Étiquette : couturière

Coudre ma robe de mariée : du fantasme à la réalité

Coudre ma robe de mariée : du fantasme à la réalité

Souviens-toi, je t’ai déjà dit que je redoutais d’aller faire les essayages de ma robe de mariée dans les boutiques spécialisées car j’avais en tête ces images joyeuses de filles accompagnées de leur mères, partageant un moment de complicité unique. Et sans ma maman à mes cotés, j’envisageais ça comme une véritable épreuve…

Mon fiancé, ce beau-gosse… (en toute objectivité)

Mon fiancé, ce beau-gosse… (en toute objectivité)

Comme je te l’expliquais dans l’un de mes précédents billets, c’est mon Grognon qui mentionna “sur mesure” et “créatrice” en premier… et j’ai tout de suite compris qu’il ait eu envie de mettre à contribution son amie d’enfance devenue créatrice dans le milieu du mariage.

La création de ma précieuse – Partie 2

La création de ma précieuse – Partie 2

La dernière fois, je t’ai lâchement abandonnée alors que j’étais dans l’avion, en route pour mon troisième rendez-vous avec mon amie créatrice Silvène Hédon. Donc après prise de mesures, choix des tissus et de la dentelle et l’essayage de la toile de ma robe, il était grand temps pour moi de rencontrer ma précieuse, THE ONE, pour de bon.

La création de ma précieuse – Partie 1

La création de ma précieuse – Partie 1

Pour aujourd’hui (et la prochaine fois), je te préviens, j’ai prévu un méga déluge de paillettes, alors prends ton imper et suis-moi car l’heure est enfin venue de parler du gros « chantier émotionnel » de mes préparatifs, celui de la construction de ma jolie robe de mariée (Hiiiii !).

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée – Partie 3

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée – Partie 3

En rentrant de Lyon après mes premiers essayages de princesse, je prends donc rendez-vous avec une couturière pour une robe sur mesure près de Grenoble. J’avais trouvé de bons échos sur Internet et son site donnait confiance…

La création de ma précieuse : établir le cahier des charges – Partie 2

La création de ma précieuse : établir le cahier des charges – Partie 2

Mlle Myrtille se lance dans la quête des critères qui lui permettront d’établir le cahier des charges de sa robe sur mesure. Armée d’un courage sans faille et d’une détermination à toute épreuve, elle a pris rendez-vous non pas dans un mais dans deux magasins multimarques, et alors qu’elle s’apprêtait à affronter les regards sévères de dragons mal lunés, elle eut la surprise d’adorer ses séances d’essayages grâce à la gentillesse et au professionnalisme des vendeuses rencontrées.

Merci à ma créatrice Virginie

Merci à ma créatrice Virginie

Lors d’un mariage, il y a évidemment une part de DIY que l’on prend plaisir à faire mais il y a une part où nous sommes obligés de faire confiance aux professionnels et souvent la tenue de mariée en fait partie. Pour moi, c’était important qu’elle me ressemble comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises. Je voulais quelqu’un qui accepte déjà mes (nombreuses) exigences, mon caractère parce que les détails pour moi c’est ultra important et enfin une personne capable de me donner son regard de pro très franchement. Si ça ne m’allait pas : inutile de tourner autour du pot.

Trouver sa robe de mariée : chronique de la fiancée complexée

Trouver sa robe de mariée : chronique de la fiancée complexée

Tu dois tout doucement commencer à t’impatienter, déjà 5 mois que l’on se fréquente, beaucoup de choses partagées mais à peine quelques allusions concernant ma précieuse. Je sais qu’il est plus que temps d’aborder le sujet. Mais tout est dans le titre : je suis une fille complexée par ses kilos en trop. Du coup, je me confesse, te parler de mon apparence le jour où je suis sensée être la plus belle n’est pas un exercice facile.

Celle qui redoutait les essayages de robes de mariée – Partie 3

Celle qui redoutait les essayages de robes de mariée – Partie 3

Hiha ! Qui est-ce qui a trouvé sa robe de mariée ? C’est moi, c’est moi ! *Danse autour de sa chaise de bureau*
Il n’y a pas eu de “whaouh” tonitruant et je n’ai même pas versé une petite larme, mais j’y suis arrivée : je sais que j’ai trouvé ma robe, et même si elle n’existe encore que dans mon imaginaire puisqu’elle sera confectionnée par une créatrice, je la visualise déjà parfaitement et je ressens la même excitation qu’une petite fille ébahie devant une vitrine de Noël !

On s’habille comment, après 45 ans, pour un second mariage ?

On s’habille comment, après 45 ans, pour un second mariage ?

Je te racontais dans ma présentation que je m’étais mariée à 25 ans en mode princesse 1.0. Les années ont passé et je m’apprête aujourd’hui, 22 ans après la première fois, à convoler à nouveau.
Pour le choix de ma tenue, je me suis trouvée devant un dilemme : comment s’habille t-on pour son second mariage ?