Étiquette : doutes

Le cas de la schizophrénie de la robe

Le cas de la schizophrénie de la robe

Si tu te souviens bien, j’ai trouvé ma robe assez très tôt dans mes préparatifs. Je l’ai trouvée, très précisément, le 26 mars 2016. C’est la date à laquelle je l’ai vue pour la première fois, et à laquelle j’en suis tombée amoureuse. Je ne l’ai commandée que quelques jours plus tard, le 2 avril 2016. Je n’avais même pas pu la réessayer, car le modèle qu’ils avaient dans la boutique parisienne était deux tailles trop petit pour moi. Et je me suis mariée le 29 avril 2017.

Ouaip. J’ai trouvé ma robe un an et un mois avant mon mariage. Et je ne l’ai pas revue avant mon premier essayage pour retouches, qui a eu lieu… le 10 mars 2017. Onze mois et quinze jours. Trois cent quarante-neuf longues journées.

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Trois petites fées à ma rescousse

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Trois petites fées à ma rescousse

Au moment même où je traverse la rue face à la boutique, Grand Chef Chat m’envoie un message – il a un radar, vraiment – pour me demander comment s’est passé mon essayage. Je réponds simplement : « Je n’ai plus de robe, je viens d’annuler mon achat. » Il me rappelle aussitôt et je lui explique toute la scène surréaliste que je viens de vivre.

Dans un premier temps, il veut aller voir le gars, lui demander des explications… bref, il est bien remonté. Mais très vite, il se rend compte que mon souci n’est pas cet individu peu scrupuleux, mais plutôt mon désarroi d’être à quatre mois du mariage sans robe.

Sommes-nous simplement généreux ou est-ce que nous en faisons trop ?

Sommes-nous simplement généreux ou est-ce que nous en faisons trop ?

Vois-tu,  s’il y a bien une qualité que je me reconnais et que l’on m’attribue facilement aussi, c’est la générosité. Par chance, j’ai trouvé une personne avec qui partager ma vie et qui partage également cette même valeur. Lorsque nous avons commencé à préparer notre mariage,  nous nous sommes beaucoup inquiétés du bien-être de nos invités. Est-ce qu’il y aurait assez à manger ? Est-ce qu’ils aimeront ce qui leur sera servi, y aura t-il assez de variétés pour satisfaire tous les goûts ? Est-ce que la bastide n’est pas trop loin pour eux ? Est-ce qu’ils apprécieront le fait de faire un repas en extérieur ?

Carnet d’aventure 8 : l’anneau unique… ou pas

Carnet d’aventure 8 : l’anneau unique… ou pas

En fait, lorsque je t’ai raconté la demande en mariage de Mr Flow, je ne t’ai absolument pas parlé de la bague qui faisait pourtant partie du récit, et qui bien sûr était présente lors de cette jolie soirée.
Oui mais voilà, si je ne me suis pas attardée sur le sujet, c’est parce qu’il s’agit d’une très grosse déception que j’ai eu beaucoup de mal à digérer. C’est donc pour cela qu’aujourd’hui, je reviens tout t’expliquer.

La recherche de la salle – Partie 2

La recherche de la salle – Partie 2

Nous voilà donc avec monsieur Obi-Wan qui est disponible pour une fois pour aller visiter cette dernière salle. On est accueilli par les propriétaires qui sont adorables, une grande salle magnifique tout en pierre avec des poutres au plafond. Le jardin est mignon, des petits points d’eau avec un bel arbre de plus de 300 ans où on pourrait faire notre cérémonie laïque.

Carnet d’aventure 6 : ma robe – entre essayages et doutes

Carnet d’aventure 6 : ma robe – entre essayages et doutes

Après mon premier essayage, où je t’ai laissé la dernière fois, j’ai décidé de me rendre dans des boutiques de grandes marques. Je suis donc partie sur deux magasins : Pronuptia et Pronovias. Le premier, j’y suis allée avec Mme Pitchounette sans rendez-vous. Comme tu peux l’imaginer, ils n’avaient pas de place et m’ont fixé un rendez-vous pour la semaine suivante, qu’ils ont finalement annulé, car la conseillère était malade.

Ce que Papa m’a dit

Ce que Papa m’a dit

La demande est arrivée et elle a été au-delà de ce que je pouvais imaginer – complètement à notre image : toute douce. Tout était parfait et j’étais dans une bulle de bonheur.
Tu te doutes que si j’écris au passé, c’est que ça n’a finalement pas duré. C’est extrêmement dur de mettre des mots sur ce qui s’est passé à ce moment-là mais j’espère que ça pourra t’aider à te dire : « eh, je ne suis pas seule à vivre ça ». Parce que personnellement, j’ai pensé que j’étais un alien !

Mon mariage mélodieux et convivial : quand le ras-le-bol pointa son nez

Mon mariage mélodieux et convivial : quand le ras-le-bol pointa son nez

Après une petite pause pour déménager, me voici enfin prête à te parler de mon mariage et à commencer par ce sprint final que je redoutais tant. Allez, suis-moi dans le tourbillon de mes derniers jours de « célibataire »…

Ce que le mariage représente pour moi

Ce que le mariage représente pour moi

Je me suis rendu compte en lisant les différents commentaires des demandes en mariage de Mademoiselle Chihuahua, de Mademoiselle Presque Relax et de la mienne que la vision du mariage, et surtout de son importance, variait complètement en fonction des personnes, et que j’étais loin d’être la seule pour qui c’était une « corde sensible »…

Comme il est parfois difficile de parler de ça, ou du moins de réussir à s’exprimer, je vais te raconter mon ressenti et mes conclusions : on ne sait jamais, ça t’aidera peut-être toi aussi ! Mais attention, il s’agit de MON ressenti à moi, sans aucun jugement de valeur.

Celle qui a choisi sa robe sans réaliser le choix qu’elle faisait – Partie 3

Celle qui a choisi sa robe sans réaliser le choix qu’elle faisait – Partie 3

Nous rentrons donc à la maison, retrouver mon papa. Je suis toute joyeuse, un peu dans un état second : je vais me marier. Je commence à réaliser, j’ai toujours des paillettes plein les yeux !
Arrivées chez mes parents, j’annonce fièrement à mon papa que la robe est commandée. Mon père est plus que surpris. Il croyait que pour trouver The Robe, j’allais écumer les boutiques, essayer trente six mille robes… Bref que ça allait être une sacrée épopée.