Étiquette : conflits

Trouver sa place quand son fiancé a un frère jumeau

Trouver sa place quand son fiancé a un frère jumeau

Je suis quelqu’un qui, de base, est très jaloux. Ce n’est pas bien du tout, car trop de jalousie peut entraîner des situations compliquées.

Donc au début de cette relation, j’avais envie de profiter de mon nouvel amoureux, je voulais son attention, parfois trop, beaucoup trop… Mais rapidement, je me suis fait une raison : son frère et lui étaient fusionnels. Je ne pouvais pas les empêcher de maintenir ce lien, ce serait absolument moche de ma part. Le juste milieu viendrait avec le temps, et tout se passerait pour le mieux.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Et voilà, je t’ai dit/montré/raconté tout ce que j’avais à te dire/montrer/raconter sur la préparation de mon mariage. Je suis prête à entamer le récit du jour J, et ce récit commence par la dernière semaine avant le mariage.

M. Chat et moi avons posé une semaine avant le mariage, et deux après. Cette dernière semaine de préparatifs a été difficile. Vraiment. Ce n’était pas une partie de plaisir du tout, et je crois sincèrement qu’elle a conditionné la manière dont j’ai vécu mon mariage. Je vais donc te donner un conseil qui, je l’espère, te sera précieux : entoure-toi bien dans la dernière ligne droite.

Le choix de la date : hésitations et révélation

Le choix de la date : hésitations et révélation

Nous nous étions d’abord arrêtés sur le mois de juillet 2018. Deux ans pour préparer le mariage, pas de stress… Bien que ce soit quand même loin… Mais qu’à cela ne tienne, ça ne nous posait pas de problème au départ.

Mais ensuite, les problèmes avec la belle-famille ont commencé : problèmes pour l’organisation, problèmes avec la salle, problèmes avec les invités… problèmes avec nous. Critiques incessantes sur notre mariage (l’âge n’étant pas mis en cause, je précise), sur ma famille, sur nos invités, sur nos amis… enfin, je ne vais pas te faire la liste complète : critiques sur tout, absolument TOUT.

Résister à la tentation d’étrangler son fiancé

Résister à la tentation d’étrangler son fiancé

Si tu te lances tout juste dans la préparation de ton mariage, je vais malheureusement devoir te faire partiellement déchanter. Tu t’apprêtes certes à préparer l’un des jours les plus mémorables de ton existence avec, à la clé, un grand oui pour la vie à l’homme que tu as choisi. Mais ne t’attends pas pour autant à ce que la préparation de ce fameux moment ne soit que paillettes et volupté.

Tu vas crier, tu vas t’énerver, tu vas peut-être même détester ton futur, voire te demander s’il en a quelque chose à cirer de ce foutu mariage.

Mon mariage classique revisité : la fin de notre belle journée

Mon mariage classique revisité : la fin de notre belle journée

Attention, moment pas glamour : ça doit être le seul moment sur une année complète où je suis passée en mode bridezilla. Si je t’ai dit dans mes dernières chroniques qu’à chaque problème rencontré, j’avais réussi à garder mon calme, ça n’a pas du tout été le cas quand je suis arrivée devant mon buffet de desserts.

Plusieurs choses ne me conviennent pas, à commencer par la taille de notre wedding cake.

Ceux qui faisaient des compromis

Ceux qui faisaient des compromis

Je te disais dans ma précédente chronique que j’avais écouté mon cœur pour guider le choix de mes prestataires, le tout avec l’approbation de Monsieur Homard qui, jusqu’ici, t’a peut-être semblé effacé dans la prise de décision.

Et pourtant, tel Batman, il agit dans l’ombre, rajoutant ci et là ses petites touches, tranchant dans le vif quand ça lui déplaît. Et quand il a une opinion arrêtée, autant te dire que je ne capitule pas facilement ! Je te l’ai dit, on est opposés sur pas mal de sujets, et ça peut faire des étincelles. Cependant, les préparatifs de ce mariage ont été aussi mouvementés qu’heureux, et chacun de nous a mis de l’eau dans son vin.

Entre clichés et idées dépassées, quel nom choisir après le mariage ?

Entre clichés et idées dépassées, quel nom choisir après le mariage ?

e n’avais pas vraiment de préférence entre les différents choix possibles, mais à la seconde même où j’ai été fiancée, j’ai été questionnée sur ma future décision et j’ai eu cette sensation : il n’y avait aucune bonne décision concernant mon nom après le mariage et les réactions autour de moi étaient très souvent rétrogrades vis-à-vis des femmes.

C’est justement à cause de ces réactions que NOUS avons pris une décision. Ensemble.

Comment et pourquoi j’ai perdu du poids pour mon mariage

Comment et pourquoi j’ai perdu du poids pour mon mariage

Avant de commencer je tiens à faire une petite précision. Ma chronique n’a pas pour but de faire l’apologie de la minceur, ni même de dire que pour être une jolie mariée il faut faire un 38. Je pense que pour être belle il faut assumer ce que l’on est que se soit avec un 38 ou un 52 et malheureusement ce n’était pas mon cas. J’ai beaucoup hésité à écrire cette chronique, j’avais peur qu’elle soit mal comprise et mal prise mais finalement j’ai sauté le pas parce que cette perte de poids et ce changement de silhouette est une phase primordial de mon mariage.

Notre mariage classique revisité : J-15 et le début des paillettes avec mon EVJF

Notre mariage classique revisité : J-15 et le début des paillettes avec mon EVJF

À la base, je ne voulais pas d’EVJF. Dans la culture burkinabè, ça n’existe pas, et du peu que j’ai vu , la façon dont se déroule cette journée en France, ne me donnait pas du tout envie. Je trouvais ça stupide et ridicule de se balader déguisée grossièrement, à devoir  aborder des gars totalement inconnus dans la rue pour réaliser un gage.

Être en paix avec la célébration de son mariage

Être en paix avec la célébration de son mariage

Aujourd’hui, ça fait déjà plusieurs mois que je suis Madame. Tu te demandes peut-être pourquoi je ne t’ai pas encore parlé concrètement du jour de notre mariage. J’ai multiplié les articles conseils et descriptif, mais je ne suis pas encore rentrée une seule fois dans le vif du sujet, ce pour quoi je suis là à la base. Aujourd’hui je vais t’expliquer la raison de mon « silence ».