Étiquette : choisir ses prestataires

Notre séance engagement, un doux moment à la découverte de nos futurs prestataires

Notre séance engagement, un doux moment à la découverte de nos futurs prestataires

Je t’ai laissée la dernière fois en te racontant que le duo espagnol photographe-vidéaste dont le travail nous avait fait craquer nous avait proposé une séance engagement… offerte ! Quelle chance !! Nous pourrons nous rendre compte en conditions réelles de leur manière de travailler : guident-elles les poses ? Préfèrent-elles nous laisser autonomes ? Malgré sa passion pour la photo, M. Golf se montre réticent.

Pour nous marier, il fallait des prestataires – Partie 2

Pour nous marier, il fallait des prestataires – Partie 2

N’ayant pas de traiteur qui s’occupe de la totalité de notre vin d’honneur et de notre repas, nous avons dû gérer nous-mêmes l’achat des boissons alcoolisées, des softs et de l’eau (oui, on boit de l’eau dans le Nord, contrairement à ce que certains peuvent penser). Nous avons donc cherché à bénéficier de promotions en grande surface pour tenter de dépenser le moins possible…

Le casse-tête du photographe lorsque l’on est amateur de photographie

Le casse-tête du photographe lorsque l’on est amateur de photographie

Je partageais récemment avec toi le « top 5 » de nos priorités, où la photographie occupe une place de choix. Une fois le lieu de réception réservé, nous nous sommes rapidement mis en quête du photographe qui nous accompagnerait tout au long de cette journée. La première chose que l’on s’est dit avec M. Golf a été : « Ça ne va pas être simple de trouver notre perle rare… »

Page 10 du grimoire : coiffure et maquillage, ou quand ce qu’on veut ne va pas forcément avec qui on est

Page 10 du grimoire : coiffure et maquillage, ou quand ce qu’on veut ne va pas forcément avec qui on est

La dernière fois, je t’ai rapidement parlé du fait que je n’étais pas convaincue par ma coiffure lors de mon premier essayage couture. Ce qui m’amène à te parler aujourd’hui de mes tests coiffure et make-up ! On lit partout qu’il vaut mieux en faire pour ne pas avoir de surprise le jour J, et pour trouver le style qui nous plaît le plus. Depuis le début des préparatifs, je comptais de toute façon en faire, mais plutôt pour être sûre d’apprécier le travail du prestataire que je retiendrais.

L’épisode du test du traiteur

L’épisode du test du traiteur

Nous avons donc pris rendez-vous en octobre dernier, soit quand même cinq mois avant le mariage, pour un menu dégustation. Nous avons prévu d’y aller avec nos parents et notre fille – heureusement pour nous, nous avions le droit d’être jusqu’à six personnes (et Petite Fille serait sur nos genoux). Précision a été faite également qu’il faudrait un repas végétarien pour moi.

Pour nous marier, il fallait des prestataires – Partie 1

Pour nous marier, il fallait des prestataires – Partie 1

Très rapidement dans nos discussions avec M. Grincheux, nous avons pris la décision de passer par notre boulanger attitré pour la partie sucré de notre repas. Nous avons déjà eu l’occasion de passer par lui pour les gâteaux des baptêmes de nos deux enfants et lors d’autres d’occasions festives comme des anniversaires, par exemple. À chaque fois, nous en étions ravis et voulions donc pouvoir bénéficier de ses services lors de notre mariage.

À la recherche du domaine magnifique – Partie 1

À la recherche du domaine magnifique – Partie 1

Comme je te l’expliquais un peu plus tôt, une fois nos critères listés et la période choisie, nous nous sommes lancés dans les visites des lieux de réception que nous avions sélectionnés. Bon, réussir à caler un rendez-vous pratique entre nos horaires décalés et l’agenda de Monsieur Dim… Ah oui, c’est vrai que je ne t’ai pas encore parlé de lui. Il s’agit de l’un des témoins de Monsieur Gatsby. Mais que vient-il faire dans cette histoire ?

Comment trouver un lieu de réception en vingt-quatre heures chrono à 700km de chez soi !

Comment trouver un lieu de réception en vingt-quatre heures chrono à 700km de chez soi !

Je suis de retour pour te parler d’un sujet des plus classiques mais non moins primordial : la recherche de la salle de réception !! On était tellement excités à notre retour de Namibie que la première chose que l’on a faite en rentrant, ça a été de se mettre tous les deux sur notre ordinateur à la recherche du lieu idéal pour notre jour J. Ah oui, mais quel jour, d’ailleurs ? Au moins dans un an, le temps de tout préparer, ça c’est sûr !

Et quid de la mise en beauté ?

Et quid de la mise en beauté ?

Je commence par le maquillage parce que clairement, c’est ce qui a été le plus simple à choisir. Dans la vie de tous les jours, j’aime beaucoup me maquiller, tester des nouvelles choses, etc. Vraiment, je me débrouille pas mal, et au départ, je voulais me maquiller moi-même. Mais en y réfléchissant, ce n’était pas du tout une bonne idée. Parce que certains jours, quand je me maquille, ça ne veut pas. Mais alors vraiment PAS DU TOUT.

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Souvent après avoir découvert l’histoire de la demande, tu t’attends à lire certaines étapes incontournables de l’organisation d’un mariage, à commencer par la recherche d’un lieu idyllique ! Tant il est vrai que quels que soient le thème et l’ambiance du jour J, rassembler un nombre souvent important d’invités pour teufer (mot à rendre urgemment aux années 2000) ne s’improvise pas.