Étiquette : couacs et imprévus

Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : repas de fête en toute intimité

Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : repas de fête en toute intimité

Nous arrivons sur les « hauteurs » du restaurant attenant au golf. Nos invités sont déjà là et nous attendent sur la terrasse. Nous les rejoignons, et trinquons avec eux à notre toute nouvelle famille. Je profite de l’instant : il est vrai que nous ne sommes pas nombreux, et l’ambiance est détendue, bien qu’un peu froide à mon goût.

Mon mariage romantique en Provence : retour à la Bastide !

Mon mariage romantique en Provence : retour à la Bastide !

Nous débarquons sous une pluie d’applaudissements et de sifflements, je garde mon sourire, je suis sur un petit nuage.

Je sais que nous devons cependant ne pas perdre trop de temps car nous devons enfiler les secondes tenues et repasser par la case chouchoutage pour la coiffure et le maquillage, mais je ne peux m’empêcher d’aller saluer tout le monde et de discuter un peu avec eux.

Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : quand le temps des préparatifs est venu…

Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : quand le temps des préparatifs est venu…

Nous avalons notre petit-déjeuner, faisons un brin de toilette, et nous voici Mlle Émeraude, M. Flow et moi dans la voiture direction le château.

Bien que le timing ait été respecté, les bouchons sont inévitables. Nous sommes à la minute près, et déjà, nous prenons du retard… Fichus bouchons ! Nous arrivons finalement vers 9h45 au château, et trois quarts d’heure de retard, c’est beaucoup sur notre matinée millimétrée… Mais qu’importe ! Après tout, on ne peut pas rattraper le temps perdu, sauf en accélérant la cadence.

Mon mariage voyage voyage tout en DIY : la soirée

Mon mariage voyage voyage tout en DIY : la soirée

Après notre vin d’honneur et le jeu du bouquet, nous disons au revoir à notre photographe. Nous attendons le feu vert avant de pouvoir rentrer dans la salle sur la musique d’Happy de Pharell Williams.

Nous faisons le tour de la salle en dansant un peu avant de gagner nos places, j’ai un peu de mal à me faufiler partout avec ma robe… À nos places, on danse un peu avec nos témoins, mais la musique est longue et j’avoue trouver le temps un peu long  : on aurait dû dire au DJ de la raccourcir. Nous ne sommes pas à l’aise du tout.

Mon mariage dino-chic : le cocktail

Mon mariage dino-chic : le cocktail

Lorsque nous revenons au château après nos photos de couple, vers 17h45, nous retrouvons les invités, et nous passons tous dans la cour du château pour le cocktail. Le traiteur commence le service, et les amis de Monsieur Vegas jouent à nouveau de la musique, pour le plus grand plaisir des invités.

Le soleil brille, c’est l’occasion de sortir mes lunettes de soleil en forme de cœur – clin d’œil à mon enfance quand j’avais exactement les mêmes, il me tenait à cœur d’en retrouver des semblables (une future mariée a des lubies bizarres… !).

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, un réveil difficile et l’histoire incroyable de nos témoins

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, un réveil difficile et l’histoire incroyable de nos témoins

Mon coiffeur (un ami d’enfance de Monsieur Cook hyper doué) a insisté la veille pour me “commencer” à 14h, soit plus de cinq heures avant le mariage, ce qui signifie que je dois prendre ma douche à partir de 13h !! La cérémonie a lieu à 19h30 et je me demande pourquoi il est nécessaire de commencer si tôt. Mais il a plus d’expérience que moi… Il en a coiffé, des mariées, alors niveau timing, il doit savoir ce qu’il fait !

La matinée me réserve une bien mauvaise surprise. Ou plutôt deux. (Attention, âmes sensibles, s’abstenir.)

Mon mariage romantique en Provence : les choses qui ont foiré, en avant-première

Mon mariage romantique en Provence : les choses qui ont foiré, en avant-première

Je vais commencer le récit de cette merveilleuse journée par tous les couacs. Si je fais ainsi, c’est pour en fait mieux les mêler ensuite à mon récit et également prendre de la distance avec chacun d’eux. Pendant quelque temps, ils ont été les seuls souvenirs que j’avais de notre mariage. C’était très dommage, surtout que tous les retours ont été positifs.

Et puis, en voyant ce qui va suivre (la vidéo plus bas), j’ai compris que justement, je n’avais plus les bons souvenirs de notre si beau jour en tête. J’ai voulu faire la casse-pied de base que je suis en ressortant toujours le côté négatif.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière journée de célibataire

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière journée de célibataire

Je t’avais dit la dernière fois que ma dernière journée avant le mariage, le vendredi 28, donc, avait été chargée. Je reviens à présent te la raconter…

Je commence par ma manucure-pédicure à 10h. Là encore, j’ai énormément de mal à lâcher prise. Je dois gérer mon frère et la maman de Mme Héden qui arrivent par le train (je les aide sur les questions de logistique pour arriver jusqu’à chez moi) et confirmer la réception des boutures.

C’est alors que je reçois un texto glaçant de M. Chat : il vient de se disputer avec sa mère, qui lui a dit des horreurs plus grosses que notre immeuble.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Et voilà, je t’ai dit/montré/raconté tout ce que j’avais à te dire/montrer/raconter sur la préparation de mon mariage. Je suis prête à entamer le récit du jour J, et ce récit commence par la dernière semaine avant le mariage.

M. Chat et moi avons posé une semaine avant le mariage, et deux après. Cette dernière semaine de préparatifs a été difficile. Vraiment. Ce n’était pas une partie de plaisir du tout, et je crois sincèrement qu’elle a conditionné la manière dont j’ai vécu mon mariage. Je vais donc te donner un conseil qui, je l’espère, te sera précieux : entoure-toi bien dans la dernière ligne droite.

Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Hiiiii, nous y sommes, j’entame le récit de ma première journée de mariage, celle où je suis devenue Madame aux yeux de la loi. C’était une journée vraiment merveilleuse et j’ai tellement eu le sourire que j’en ai eu mal aux joues le soir (la légende était donc vraie).

Comme je suis un peu (beaucoup) joueuse, je vais faire durer le suspense et commencer mon récit par la semaine précédente. Non, ne t’en vas pas, tu verras, c’est sympa !