Étiquette : entrée des mariés

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : la célébration

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : la célébration

Il avait été décidé que ce serait mon frère qui me conduirait jusqu’à l’église, même si en soi, c’est assez superflu puisqu’il n’y a même pas 500m entre l’hôtel et l’église ! Oui, mais mon papa aimant beaucoup les belles voitures, ça lui tenait à cœur que je sois véhiculée dans SA belle Alpine A310, alors je pouvais bien lui faire ce plaisir.

En sortant de l’hôtel, j’ai en plus droit à une jolie surprise : ils l’ont superbement décorée sans me le dire, avec de vieux skis et des branches de sapin. Je monte donc à côté de mon frère, et mon père m’attend sur le parvis de l’église pour m’accueillir plein d’émotions. Je me place à son bras à l’arrière du cortège, non sans enlever mon étole et ma cape : le soleil tape dans mon dos et je n’ai même pas froid malgré mon dos nu.

Mon mariage d’hiver tendre et magique : notre entrée de cérémonie laïque

Mon mariage d’hiver tendre et magique : notre entrée de cérémonie laïque

En arrivant sur le domaine, je sens mon ventre qui se tord d’émotion… ça y est. Tout le monde est sur place, le parking est rempli de voitures. Je ne peux m’empêcher de penser qu’ils nous attendent tous, là-bas dans la petite fermette.

J’aperçois sans plus d’étonnement que ça mon oncle un peu dans la lune qui arrive à notre mariage en retard… et en kilt. Ça a le mérite de nous faire bien rigoler et de me détendre un peu !

Mon mariage classique revisité : le début de la cérémonie religieuse

Mon mariage classique revisité : le début de la cérémonie religieuse

Lorsqu’on arrive sur le parvis de l’église, il y a le prêtre qui attend, mais il y a également ma belle-mère, et ça, ça me met en colère. Surréaction due à l’émotion, sûrement, mais je veux vraiment que personne ne me découvre dehors. Les filles transmettent mon message aux garçons, qui la font rentrer, ainsi que les derniers curieux.

Tout le monde est descendu, moi je patiente dans la voiture en attendant de pouvoir sortir. Ça prend du temps, et enfermée seule dans la voiture, j’ai chaud, je m’impatiente. Au bout d’un moment, je n’en peux plus et décide de sortir de moi-même, même s’ils ne sont pas tout à fait prêts à l’intérieur.

Mon mariage classique revisité : le retour à Lyon et l’arrivée à la mairie

Mon mariage classique revisité : le retour à Lyon et l’arrivée à la mairie

Nous avions convenu d’une organisation particulière pour l’arrivée à la mairie. M. Patate à Raclette devait partir avant moi pour m’ouvrir la route et être le premier à saluer nos invités à la mairie, ce qui me permettrait de passer chez la fleuriste pour déposer la composition florale sur le capot de la voiture des mariés. Seulement, on a tellement pris du retard sur le planning que nous sommes tous partis en même temps, mais dans des voitures différentes.

Je vais t’avouer un secret : si je voulais être en voiture avec Mme India et non avec M. Patate à Raclette, c’est aussi parce que j’avais peur d’être invivable pour lui sur ce court trajet, et je savais que pour ce moment, j’avais surtout besoin de ma meilleure amie.

Mon mariage de fin d’été : et les jeunes mariés s’essayèrent au rock

Mon mariage de fin d’été : et les jeunes mariés s’essayèrent au rock

« Tu crois qu’on va y arriver ? Oh la la, je ne me souviens plus de rien… ça va être la cata ! Et si on se plante royalement ? Et si je m’emmêle les pieds ? Et si… ? »

Roméo et moi nous sommes discrètement échappés juste avant la fin du cocktail pour répéter une dernière fois la surprise que nous réservons à nos invités. Cachés dans une petite salle à l’arrière des cuisines, nous n’en menons pas large. Pas large DU TOUT, même.

Mon mariage mélodieux et convivial, devenir mari et femme aux yeux de la loi

Mon mariage mélodieux et convivial, devenir mari et femme aux yeux de la loi

En voiture Simone !! Notre séance photo de couple touche à sa fin et il est l’heure d’aller nous marier pour de vrai. Nos invités nous attendent patiemment et il me tarde maintenant de les retrouver.
Il y a moins d’un kilomètre entre la maison et la mairie, et je sens l’excitation monter à chaque seconde.

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : le vin d’honneur et l’arrivée dans la salle

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : le vin d’honneur et l’arrivée dans la salle

Après toutes ces émotions, je prends le micro pour inviter nos proches à sortir de la salle pour se diriger vers la grande maison, dans laquelle nous avons installé le vin d’honneur. L’espace était divisé en trois salles, dans lesquelles on pouvait circuler librement, et qui avaient toutes une ambiance différente (ce que nos invités nous ont dit avoir beaucoup apprécié !

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : les bases de notre cérémonie laïque

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : les bases de notre cérémonie laïque

L’Ours et moi avons pris la décision de faire une cérémonie laïque le jour même où nous avons commencé à préparer notre mariage. Nous avions envie de “sacraliser” notre union dans un lieu que nous pouvions rendre plus personnel que la mairie (notamment par le biais de la décoration), et nous ne voulions pas non plus passer par l’Église, car nous ne sommes pas croyants, et que cela ne nous aurait pas ressemblé.

Mon mariage aux notes de turquoise : l’église et la fête !

Mon mariage aux notes de turquoise : l’église et la fête !

Après la mairie, nous nous sommes ensuite rendus à pied à l’Église sous forme de cortège. Nous sommes restés à l’entrée où le prêtre nous a accueilli. Il nous a d’ailleurs bien fait rire en confondant mon Chéri avec mon beau-frère qui était à ce moment-là aux bras de mes 2 sœurs ! Bon faut dire qu’ils se ressemblent beaucoup !!!
Puis nous sommes entrés dans l’Église, sur la musique “Amazing Grace”. J’étais tellement émue que j’avais du mal à retenir mes larmes et du coup je n’ai pas eu le sourire, sauf quand j’ai croisé le regard de mon Chéri !!! Je n’ai pas une seule photo de moi avec le sourire lors de cette entrée !!!

Le mariage mint et funky de Clémentine : le repas et la soirée

Le mariage mint et funky de Clémentine : le repas et la soirée

Nous attendons de faire notre entrée. Soyons honnêtes : elle était complètement improvisée ! Nous savions dans les grandes lignes sur quelle musique nous allions entrer, mais pas vraiment « comment danser ». Nous savions juste que Tanguy, mon témoin, nous ferait signe d’entrer quand Fabiola aurait lancé la musique. Nous avions en effet décidé de ne pas prendre de DJ et avions notre propre playlist.

Déjà à ce stade, je me dis qu’une bonne partie de la journée a filé, et qu’il faut vraiment profiter de chaque instant. Tanguy nous fait signe, c’est à nous !