Étiquette : faire-parts

Dans la famille des DIY, je demande le faire-part

Dans la famille des DIY, je demande le faire-part

Rappelle-toi nous sommes partis avec l’idée de réaliser un mariage plutôt petit budget. De plus, je suis plutôt créative et aime beaucoup fabriquer, décorer, scrapbooker (mais si, ce verbe existe, non ?). Donc, réaliser notre déco et notre papeterie en DIY me semblait une bonne idée. J’ajoute à cela que je suis enseignante et donc je dispose d’un temps plutôt confortable à la maison pour réaliser tout ça…

La papeterie de notre mariage : nos faire-part presque 100% DIY

La papeterie de notre mariage : nos faire-part presque 100% DIY

Maintenant que je t’ai présenté mes principaux DIY, qui j’espère pourront te servir, je voulais te parler de ma papeterie. J’ai choisi de tout réaliser moi-même, du faire-part jusqu’aux modes d’emploi du photobooth ou à la petite étiquette de nos cadeaux personnalisés, et tout ça dans la même “identité visuelle” pour que tout soit cohérent. Alors, je ne prétends pas être graphiste, loin de là, mais je suis plutôt fière de mes réalisations, malgré les galères parfois rencontrées !

Nos relations avec nos invités – partie 2 : le tout digital, pari réussi ?

Nos relations avec nos invités – partie 2 : le tout digital, pari réussi ?

Une fois nos listes d’invités établies, Monsieur Kowhai et moi nous sommes penchés sur le deuxième sujet brûlant de ce domaine : comment tenir nos convives informés ? Problématique d’autant plus importante que pour chacun de nos mariages, certains visiteurs arrivaient de très loin ! Et je te l’avais annoncé, Monsieur Kowhai et moi n’envoyons pas de faire-part à nos invités.

Page 3 du grimoire : trouver la bonne formule pour les invitations

Page 3 du grimoire : trouver la bonne formule pour les invitations

La dernière fois, je te parlais de la question épineuse de la liste d’invités et du plan de table. Aujourd’hui, sujet beaucoup plus sympa : les invitations ! Tu te souviens peut-être de notre thème bien particulier dont je parlais dans mon article de présentation : la comédie musicale Wicked, inspirée du Magicien d’Oz. Notre idée est donc d’emmener nos invités dans la Cité d’Émeraude. Et, pour nous, le ton devait être donné dès les invitations.

Parenthèse 13 : comment nous avons annoncé notre mariage !

Parenthèse 13 : comment nous avons annoncé notre mariage !

Ayant décidé de nous marier en 2016, nous avons décidé très vite d’envoyer un save the date à nos invités, un an avant la date. Pour ce faire, il nous a fallu réunir toutes les adresses mail de nos invités. Spoil : nous n’y sommes pas parvenus… Ma DesignSister s’est chargée de tout : je lui ai juste fourni une photo sympa de Monsieur Fernand et moi (en même temps, si je lui avais donné une photo du boulanger et de sa femme, elle aurait tiqué).

Convier ses invités…

Convier ses invités…

Dès le début, nous savions que nous voulions envoyer un save-the-date avant d’envoyer le faire-part. En effet, notre mariage étant à l’étranger, qui plus est sur 3 jours, nous voulions très rapidement prévenir nos invités pour qu’ils puissent commencer à prendre leurs vacances / réserver leurs billets / faire garder leur chat (ou enfant).

Quand la question du vin d’honneur s’invite à ton mariage

Quand la question du vin d’honneur s’invite à ton mariage

Alors que le mariage commence à se rapprocher tranquillement mais sûrement, on s’étonne de ne pas être plus stressés que ça. On sait que tout se met en place tranquillement et on commence même à se dire que ça va être une belle journée. Et finalement, on se dit même qu’on aimerait la partager avec un peu plus de monde que nos quatre-vingt invités du repas. Oui mais comment on fait, sans craquer son budget ?

Envie de DIY numérique ?

Envie de DIY numérique ?

Avec mon métier, j’ai décidé de créer moi-même toute ma papeterie puisque j’avais déjà une idée bien arrêtée sur ce que je voulais (ou pas). Les éditeurs de faire-part ne me convenaient pas puisqu’ils n’étaient finalement pas si personnalisables que ça (on en reparlera, mais j’ai presque fait une entorse à ma règle pour le faire-part religieux). Si tu veux aussi te lancer dans l’aventure, je partage avec toi mes bons plans et mes astuces !

Quand on convie officiellement nos invités

Quand on convie officiellement nos invités

Nos proches ont reçu un save the date à M – 9 : beaucoup d’entre eux l’avaient (un peu…) pris pour un faire-part et nous avaient déjà (plus ou moins…) répondu quant à leur présence ! Mais, comme il leur manquait des informations cruciales pour leur participation à l’événement de l’année et que nous n’avions pas envie de nous retrouver tout seuls, nous avons décidé de quand même faire un faire-part en bonne et due forme (oui, je suis d’humeur hilarante aujourd’hui !).

Allez, je reprends mon sérieux !

Trois mariages, trois faire-part ? Classique ou tendance ? Français ou arabe ?

Trois mariages, trois faire-part ? Classique ou tendance ? Français ou arabe ?

Allez, je t’avais promis de te parler de notre carterie pour le mariage, c’est parti ! Alors d’abord, commençons par le début. Qui dit trois mariages dit trois faire-part ? Ouh la la, notre budget allait en prendre un coup !

Donc bon, on élimine le faire-part pour Paris, on sera dix, je pense que l’information devrait passer naturellement entre mes parents, nos frères vivant sur Paris et nos deux témoins vivant aussi sur Paris, C. et R. On en fait deux, alors ?