Étiquette : couacs et imprévus

Mon mariage romantique en Provence : les choses qui ont foiré, en avant-première

Mon mariage romantique en Provence : les choses qui ont foiré, en avant-première

Je vais commencer le récit de cette merveilleuse journée par tous les couacs. Si je fais ainsi, c’est pour en fait mieux les mêler ensuite à mon récit et également prendre de la distance avec chacun d’eux. Pendant quelque temps, ils ont été les seuls souvenirs que j’avais de notre mariage. C’était très dommage, surtout que tous les retours ont été positifs.

Et puis, en voyant ce qui va suivre (la vidéo plus bas), j’ai compris que justement, je n’avais plus les bons souvenirs de notre si beau jour en tête. J’ai voulu faire la casse-pied de base que je suis en ressortant toujours le côté négatif.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière journée de célibataire

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière journée de célibataire

Je t’avais dit la dernière fois que ma dernière journée avant le mariage, le vendredi 28, donc, avait été chargée. Je reviens à présent te la raconter…

Je commence par ma manucure-pédicure à 10h. Là encore, j’ai énormément de mal à lâcher prise. Je dois gérer mon frère et la maman de Mme Héden qui arrivent par le train (je les aide sur les questions de logistique pour arriver jusqu’à chez moi) et confirmer la réception des boutures.

C’est alors que je reçois un texto glaçant de M. Chat : il vient de se disputer avec sa mère, qui lui a dit des horreurs plus grosses que notre immeuble.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Et voilà, je t’ai dit/montré/raconté tout ce que j’avais à te dire/montrer/raconter sur la préparation de mon mariage. Je suis prête à entamer le récit du jour J, et ce récit commence par la dernière semaine avant le mariage.

M. Chat et moi avons posé une semaine avant le mariage, et deux après. Cette dernière semaine de préparatifs a été difficile. Vraiment. Ce n’était pas une partie de plaisir du tout, et je crois sincèrement qu’elle a conditionné la manière dont j’ai vécu mon mariage. Je vais donc te donner un conseil qui, je l’espère, te sera précieux : entoure-toi bien dans la dernière ligne droite.

Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Hiiiii, nous y sommes, j’entame le récit de ma première journée de mariage, celle où je suis devenue Madame aux yeux de la loi. C’était une journée vraiment merveilleuse et j’ai tellement eu le sourire que j’en ai eu mal aux joues le soir (la légende était donc vraie).

Comme je suis un peu (beaucoup) joueuse, je vais faire durer le suspense et commencer mon récit par la semaine précédente. Non, ne t’en vas pas, tu verras, c’est sympa !

Qui dit mariage, dit surprises ! Partie 2

Qui dit mariage, dit surprises ! Partie 2

La dernière fois, je te racontais les mauvaises surprises que j’avais eues avant mes mariages… mais ça ne s’est pas arrêté la veille, malheureusement ! 

Ah bah oui, tu crois qu’une fois qu’on est lancés, tout roule ? Bah non, tu peux encore avoir des surprises le jour même. Tu veux savoir les nôtres ?

Qui dit mariage, dit surprises ! Partie 1

Qui dit mariage, dit surprises ! Partie 1

Eh oui ! Au cas où on ne te l’aurait pas dit, quand on organise un mariage, on est généralement soumis à un certain nombre de surprises, bonnes ou mauvaises d’ailleurs, auxquelles il faut être préparés, ou à défaut qu’il faut savoir gérer même si elles ont lieu le jour J.

À nouveau, je spoile complètement le reste de l’article, mais je préfère te donner ce conseil : KEEP CALM AND ENJOY YOUR WEDDING ! Quelle que soit la situation. Les imprévus, ça arrive tout le temps, et de toute façon, on n’y changera rien même en s’énervant. Alors pourquoi se gâcher le moment, et accessoirement, celui des autres ?

Mon mariage d’hiver tendre et magique : les petites choses imparfaites qui ont fait partie de notre journée

Mon mariage d’hiver tendre et magique : les petites choses imparfaites qui ont fait partie de notre journée

Attention, cet article comporte plusieurs réactions excessives de jeune mariée. 

Comme tu t’en doutes, lors d’un événement aussi compliqué qu’un mariage, il y a des couacs, c’est plutôt inévitable. Même si je les ai plutôt bien vécus, j’ai décidé de leur dédier une chronique…

Mon mariage dino-chic : la journée du mariage civil – Partie 2

Mon mariage dino-chic : la journée du mariage civil – Partie 2

Nous avions au départ prévu la petite réception en extérieur, mais le temps en a décidé autrement. Qu’importe, nous buvons du champagne pour nous réchauffer et nous délectons de petits gâteaux et de macarons. Ça fait du bien car je commençais vraiment à avoir faim, sans m’en rendre vraiment compte. L’ambiance est chaleureuse : c’est très agréable, et voir nos amis et familles mélangés est surprenant !

Le temps passe à une vitesse folle : il est déjà 16h30 et nous avons prévu de partir de Nantes avec Monsieur Vegas avant 17h pour avoir le temps de faire les derniers préparatifs au château avant le dîner. Nous disons donc « à tout à l’heure » aux invités.

Mon mariage classique revisité : quelques anecdotes drôles et moins drôles

Mon mariage classique revisité : quelques anecdotes drôles et moins drôles

Ce qui est bien lorsque ton mariage est passé, c’est que tu es totalement détendue.

Et ensuite, tu découvres et apprends des choses bien drôles, ou tu relativises certains points qui t’ont réellement très déçue.

Mon mariage franco-chinois coloré : la cérémonie civile en petit comité

Mon mariage franco-chinois coloré : la cérémonie civile en petit comité

Je me réveille, ou plutôt je me lève, « zombifiée ». Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit à cause de cette histoire de chemises. Je suis énervée, extrêmement triste, stressée et fatiguée. Je me prépare en vitesse, histoire d’être à la première heure aux Galeries Lafayette pour racheter (si possible !) les mêmes chemises. À 9h30 pile, je fonce dans le magasin – direction le troisième étage et le stand des chemises de Chéri.

Téléphone en main avec les références et taille exactes, je fouille les étagères et les bacs… et je trouve deux chemises sur trois… dans la bonne taille, YES ! J’ai la chemise de samedi et celle de secours en main ! Par contre, celle du jour (dans sept heures… !!), rien de rien.