Étiquette : faire-parts

Notre faire-part “Mariés des Neiges” et nos timbres personnalisés

Notre faire-part “Mariés des Neiges” et nos timbres personnalisés

Je me suis dit qu’en conjuguant mon âme d’artiste et les talents en informatique de M. Chaton, nous allions parvenir à créer nous-mêmes un joli faire-part, à notre image. J’ai donc commencé à chercher des idées sur Internet, j’ai vu des dizaines et des dizaines de modèles, jolis, drôles, élégants, émouvants, poétiques… et j’ai choisi de m’inspirer de plusieurs modèles pour imaginer notre propre faire-part.

Celui qui customisait ses enveloppes (tutoriel n° 1)

Celui qui customisait ses enveloppes (tutoriel n° 1)

Je te propose ici, un tutoriel de mon tout premier DIY concrétisé : le customisation des enveloppes pour l’envoi de nos faire-part.
Après avoir vu trop grand pour la réalisation intégrale de nos faire-part, j’ai eu besoin de me rassurer et d’évaluer mes réelles capacités manuelles. En gros, si ce DIY s’avérait trop compliqué pour moi, je renonçais à tout le reste…

Et un jour, j’ai failli tuer quelqu’un à cause de nos fucking faire-part

Et un jour, j’ai failli tuer quelqu’un à cause de nos fucking faire-part

Les faire-part, c’est un peu le point de départ de la prise de conscience du mariage pour tes invités. C’est leur feu-vert de la réjouissance, le tir de lancement des festivités à venir, le début du compte-à-rebours. Même si tes amis n’ont pas attendu la petite enveloppe dans leur boîte aux lettres pour s’esclaffer avec toi ni pour connaître la date du grand jour, le faire-part est le petit élément qui rend tangible l’événement qui s’annonce. Et ce qu’il soit esthétiquement apprécié ou non !

« Pour les faire-part, on fera simple » : raté !

« Pour les faire-part, on fera simple » : raté !

Aujourd’hui, tu vas bien rigoler. Car je vais te raconter l’histoire de nos faire-part. Comme pour l’ensemble de notre mariage, nous nous étions jurés de « faire simple » (hahaha). Et nous nous sommes tellement bien débrouillés qu’on a fini par envoyer pas moins de… cinq types de faire-part ! Oui, cinq, tu as bien lu, et tous très différents bien sûr…

Un save-the-date, un faire-part et un site Internet plus tard…

Un save-the-date, un faire-part et un site Internet plus tard…

Aujourd’hui, je vais te parler de nos save-the-date, de notre site Internet (tu verras, si j’ai réussi, tu peux aussi le faire !) et de nos faire-part… qui nous ont donné de nombreuses sueurs !

Do It Yourself ? Damn It Yourself ! – Partie 1

Do It Yourself ? Damn It Yourself ! – Partie 1

Au début, c’était surtout un moyen pour moi d’économiser de précieux deniers. Au fur et à mesure, le DIY s’est avéré être une solution pour répondre à toutes mes attentes (ou presque) en terme de décoration. Et au final, une sacré fierté (garde toujours ton objectif en tête : les “wahhhh” et les “ohhhhh” quand tu expliques que “c’est moi qui l’ai fait”).

Faire-part, trucs et astuces

Faire-part, trucs et astuces

Comme tu as vu, mon faire-part était un moitié-moitié : moitié fait de façon pro, moitié DIY. Et donc je reviens vers toi pour des conseils et quelques DIY !
Sache qu’en imprimerie, tout est possible. Si tu as décidé que la couleur de ton mariage c’était le orange fluo ou le doré, tu peux tout à fait passer par un graphiste et un imprimeur pro, et avoir THE couleur improbable que tu aimes d’amour sur tes faire-part.

Presque économie n°3 – Pierre, papier, ciseaux… Le grand shifumi du DIY (papeterie et +)

Presque économie n°3 – Pierre, papier, ciseaux… Le grand shifumi du DIY (papeterie et +)

Ne sachant pas trop comment te parler de la multitude des choses utiles mais aussi complètement inutiles mises en œuvre, je vais te faire ici un petit florilèges de quelques éléments qui me tiennent à cœur mais que je ne sais pas trop comment organiser dans la suite des articles. Il s’agit principalement de papeterie… Mais pas que !

Comment j’ai doucement glissé vers un thème de mariage

Comment j’ai doucement glissé vers un thème de mariage

J’avais bien une idée de l’ambiance que je voulais créer : du champêtre, des touches d’enfance, du rose et du bleu, mais rien de plus puisque M. l’Aristo et moi étions d’accord pour dire qu’on ne “voulait pas se prendre la tête avec ça”. Et puis, comme Mlle Rêve, des détails sont venus s’ajouter au fur et à mesure, tous autour d’un même thème sans qu’on s’en aperçoive vraiment…

Mission faire-part

Mission faire-part

Je m’étais dit qu’on se laissait trois mois pour trouver le modèle qui nous conviendrait, envoi en janvier, réponse fin mars au plus tard pour avoir quatre mois pour finaliser tous les détails liés au nombre d’invités. L’idée c’était de vagabonder sur Internet et de trouver quelque chose qui nous plaisent à tous les deux pour un budget raisonnable…