Étiquette : coiffure

Mon mariage mélodieux et convivial : des préparatifs dans la joie et la bonne humeur – Partie 1

Mon mariage mélodieux et convivial : des préparatifs dans la joie et la bonne humeur – Partie 1

Après une semaine mouvementée, nous avons fini par venir à bout de nos préparatifs et à mettre en place la salle et la cour qui accueilleront nos festivités.
Enfin le grand jour ! Il est 7h03, le réveil sonne. « Maman, j’veux pas aller à l’école »

Ma mise en beauté ou comment mon mariage a été un prétexte pour des dépenses pas vraiment indispensables

Ma mise en beauté ou comment mon mariage a été un prétexte pour des dépenses pas vraiment indispensables

Aujourd’hui, j’ai envie de te raconter la partie la plus girly de mes préparatifs, celle de la mise en beauté. Enfin quand je dis girly, tu vas vite voir que ma chronique ne va pas parler soins du visage, maquillage et manucure. Je garde cette partie plus glamour pour plus tard.

Mon mariage de fin d’été : dans l’intimité des préparatifs

Mon mariage de fin d’été : dans l’intimité des préparatifs

Nous sommes officiellement mari et femme, mais je n’ai pas encore la bague au doigt ! Disons donc que nous sommes « à moitié mariés » puisqu’il nous reste encore une cérémonie à vivre, même si dans mon cœur, il ne m’a pas fallu attendre la cérémonie religieuse pour me sentir pleinement mariée à Roméo.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 3 : sublimer la mariée

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 3 : sublimer la mariée

Dans cette troisième partie, après t’avoir parlé de notre traiteur et de notre photographe, je vais te parler de beauté dans tous les sens du terme, et de celle de la mariée, surtout.

Je pense que c’est une partie que tu vas aimer, ma bride, car à mon avis, comme toute future mariée, tu veux être la plus belle pour ton grand jour ! Peu importe la manière dont tu envisages de te sublimer : soft, sophistiquée, champêtre, colorée… il y a mille façons d’être une mariée MA-GNI-FAAAAAAIIIIIIIIQUE.

Mon mariage de fin d’été : le réveil du jour J

Mon mariage de fin d’été : le réveil du jour J

Je suis la première debout et je me réjouis de profiter du silence qui règne encore dans la maison pour prendre mon petit déjeuner. La pluie qui tombait à l’aube est déjà oubliée, et il n’y a pas un seul nuage à l’horizon. Je m’installe au soleil sur la terrasse et savoure le moment, que je vis un peu en suspension.

Je ne suis pas encore tout à fait certaine de réaliser que nous allons nous dire “oui” aujourd’hui ! La preuve, mon appétit n’est pas du tout diminué par la journée qui s’annonce. Alors, soit mon cerveau embrumé n’a pas encore transmis l’information à mon estomac, soit on m’a glissé une dose de Prozac dans ma tasse de thé, je ne sais pas… mais ce qui est sûr, c’est qu’à cet instant-là, je suis une future mariée d-é-t-e-n-d-u-e.

Ce soir, je serai la plus belle pour aller danser

Ce soir, je serai la plus belle pour aller danser

C’est bien connu, la mariée doit être parfaite… non, encore mieux : être la plus belle de toutes. On attend d’elle qu’elle irradie dans sa robe d’un blanc immaculé, avec ses cheveux parfaitement coiffés, son teint rayonnant, ses yeux de biche, sa taille de guêpe et tout le tralala.

Et tout ça me mettait dès le départ assez mal à l’aise. Pourquoi n’être belle QUE le jour de son mariage ? On peut tourner la question différemment : pourquoi vouloir à tout prix être quelqu’un d’autre, quelqu’un de mieux en apparence ?

Ma mise en beauté : un premier essai raté

Ma mise en beauté : un premier essai raté

Tu l’auras compris, je suis une fille hyper stressée ! J’ai donc commencé très tôt à chercher une coiffeuse. Je désirais une coiffeuse qui vienne sur le lieu de réception et un chignon un peu flou et naturel pour un budget fixé au départ à 150€ maximum. Bon, à priori je ne demande pas la lune, si ?

Mon mariage entre traditions et harmonie : les préparatifs matinaux sous la pluie

Mon mariage entre traditions et harmonie : les préparatifs matinaux sous la pluie

6 heures 50. Notre réveil sonne. Mon futur mari bouge à mes côtés. Ça y est, c’est LE jour. Premier réflexe ? Ouvrir les volets. Notre danse du soleil, pratiquée tous les jours depuis une semaine, a t-elle marché ? Après un rapide coup d’œil, je confirme que je ne ferais jamais carrière dans la danse ou en tant que sorcier indien… Le ciel est gris, la pluie semble imminente. Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui je me marie ! Gniiiiii !

Quand la mariée se fait belle

Quand la mariée se fait belle

Si une mariée est facilement reconnaissable à sa robe, elle l’est aussi par tout ce qui autour vient la sublimer. Aujourd’hui je vais te parler coiffure, maquillage, et bijoux.

De l’art de se coiffer ou comment concilier ses envies et la réalité

De l’art de se coiffer ou comment concilier ses envies et la réalité

Aujourd’hui, j’attaque le sprint final du marathon de la mise en beauté : l’épineuse question de ma coiffure de mariée. Alors, cheveux lâchés ou non, tresse ou torsade, chignon classique vs chignon bohème, qui gagnera la partie ? Les votes sont ouverts !