Étiquette : déroulement jour J

Récit de quête n°24 : ce que j’ai dû abandonner pour mon mariage

Récit de quête n°24 : ce que j’ai dû abandonner pour mon mariage

Mes collègues chroniqueuses ont déjà abordé le sujet plusieurs fois et t’ont mise en garde, chère future mariée : tout ce qui brille n’est pas d’or et tout ce que tu vois sur Internet (blogs mariage, Pinterest et autres) ne doit pas forcément se retrouver dans ton mariage. Il n’empêche, la tentation est grande : tu vas sur Mademoiselle Dentelle (of course !), tu vois toutes ces chroniqueuses aux doigts de fée, leur magnifique déco et tu as envie de faire pareil !

Aujourd’hui, je te propose donc de faire avec moi le deuil de ces idées que je voulais absolument réaliser pour mon mariage. Et quand je dis « idées », ça ne veut pas dire que j’y avais seulement pensé, mais bien que la réalisation était déjà bien entamée !

Mon mariage classique revisité : le retour à Lyon et l’arrivée à la mairie

Mon mariage classique revisité : le retour à Lyon et l’arrivée à la mairie

Nous avions convenu d’une organisation particulière pour l’arrivée à la mairie. M. Patate à Raclette devait partir avant moi pour m’ouvrir la route et être le premier à saluer nos invités à la mairie, ce qui me permettrait de passer chez la fleuriste pour déposer la composition florale sur le capot de la voiture des mariés. Seulement, on a tellement pris du retard sur le planning que nous sommes tous partis en même temps, mais dans des voitures différentes.

Je vais t’avouer un secret : si je voulais être en voiture avec Mme India et non avec M. Patate à Raclette, c’est aussi parce que j’avais peur d’être invivable pour lui sur ce court trajet, et je savais que pour ce moment, j’avais surtout besoin de ma meilleure amie.

Mon mariage d’hiver tendre et magique : des photos de groupe dans le froid

Mon mariage d’hiver tendre et magique : des photos de groupe dans le froid

Nos invités les plus proches commencent à arriver et ça me fait tout drôle de les voir ici. Tous sont venus de loin pour cette journée, et c’est assez étrange de voir ces personnes qui ne se connaissent pas se rassembler autour de nous.

J’embrasse chaleureusement les membres de ma famille, nos copains aux couleurs du cortège. Ces quelques invités sont venus un peu en avance pour faire quelques photos de groupe avant la cérémonie. Mariage d’hiver oblige, il fera pratiquement nuit quand nous en sortirons, et trop sombre déjà pour les photos.

Mon mariage classique revisité : notre découverte toute douce

Mon mariage classique revisité : notre découverte toute douce

J’arbore un grand sourire qui ne me quittera plus pendant une bonne demi-heure, je pense. Après toutes nos péripéties, et malgré cette très courte nuit, je me sens bien et impatiente, prête à vraiment débuter ma journée de mariée.

Guidée par Mlle Paillette, je traverse le couloir et descends l’escalier jusqu’à l’entrée de la salle de réception. Là, on me bande les yeux, pour que je garde jusqu’au bout la surprise du costume de M. Patate à Raclette, en improvisation totale car nous n’avions absolument pas scénarisé notre rencontre. Lui, il m’attendait pendant ce temps dehors dans le jardin (et dans le froid aussi), dos à la porte.

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 1

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 1

Nous arrivons donc à la mairie à l’heure prévue sur mon rétro-planning de folie. Le chemin entre notre lieu de résidence et celui où nous nous marions est court. Du coup, à peine le temps d’angoisser. Mlle Pokeyo et moi tenions à faire ce trajet ensemble, c’était important.

Papa O’Hara se gare et je n’ai d’autre choix que de rester dans la voiture. À ce moment, j’ai l’impression d’être complètement abandonnée…

Mon mariage d’hiver tendre et magique : la découverte

Mon mariage d’hiver tendre et magique : la découverte

À l’origine, je ne souhaitais découvrir Monsieur Loup qu’au tout dernier moment. Autrement dit, pendant notre cérémonie. Je rêvais de m’avancer dans l’allée et qu’on se découvre ainsi pour la première fois. Mais me mariant en hiver, j’avais oublié qu’il ferait nuit pour les photos de couple si nous attendions après la cérémonie. Avec le recul, je ne regrette pas, c’était parfait comme ça, et ça nous a permis d’avoir de très jolies photos dans la douce lumière hivernale.

Je m’élance accompagnée de ma demoiselle d’honneur, Mademoiselle Ariel, qui m’assiste pour braver la gadoue faite par la pluie ce matin.

Mon mariage mélodieux et convivial, c’est (enfin) l’heure de trinquer !

Mon mariage mélodieux et convivial, c’est (enfin) l’heure de trinquer !

Il faut croire que nous n’avons pas été les seuls à tomber sous le charme de notre cour, entre fanions, bottes de paille et tonneaux de vignerons, parce que nos invités sont tous amassés dans l’entrée. C’est un moment étrange car personne n’ose quitter sa position, comme s’ils avaient peur d’aller abîmer ce que nous avons passé un an à préparer. Mais finalement, après de grands signes de notre part, la foule ose enfin s’avancer et se range en file indienne tout naturellement.

Eh oui, qui veut entrer, veut d’abord féliciter les mariés. S’en suit donc une énooooorme série de bises, de compliments, de félicitations…

DIY : des cornets pour la sortie des mariés

DIY : des cornets pour la sortie des mariés

Je te propose de réaliser des cornets dans lesquels tu pourras mettre des confettis, des pétales de fleur, de la lavande, des bonbons…

Pour ma part, je mettrai de la lavande dedans : ça sent bon, ça ne pollue pas l’environnement et c’est économique car il y en a des tonnes dans le jardin de mes parents…

Récit de quête n° 22 : les accessoires de la mariée – Partie « ce à quoi on ne pense pas toujours »

Récit de quête n° 22 : les accessoires de la mariée – Partie « ce à quoi on ne pense pas toujours »

Pour moi, il était inconcevable de ne pas porter de soutien-gorge, mais bien qu’accessoirisée avec une fine bretelle autour du cou (celle à 108€… aaargh), ma robe nécessite un soutif sans bretelles.

Bon, il y a moyen de trouver un joli bustier de couleur chair (pour ne pas qu’il se voie à travers la robe) qui ne soit pas un tue-l’amour, non ?

Mon mariage classique revisité : quand la jeune fille devient Princesse

Mon mariage classique revisité : quand la jeune fille devient Princesse

M. SNCF nous demande si on veut quelque chose à boire, et je réclame du jus d’orange… mais attention, avec une paille s’il vous plaît : hors de question d’abîmer mon rouge à lèvre. Mlle Paillette ne tarde d’ailleurs pas à me rejoindre, déjà prête et toute excitée d’être enfin au jour J.

Lorsque je reviens dans la suite, je découvre mes robes positionnées, et là, j’ai un gros boum au cœur. Je ne réalise pas que je vais devoir les enfiler bientôt. Aaaaaaah, c’est moi la mariée aujourd’hui !!!