Étiquette : choisir ses prestataires

Comment trouver un lieu de réception en vingt-quatre heures chrono à 700km de chez soi !

Comment trouver un lieu de réception en vingt-quatre heures chrono à 700km de chez soi !

Je suis de retour pour te parler d’un sujet des plus classiques mais non moins primordial : la recherche de la salle de réception !! On était tellement excités à notre retour de Namibie que la première chose que l’on a faite en rentrant, ça a été de se mettre tous les deux sur notre ordinateur à la recherche du lieu idéal pour notre jour J. Ah oui, mais quel jour, d’ailleurs ? Au moins dans un an, le temps de tout préparer, ça c’est sûr !

Et quid de la mise en beauté ?

Et quid de la mise en beauté ?

Je commence par le maquillage parce que clairement, c’est ce qui a été le plus simple à choisir. Dans la vie de tous les jours, j’aime beaucoup me maquiller, tester des nouvelles choses, etc. Vraiment, je me débrouille pas mal, et au départ, je voulais me maquiller moi-même. Mais en y réfléchissant, ce n’était pas du tout une bonne idée. Parce que certains jours, quand je me maquille, ça ne veut pas. Mais alors vraiment PAS DU TOUT.

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Souvent après avoir découvert l’histoire de la demande, tu t’attends à lire certaines étapes incontournables de l’organisation d’un mariage, à commencer par la recherche d’un lieu idyllique ! Tant il est vrai que quels que soient le thème et l’ambiance du jour J, rassembler un nombre souvent important d’invités pour teufer (mot à rendre urgemment aux années 2000) ne s’improvise pas.

Le choix de nos prestataires

Le choix de nos prestataires

La dernière fois, je t’ai laissée avec le choix de notre prestataire principal, le château. Maintenant, il est temps de se décider pour les autres prestataires dont nous allons avoir besoin. Et c’est là que tout se complique ! Parce que nos envies ne sont pas très habituelles… Déjà, je sais que ce n’est pas une opinion très populaire, mais je n’aime pas manger. Autant te dire que les repas à rallonge dans les mariages sont un peu ma hantise…

Page 5 du grimoire : la cérémonie laïque et le choix de l’officiant pour une journée magique

Page 5 du grimoire : la cérémonie laïque et le choix de l’officiant pour une journée magique

Comme je te l’expliquais dans mon article d’introduction, dans notre mairie, c’est un mariage tous les quarts d’heure. Autant te dire que niveau émotion et personnalisation, c’est pas trop ça. Et une cérémonie à l’église ne nous correspondait pas non plus. On voulait malgré tout avoir une jolie cérémonie à notre image, qui resterait un souvenir émouvant et qui ferait pleurer tout le monde…

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le bilan des prestataires – Partie 2

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le bilan des prestataires – Partie 2

J’ai fait plusieurs boutiques de robes de mariée en Wallonie, comme tu l’as lu dans mes chroniques sur la recherche de robe, dont plusieurs sont très chouettes, mais je te recommanderais surtout la dernière, à savoir la boutique Au Louvre, à Bruxelles. Tout d’abord, parce que quand je leur ai téléphoné pour savoir s’ils avaient tel modèle de robe en boutique pour que je l’essaie, ils l’avaient vraiment. Ce n’était pas une attrape pour me faire venir dans le magasin.

Être la plus belle pour aller me marier : la question de la mise en beauté

Être la plus belle pour aller me marier : la question de la mise en beauté

Une fois trouvées les pièces maîtresses pour le grand jour, à savoir ma précieuse et mes jolies chaussures, je me suis penchée sur la question de la mise en beauté, pour laquelle j’ai encore eu quelques déconvenues… Concernant la coiffure, je savais dès le départ que je souhaitais un chignon, car je ne m’attache quasi jamais les cheveux, et je voulais justement changer du quotidien…

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le bilan des prestataires – Partie 1

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le bilan des prestataires – Partie 1

Alors pour rappel, la fiesta s’est déroulée à la Ferme de Widewance, un lieu choisi également par Mme FaitlaGueule. Il s’agit d’une ancienne grange réaménagée en salle de réception, avec encore des écuries en activité et des chevaux pas loin (si tu le souhaites, tu peux relire ma chronique concernant la recherche de la salle afin de te remémorer les détails). Ici, tout se fait en famille : la maman gère la salle, le papa est en cuisine, le fille est au secrétariat et le beau-fils est DJ.

Mes achats et prestataires franco-newyorkais

Mes achats et prestataires franco-newyorkais

Contrairement à la grande majorité de mes copines Dentelle, l’organisation de notre mariage a été assez rapide. Le fait de ne pas avoir à trouver de salle, de traiteur et autres gros prestataires m’a fait gagner beaucoup de temps, mais devoir en trouver certains à 5800km de chez moi et dans une langue étrangère a quand même eu son lot de galères. Si tu comptes te marier à New York, pas de panique, je vais te donner quelques bons contacts.

Adapter ses papilles à la culture locale (côté salé)

Adapter ses papilles à la culture locale (côté salé)

Me voilà de retour pour te parler d’un sujet assez épineux pour nous. Comme je te l’ai annoncé dans ma chronique sur le choix du pays, la nourriture était un des sujets qui auraient pu nous faire basculer du côté France. Je sais ce que tu vas me dire, toi qui adores l’Espagne pour ses tapas, ses croquetas et ses patatas bravas… QUEWA ? LA NOURRITURE EN ESPAGNE N’EST PAS BONNE ?