : la petite tenue du mariage civil.

Le périple des talons hauts ou comment je me suis transformée en chasseuse de stilettos

Le périple des talons hauts ou comment je me suis transformée en chasseuse de stilettos

Mi-avril 2016, je viens de faire le premier essai de la toile de patron de ma future robe de mariée et je m’apprête à sortir de l’atelier cosy de ma sympathique créatrice quand cette dernière me rappelle que « la prochaine fois, on fait impérativement l’essai avec vos chaussures définitives pour valider la longueur de la robe, pensez à les apporter ! ». « Évidemment, c’est promis j’y pense ! » je réponds joyeusement.
Gloups.

Le choix des chaussures pour une shoes addict

Le choix des chaussures pour une shoes addict

Ah les chaussures. Je n’ose pas te dire exactement le nombre de paires que je possède mais sache que mon entourage est en détresse totale. Il était évident pour moi que c’était la première chose que je prendrai, en sachant que je veux qu’elles apparaissent et ce fut le cas. Pour le mariage, j’avais quelques critères toujours non-négociables (en même temps tu dois me connaître rien n’est négociable avec moi) !

Mon mariage d’hiver presque à la montagne : l’histoire de la bague de fiançailles

Mon mariage d’hiver presque à la montagne : l’histoire de la bague de fiançailles

Jusque là je t’ai parlé de ma demande et de l’annonce à nos proches, mais tu te demandes peut-être « et la bague ? ». Ayant fait ma demande moi-même, il n’y a évidemment pas eu de bague avec. Je ne suis pas assez égocentrique pour m’être offerte une bague toute seule ! Ma bague de fiançailles, c’est finalement une longue histoire et disons que je l’ai attendue beaucoup trop longtemps. Laisse moi te raconter tout ça !

Mon mariage un brin campagne, un poil rétro : la mariée se prépare

Mon mariage un brin campagne, un poil rétro : la mariée se prépare

Aujourd’hui, je me marie. Et point de youpi, de tralala, de paillettes et autres licornes enchantées à l’horizon. Car comme je te le narrais il y a de ça quelques mois, je ne suis pas sereine. Les derniers préparatifs de la veille on eu raison de la sérénité de mon futur. Je me suis endormie en priant que la nuit fasse retomber son stress mais, au réveil, son visage fermé me démontre qu’il n’en est rien.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre II : les fiançailles avec deux bagues !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre II : les fiançailles avec deux bagues !

C’est au détour d’une conversation nocturne où, plongée dans un roman où il était encore question de gens merveilleux qui décident de passer leur vie ensemble, j’explique que c’était une époque formidable… Et, soudain, M Wayne s’exclame : « Ah oui, ça me plairait bien d’être fiancé ! ». Pardon ? Quoi ? TU AS DIT QUOI ? Oui, oui, j’ai bien entendu…

Prendre soin de son alliance et de sa bague de fiançailles

Prendre soin de son alliance et de sa bague de fiançailles

Non seulement c’est probablement un des bijoux les plus chers que tu possèdes, mais en plus elle symbolise la solidité et la longévité de ton union avec ton amoureux et qu’il s’agit qu’elle reste en bon état ! Deux bonnes raisons de prendre particulièrement soin de ta bague de fiançailles et de ton alliance.

Voici les conseils avisés de Fabiola pour que tes bagues durent toujours, comme votre amour.

L’histoire des chaussures d’une non shoes addict

L’histoire des chaussures d’une non shoes addict

À la base, je suis un peu aux antipodes de bon nombre de mes collègues chroniqueuses : les chaussures et moi ça fait deux. Jusqu’à très récemment c’était basket de chez Gémo ou basket de chez Gémo. Bon je me suis un peu améliorée en rentrant dans la vie active : ballerines l’été, bottines avec un peu de talon l’hiver. Et puis j’ai fait une folie un jour avec des jolis talons aiguilles, que je ne sors que pour les grandes occasions (remise des diplômes, réunion au sommet au boulot…).