Étiquette : émotions

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : les préparatifs – Partie 2

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : les préparatifs – Partie 2

La dernière fois, je t’ai laissée toute bien coiffée et maquillée, forcée d’attendre un peu pour pouvoir enfiler ma robe de mariée. Honnêtement, je crois que cette attente a été un des pires moments de ma journée !

Mon stress est monté en flèche, et j’ai fondu en larmes juste après avoir entendu toutes mes amies me répéter à quel point j’étais jolie. Alors Mlle Doc a eu une idée originale : une séance de Qi Gong !

Je n’ai pas aimé ma demande en mariage – Partie 1 : le rêve

Je n’ai pas aimé ma demande en mariage – Partie 1 : le rêve

Il fait très froid en cette fin de mois de janvier, nous sommes habitués à plus de douceur dans le sud. Mais peu importe : ce soir, j’assiste à la comédie musicale d’un de mes films préférés, alors je suis heureuse et j’ai le cœur chaud. Mon GCC me dit que nous allons rejoindre une amie, qui vit sur Paris, avant d’aller à l’hôtel.

Nous arrivons au point de rendez-vous, mais personne à l’horizon. Nous sommes sur le pont Neuf, je regarde autour de nous et ne vois aucun visage familier, ma foi…

Si j’organisais mon mariage aujourd’hui…

Si j’organisais mon mariage aujourd’hui…

Quand Gwenaëlle a fait un appel pour demander aux anciennes de revenir pour cette semaine spéciale, j’ai été tentée et puis, je me suis dit : “Je vais passer pour la fille qui ne peut pas fermer la parenthèse Mademoiselle Dentelle.” J’ai partagé la réflexion avec l’amoureux, qui a dit : “Mais en même temps, tu ne l’as jamais fermée !” Et j’ai aussi demandé son avis à Gwenaëlle, qui a dit : “On s’en fiche, on veut les chroniques de Madame Gezillig, nous (oui, je parle pour les lectrices) !”

Il n’en fallait pas plus pour me convaincre. Ben oui, je suis atteinte d’une grave maladie : je suis wedding-addict (mais je ne suis pas la seule).

Mon mariage pétillant : mon bilan et mes projets

Mon mariage pétillant : mon bilan et mes projets

Plus d’un an et demi s’est passé depuis mon mariage. Gloups, que le temps passe vite !

Il est temps pour moi de clôturer le récit de mon mariage, mais pas sans t’avoir remerciée de m’avoir suivie pendant toute la durée de mon histoire, d’avoir supporté mes moments hystériques ou mes coups de gueule (entre futures mariées, on se comprend, non ?). Alors avant de tourner cette page, je te propose de faire un petit bilan…

Mon mariage en gris et vert : l’ouverture du bal

Mon mariage en gris et vert : l’ouverture du bal

Je sais que nous ne sommes pas les seuls à avoir appréhendé cette première danse, car danser peut s’avérer vraiment difficile ! En plus, disons que Monsieur TLC et moi avons deux pieds gauches chacun. Mais non ! Finalement, nous avons réussi à surprendre nos invités et quelque part, à nous surprendre nous-mêmes aussi…

Mais commençons par le début. Une fois, j’ai demandé à Monsieur TLC pourquoi nous n’avions pas décidé de nous marier avant et il m’a répondu : “Chérie, tu as oublié qu’il faut faire l’ouverture du bal ?” Sa réponse m’a vraiment fait rigoler, mais c’est vrai qu’on ne sait pas danser. Nous avons donc fait appel à de super professeurs de danse !

Le plus beau jour de ma vie…

Le plus beau jour de ma vie…

Quand Gwénaëlle nous a proposé de revenir faire un petit coucou par ici, j’ai sauté sur l’occasion pour pouvoir écrire un article qui me tient à cœur depuis que j’ai un peu de recul sur le mariage. J’ai donc envie de revenir avec toi sur toutes les raisons qui font que, non, mon mariage n’était pas le plus beau jour de ma vie.

Alors, ne te trompe pas, je suis très contente de ma journée de noces. Elle n’était pas parfaite, certes, mais en même temps, ce n’est pas ce que je lui demandais. On sait tous que la perfection n’existe pas, à quoi bon se fixer des objectifs inatteignables, hein ?

Mon mariage champêtre et botanique : pourquoi je n’ai pas tout choisi moi-même

Mon mariage champêtre et botanique : pourquoi je n’ai pas tout choisi moi-même

Le mariage est pavé de concessions, et à l’heure où on lit souvent : “C’est MON mariage, c’est MOI qui choisis”, j’ai décidé d’écrire à contre-sens.

Oui, c’est à toi, ou plutôt à VOUS de décider. Mais lâcher prise sur certains détails gâchera-t-il réellement ton joli jour ?

Ce que le mariage représente pour moi

Ce que le mariage représente pour moi

Je me suis rendu compte en lisant les différents commentaires des demandes en mariage de Mademoiselle Chihuahua, de Mademoiselle Presque Relax et de la mienne que la vision du mariage, et surtout de son importance, variait complètement en fonction des personnes, et que j’étais loin d’être la seule pour qui c’était une “corde sensible”…

Comme il est parfois difficile de parler de ça, ou du moins de réussir à s’exprimer, je vais te raconter mon ressenti et mes conclusions : on ne sait jamais, ça t’aidera peut-être toi aussi ! Mais attention, il s’agit de MON ressenti à moi, sans aucun jugement de valeur.

La malédiction d’une future mariée gourmande

La malédiction d’une future mariée gourmande

Je suis vraiment désolée, mais dans cette chronique, tu ne trouveras pas de paillettes, ni d’arc-en-ciel, et encore moins de petits cœurs. Non, cette chronique est la triste réalité d’une future mariée gourmande qui rêve de porter une robe de mariée comme dans les défilés.

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler de mon plus gros complexe, qui complique un peu mes préparatifs depuis le début.

Mon mariage entre rêve et réalité : ça y est, je suis Madame Huit !

Mon mariage entre rêve et réalité : ça y est, je suis Madame Huit !

Je t’ai raconté les étapes préparatoires avec autant de détails que possible, pour partager mon expérience avec toi et t’aider au mieux dans tes propres préparatifs. J’espère que tu as trouvé dans mon récit des astuces, des conseils, des solutions, des choses utiles et/ou inspirantes, qui t’ont un peu ouvert les horizons de la weddosphère et aidée à avancer dans la préparation de ton joli jour…

Mais je sais que ce que tu attends vraiment, ce qui fait briller tes yeux de bride en folie et qui allume une explosion de paillettes dans ton petit cœur, c’est le récit du jour J ! Je te félicite (et te remercie) pour ta patience, qui a payé puisque cette fois nous y sommes, je vais (enfin) tout te raconter…