Étiquette : choisir ses prestataires

Journal des quêtes #7 : « Choisir qui immortalisera notre union »

Journal des quêtes #7 : « Choisir qui immortalisera notre union »

Bon, si je récapitule, on sait où et quand on se marie. À partir de là, certaines quêtes se débloquent. Comme par exemple, le choix de celui ou celle qui immortalisera notre union, je parle bien sûr du photographe !

Celui qui est derrière l’objectif

Celui qui est derrière l’objectif

Au-delà même de prendre des photos, j’aime également être prise en photo, et surtout par des professionnels. Je ne sais pas trop pourquoi, mais moi qui ai du mal avec mon image, j’aime être derrière l’objectif, et encore plus quand je suis accompagnée de M. Patate à Raclette. Tu te doutes bien donc que je n’étais pas prête à faire une concession sur ce poste pour le mariage. Il nous fallait un photographe pro, du début à la fin de la journée.

Comment un mariage d’hiver te permet de négocier

Comment un mariage d’hiver te permet de négocier

Tu as déjà dû entendre ici et là que les hommes ne s’investissent pas toujours dans les préparatifs d’un mariage. Je dois être chanceuse, parce que ce n’est pas mon cas : même s’il n’a pas toujours été à fond, Monsieur Osier a toujours participé, choisi, donné son avis. Chaque rendez-vous avec un prestataire a été fait ensemble, chaque petit nœud a été choisi tous les deux.

Dans son métier, il a l’habitude de négocier des contrats, de faire en sorte de tirer la couverture à lui. En plus de ça, il a toujours envie de tenter le coup et ne ressent aucune gêne à faire ça. Ce n’est pas du tout mon cas. Du coup, moi, je lui dis tout ce que je veux, je fais la petite fille capricieuse qui rêve de ci ou de ça, et lui, il essaie que l’on obtienne tout, ou presque !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 3 : sublimer la mariée

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 3 : sublimer la mariée

Dans cette troisième partie, après t’avoir parlé de notre traiteur et de notre photographe, je vais te parler de beauté dans tous les sens du terme, et de celle de la mariée, surtout.

Je pense que c’est une partie que tu vas aimer, ma bride, car à mon avis, comme toute future mariée, tu veux être la plus belle pour ton grand jour ! Peu importe la manière dont tu envisages de te sublimer : soft, sophistiquée, champêtre, colorée… il y a mille façons d’être une mariée MA-GNI-FAAAAAAIIIIIIIIQUE.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 2 : le photographe

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 2 : le photographe

La dernière fois, je t’ai laissée sur ta faim (ha ha) en te parlant de notre super traiteur. Maintenant, place à celui qui nous permettra de regarder chaque jour, chaque minute, chaque seconde nos souvenirs de mariage…

Comme dit précédemment, le photographe est un incontournable pour nous, presque autant que le traiteur… On ne va pas se mentir, j’ai passé beaucoup trop de temps sur Pinterest et tous les sites des photographes phares de la weddingsphère… C’était tellement beau, tellement doux, tellement magique, tellement cher…

Mon mariage en gris et vert : le wedding cake

Mon mariage en gris et vert : le wedding cake

Tu vois, au Guatemala, on a l’habitude d’avoir un wedding cake et non une pièce montée. Je n’ai rien contre les pièces montées, mais si le dîner était français, je voulais une tradition guatémaltèque pour finir. Après tout, c’était un mariage biculturel, non ?

La plupart des personnes en France, au moins celles avec qui j’ai pu discuter sur le sujet, ont l’impression que les wedding cakes sont très sucrés. Je vais donc partager mon secret avec toi : tu dois choisir le bon pâtissier ! Ça paraît simple, tu vas me dire…. mais oh la la ! Ce n’est pas toujours le cas…

Le mariage mint et funky de Clémentine : le repas et la soirée

Le mariage mint et funky de Clémentine : le repas et la soirée

Nous attendons de faire notre entrée. Soyons honnêtes : elle était complètement improvisée ! Nous savions dans les grandes lignes sur quelle musique nous allions entrer, mais pas vraiment « comment danser ». Nous savions juste que Tanguy, mon témoin, nous ferait signe d’entrer quand Fabiola aurait lancé la musique. Nous avions en effet décidé de ne pas prendre de DJ et avions notre propre playlist.

Déjà à ce stade, je me dis qu’une bonne partie de la journée a filé, et qu’il faut vraiment profiter de chaque instant. Tanguy nous fait signe, c’est à nous !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 1 – Le traiteur

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 1 – Le traiteur

Je ne saurais te dire à quel mois nous sommes dans notre quête de prestataires, mais je vais faire une entorse à la chronologie et t’expliquer comment nous avons trouvé les personnes qui accompagneraient notre journée en te montrant le résultat ! Je sais que beaucoup de futurs mariés ont du mal à se fixer, à trouver la perle rare, et que ce n’est pas toujours une question de budget. Pour nous, ça a été – malheureusement – le point essentiel de nos recherches.

Je suis d’ordinaire très très méfiante, je n’aime pas laisser les autres contrôler à ma place, et certainement pas mon mariage. J’ai donc eu l’agréable surprise de tomber sur des professionnels à la fois humains et talentueux, des personnes en qui, d’un coup, j’ai eu toute confiance. Oui, ça arrive !

La papeterie de notre mariage : nos faire-part personnalisés

La papeterie de notre mariage : nos faire-part personnalisés

Décider de se marier est un grand pas, qu’on veut (et va) fêter comme il se doit, et Monsieur Patate à Raclette et moi estimions que l’annonce officielle devait être à la hauteur de l’événement. C’est ce qui en reste, la trace écrite, et nous voulions qu’elle soit belle et touchante.

Nous avons donc dès le départ accordé un bon budget pour toute la papeterie, et aujourd’hui, je vais te parler de celle qui a fait des merveilles sur ce plan : notre illustratrice. Car grâce à elle, les FFP ont plutôt été des MFP (Marvellous Faire-Part).

La création de ma précieuse – Partie 2

La création de ma précieuse – Partie 2

La dernière fois, je t’ai lâchement abandonnée alors que j’étais dans l’avion, en route pour mon troisième rendez-vous avec mon amie créatrice Silvène Hédon. Donc après prise de mesures, choix des tissus et de la dentelle et l’essayage de la toile de ma robe, il était grand temps pour moi de rencontrer ma précieuse, THE ONE, pour de bon.