Étiquette : couturière

M-10 (novembre), le dessin de ma robe

M-10 (novembre), le dessin de ma robe

Suite à mes essayages, j’ai décidé de contacter une couturière pour faire faire ma robe de mariée. Le fait d’avoir une maman couturière et l’article de Madame Suzette m’avaient bien préparée sur le déroulement d’un tel processus créatif.

L’aventure de ma robe sur-mesure !

L’aventure de ma robe sur-mesure !

Je fais faire ma robe sur-mesure avec le tissu de la robe que portaient ma grand-mère et ma mère. Les essayages de robes, le choix de la créatrice et la validation du croquis étant fait, l’aventure du sur-mesure peut commencer !!

Une robe, trois histoires !

Une robe, trois histoires !

Ma grand-mère s’est mariée en 1960, et ma mère en 1983, la robe est très belle certes, mais sera t-elle à mon goût ? Je dis oui mais n’y crois pas trop, elle a vécu cette robe quand même…

La couture de ma robe de mariée

La couture de ma robe de mariée

Après des essayages en magasin, je suis finalement revenue sur mon envie première en choisissant de coudre moi-même ma robe.

Robes, coutures et transformations pour Madame Sirène – Partie 3

Robes, coutures et transformations pour Madame Sirène – Partie 3

Entre les deux robes essayées précédemment, mon cœur balance… Et balancera très longtemps. Pourtant, je dois me décider vite car ma taille de robe est devenue rare.

De la confection de ma robe pour l’église et la réception – Partie 2

De la confection de ma robe pour l’église et la réception – Partie 2

Après avoir une idée en tête et la toile revenue ajustée, ma mère s’est mise en quête des tissus pour ma robe. Il y aura donc du tissus à sequins, du plumetis et de la dentelle.

À la recherche de MA robe (ou comment je me suis décidée à la coudre moi-même) – Partie 1

À la recherche de MA robe (ou comment je me suis décidée à la coudre moi-même) – Partie 1

Je voulais pouvoir choisir les tissus avec des matières respectueuses de l’environnement et de l’humain, mais je n’avais pas le budget pour confier à une couturière la création de ma robe de mariée : pas le choix, c’est à moi de la coudre !!

De la conception de la robe pour le mariage à la mairie

De la conception de la robe pour le mariage à la mairie

Cette fois-ci c’est au tour de ma robe pour la mairie d’être sur le devant de la scène. Je sais que l’absence des robes avait soulevé quelques interrogations lors de ma présentation donc voici un moyen de me racheter en t’en donnant un aperçu ! Car celle-là je l’ai enfin entre les mains !

Choisir le mariage participatif

Choisir le mariage participatif

Lorsque je n’étais pas encore fiancée, mais que j’avais l’espoir de l’être bientôt j’étais tombée sur les chroniques de Madame Gezillig, qui avait organisé un mariage participatif trilingue. Le concept m’avait vraiment séduite alors je m’étais un peu plus renseignée sur le sujet et surtout j’avais soumis l’idée à Mister Fox qui avait émis quelques doutes, mais qui ne s’était pas non plus montré réfractaire. Seulement, nous n’étions pas encore fiancés et nous avons cessé d’en parler.

Coudre ma robe de mariée : du fantasme à la réalité

Coudre ma robe de mariée : du fantasme à la réalité

Souviens-toi, je t’ai déjà dit que je redoutais d’aller faire les essayages de ma robe de mariée dans les boutiques spécialisées car j’avais en tête ces images joyeuses de filles accompagnées de leur mères, partageant un moment de complicité unique. Et sans ma maman à mes cotés, j’envisageais ça comme une véritable épreuve…