Étiquette : émotions

Mon mariage classique revisité : le retour à Lyon et l’arrivée à la mairie

Mon mariage classique revisité : le retour à Lyon et l’arrivée à la mairie

Nous avions convenu d’une organisation particulière pour l’arrivée à la mairie. M. Patate à Raclette devait partir avant moi pour m’ouvrir la route et être le premier à saluer nos invités à la mairie, ce qui me permettrait de passer chez la fleuriste pour déposer la composition florale sur le capot de la voiture des mariés. Seulement, on a tellement pris du retard sur le planning que nous sommes tous partis en même temps, mais dans des voitures différentes.

Je vais t’avouer un secret : si je voulais être en voiture avec Mme India et non avec M. Patate à Raclette, c’est aussi parce que j’avais peur d’être invivable pour lui sur ce court trajet, et je savais que pour ce moment, j’avais surtout besoin de ma meilleure amie.

Mon mariage classique revisité : notre découverte toute douce

Mon mariage classique revisité : notre découverte toute douce

J’arbore un grand sourire qui ne me quittera plus pendant une bonne demi-heure, je pense. Après toutes nos péripéties, et malgré cette très courte nuit, je me sens bien et impatiente, prête à vraiment débuter ma journée de mariée.

Guidée par Mlle Paillette, je traverse le couloir et descends l’escalier jusqu’à l’entrée de la salle de réception. Là, on me bande les yeux, pour que je garde jusqu’au bout la surprise du costume de M. Patate à Raclette, en improvisation totale car nous n’avions absolument pas scénarisé notre rencontre. Lui, il m’attendait pendant ce temps dehors dans le jardin (et dans le froid aussi), dos à la porte.

Ma robe, cet ascenseur émotionnel

Ma robe, cet ascenseur émotionnel

On avançait dans l’année, les préparatifs allaient bon train, on était en mars 2017, et il nous restait encore quelques mois devant nous. J’ai donc commencé tout doucement à me dire que j’allais pouvoir réceptionner ma robe, la faire retoucher et la mettre dans un coin jusqu’à la big fiesta. Tout ça se concrétisait, et surtout se rapprochait. On nageait dans le bonheur…

Jusqu’à ce fameux soir de mars, où un coup de téléphone est venu faire éclater la belle bulle fragile dans laquelle j’évoluais depuis plusieurs mois : la boutique où j’avais commandé et payé ma robe de mariée avait fait faillite.

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 1

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 1

Nous arrivons donc à la mairie à l’heure prévue sur mon rétro-planning de folie. Le chemin entre notre lieu de résidence et celui où nous nous marions est court. Du coup, à peine le temps d’angoisser. Mlle Pokeyo et moi tenions à faire ce trajet ensemble, c’était important.

Papa O’Hara se gare et je n’ai d’autre choix que de rester dans la voiture. À ce moment, j’ai l’impression d’être complètement abandonnée…

Mon mariage d’hiver tendre et magique : la découverte

Mon mariage d’hiver tendre et magique : la découverte

À l’origine, je ne souhaitais découvrir Monsieur Loup qu’au tout dernier moment. Autrement dit, pendant notre cérémonie. Je rêvais de m’avancer dans l’allée et qu’on se découvre ainsi pour la première fois. Mais me mariant en hiver, j’avais oublié qu’il ferait nuit pour les photos de couple si nous attendions après la cérémonie. Avec le recul, je ne regrette pas, c’était parfait comme ça, et ça nous a permis d’avoir de très jolies photos dans la douce lumière hivernale.

Je m’élance accompagnée de ma demoiselle d’honneur, Mademoiselle Ariel, qui m’assiste pour braver la gadoue faite par la pluie ce matin.

Sommes-nous simplement généreux ou est-ce que nous en faisons trop ?

Sommes-nous simplement généreux ou est-ce que nous en faisons trop ?

Vois-tu,  s’il y a bien une qualité que je me reconnais et que l’on m’attribue facilement aussi, c’est la générosité. Par chance, j’ai trouvé une personne avec qui partager ma vie et qui partage également cette même valeur. Lorsque nous avons commencé à préparer notre mariage,  nous nous sommes beaucoup inquiétés du bien-être de nos invités. Est-ce qu’il y aurait assez à manger ? Est-ce qu’ils aimeront ce qui leur sera servi, y aura t-il assez de variétés pour satisfaire tous les goûts ? Est-ce que la bastide n’est pas trop loin pour eux ? Est-ce qu’ils apprécieront le fait de faire un repas en extérieur ?

Carnet d’aventure 8 : l’anneau unique… ou pas

Carnet d’aventure 8 : l’anneau unique… ou pas

En fait, lorsque je t’ai raconté la demande en mariage de Mr Flow, je ne t’ai absolument pas parlé de la bague qui faisait pourtant partie du récit, et qui bien sûr était présente lors de cette jolie soirée.
Oui mais voilà, si je ne me suis pas attardée sur le sujet, c’est parce qu’il s’agit d’une très grosse déception que j’ai eu beaucoup de mal à digérer. C’est donc pour cela qu’aujourd’hui, je reviens tout t’expliquer.

À toi, jeune fiancée qui prépare ton mariage

À toi, jeune fiancée qui prépare ton mariage

À toi, jeune fiancée, qui prépare ton mariage de manière acharnée, je te le dis : ton mariage ne sera pas le plus beau jour de ta vie.
C’est un chouette jour, un jour important. Un jour dans lequel Tu investi beaucoup de temps, d’énergie, et d’espoir.
Mais je t’assure, c’est loin d’être le plus beau de ta vie.

Mon mariage d’hiver tendre et magique : la semaine d’avant – Partie 1

Mon mariage d’hiver tendre et magique : la semaine d’avant – Partie 1

C’est tout juste mariés civilement que nous entamons avec enthousiasme cette nouvelle semaine de préparatifs. Tous nos témoins sont repartis chez eux pour le travail à l’exception de Monsieur Raclette qui reste pour nous aider lors de cette folle semaine (et avec le recul, je crois pouvoir dire heureusement qu’il était là !)

Notre wedding team, la famille de nos coeurs !

Notre wedding team, la famille de nos coeurs !

Après t’avoir présenté nos prestataires, je vais te parler de notre entourage plus intime. Qui ils sont par rapport à nous et quel rôle ils auront à jouer ce tant attendu samedi de juin. Après t’avoir présenté nos prestataires, je vais te parler de notre entourage plus intime.
Ce n’est pas mon père qui me conduira à mon futur époux. Aujourd’hui, ça fait un an et demi que nous ne nous sommes plus parlés.