Étiquette : choisir ses prestataires

La recherche du lieu idéal – Partie 3 (un dernier rebondissement)

La recherche du lieu idéal – Partie 3 (un dernier rebondissement)

Nous décidons entre temps de nous marier en mai 2017. Je la recontacte en avril 2016 pour lui demander des nouvelles, et là, mauvaise surprise, elle m’annonce qu’elle a déjà un couple qui a mis une option pour le 6 mai 2017. Je tombe de haut…

Mon mariage entre rêve et réalité : la recherche des prestataires – Partie 2

Mon mariage entre rêve et réalité : la recherche des prestataires – Partie 2

our la fleuriste, c’était encore plus facile (oui, oui, c’est possible !). Il y a, dans notre rue, une fleuriste indépendante, que M. Show a découvert à l’occasion d’un de mes anniversaires et qui fait des choses magnifiques ! C’est chez elle qui nous nous rendons à chaque fois qu’il nous faut un bouquet ou un arrangement…

Mon mariage entre rêve et réalité : la recherche des prestataires – Partie 1

Mon mariage entre rêve et réalité : la recherche des prestataires – Partie 1

Il est un point qui a été d’une facilité (presque) déconcertante dans nos préparatifs : la recherche de nos prestataires… Enfin, je dis « facilité »… Attention, ça ne veut pas dire que je n’y pas consacré une certaine quantité d’heures, mais à part le temps investi, ça n’a finalement pas été aussi compliqué que je ne m’y attendais.

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : les rencontres de prestataires

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : les rencontres de prestataires

Choisir les prestataires pour notre mariage n’a pas été chose aisée pour moi. Par dessus tout, je n’aime pas le téléphone. Décrocher mon combiné pour appeler un inconnu, que je risque de déranger, ça me demande toujours un effort certain. Donc à l’idée de devoir appeler des dizaines de personnes pour organiser notre mariage (traiteurs, photographes, fleuristes, prêtre, employé de mairie, magasin de robe, etc.), je ne partais pas en terrain conquis.

Retour sur ma mésaventure avec la salle pour t’éviter des ennuis de dernière minute…

Retour sur ma mésaventure avec la salle pour t’éviter des ennuis de dernière minute…

C’est très bien de t’éclabousser de paillettes et de bisous de licornes avec nos belles aventures, nos essayages de robes et nos DIY à longueur de semaines, mais je pense qu’il est aussi important de partager les soucis rencontrés afin de t’éviter de reproduire les mêmes erreurs. Aujourd’hui, je vais faire une petite entorse à mon planning de chroniques pour te parler des mésaventures qui auraient pu gâcher notre mariage, et qui nous ont, malgré tout, bien pourri notre dernière semaine de préparatifs.

Merci à ma créatrice Virginie

Merci à ma créatrice Virginie

Lors d’un mariage, il y a évidemment une part de DIY que l’on prend plaisir à faire mais il y a une part où nous sommes obligés de faire confiance aux professionnels et souvent la tenue de mariée en fait partie. Pour moi, c’était important qu’elle me ressemble comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises. Je voulais quelqu’un qui accepte déjà mes (nombreuses) exigences, mon caractère parce que les détails pour moi c’est ultra important et enfin une personne capable de me donner son regard de pro très franchement. Si ça ne m’allait pas : inutile de tourner autour du pot.

Préparer son mariage, c’est aussi…

Préparer son mariage, c’est aussi…

Ça y est !!! Je suis passée de l’autre côté du miroir, je suis officiellement une « Madame » ! Il m’a fallu un peu de temps pour me remettre de mes émotions (une journée fantastique !) et reprendre l’écriture de mes chroniques, mais me voilà d’attaque et prête à tout te dévoiler. Mais avant de reparler DIY, tuto et chiffons, voici une chronique qui résume un peu ce que j’ai appris de cette année de préparatifs de mariage.

À la recherche de nos précieux prestataires

À la recherche de nos précieux prestataires

Juste après avoir fixé définitivement la date de notre mariage, nous nous sommes rendus compte qu’en fait il nous restait 11 mois plein pour préparer notre mariage. Fair enough, comme dirait une amie, ni trop long, ni trop court. À vrai dire, pour moi, c’est même largement suffisant. Lorsque Mme India s’est fiancé, elle m’a annoncé que son mariage aurait lieu 16 mois plus tard, et j’ai trouvé ça hyper loin. Je comprends et respecte les mariés qui préfèrent mettre un an et demi à 2 ans à préparer leur mariage, mais nous n’en faisons pas parti.

Mon mariage liberty au château : le teaser vidéo

Mon mariage liberty au château : le teaser vidéo

Au début, je n’étais pas très convaincue par la nécessité d’avoir un vidéaste au mariage, je trouvais même ça “too much”. Mon mari lui en voulait un depuis le début. Puis j’ai intégré l’équipe des chroniqueuses de Mlle Dentelle et j’ai découvert le fabuleux travail d’Entre Amy Studio. À partir de là, une ou deux semaines de réflexion m’ont suffit à craquer !

À la recherche de nos prestataires

À la recherche de nos prestataires

Une fois la salle trouvée, l’Ours et moi nous sommes immédiatement mis à la recherche de toute l’équipe de prestataires qui encadrerait notre joli jour. Comme nous allions devoir préparer l’essentiel du mariage à distance, nous avons voulu faire le gros du travail pendant l’été 2015. Ça nous a certes pris un peu de temps et d’énergie mais, au final, nous avons eu beaucoup de chance, et accumulé les belles rencontres.