Étiquette : faire-parts

J’ai testé et approuvé, fabriquer ma papeterie de mariage à 4 mains : le faire-part

J’ai testé et approuvé, fabriquer ma papeterie de mariage à 4 mains : le faire-part

Réfléchir et créer quelque chose d’original (faire-part, menus de table, livrets de messe, etc.) qui nous ressemblerait à 100% a été notre leitmotiv pendant ces 13 mois de préparatifs. Très vite, nous avons su que nous ferions notre papeterie nous-mêmes.

L’indécision. Ou comment passer par 3 modèles de faire-part différents !

L’indécision. Ou comment passer par 3 modèles de faire-part différents !

Jusqu’ici, l’organisation était très facile. La plupart du temps, Monsieur TLC et moi sommes d’accord et on arrive facilement à prendre de décisions.
Alors, pourquoi ça a été aussi compliqué de choisir nos faire-part ?

Nos faire-part DIY en noir & blanc

Nos faire-part DIY en noir & blanc

Après les save-the-date, il devient indispensable de s’attaquer aux faire-part (FP). Et c’est encore plus prise de tête !
Je commence donc à parcourir le web à la recherche d’un modèle qui me plairait…. et je sais déjà ce que je veux.
Du coup, nous décidons rapidement de créer nous-mêmes nos faire-part.

Nos faire-parts « carte d’embarquement » maison

Nos faire-parts « carte d’embarquement » maison

Tu dois l’avoir compris maintenant, Chéri-Chéri et moi avons organisé un mariage à Madagascar. Nous ne cherchions pas spécialement un thème pour notre mariage malgache mais il y en a un qui s’est imposé de lui-même, celui du voyage.
Notre faire-part devait donc suivre ce nouveau thème !

Des passeports en guise de faire-part

Des passeports en guise de faire-part

Pour nos faire-part, Monsieur Omdemavie et moi avons assez rapidement trouvé sous quelle forme nous les voulions : déjà, il était évident qu’en se mariant à l’île Maurice, il fallait quelque chose d’un peu original, qui rappelle le voyage.
Et puis… nous avons l’illumination en tombant sur des modèles sous forme de passeports !

Mes DIY mariage : d’un peu de DIY à beaucoup de FTC !

Mes DIY mariage : d’un peu de DIY à beaucoup de FTC !

Aujourd’hui je te dévoile un des plus grand secret de la blogosphère, voire même du monde entier, un mystère qui a sûrement du t’empêcher de fermer l’œil pendant des semaines et qui a du te tenir en haleine jusque là (non je ne te dirai pas si Katniss choisit Gale ou Peeta, si tu veux savoir, lis les bouquins)… Je parle bien sûr de la chroniqueuse anonyme à l’origine du fameux acronyme FTC pour « Fais Toi Chier » !

Il était une fois nos faire-parts… – Partie 2

Il était une fois nos faire-parts… – Partie 2

La dernière fois je te laissais après avoir rassemblé les différents matériaux que nous allons utiliser pour faire les faire-part, sauf qu’il nous manquait encore le carton…
Vive le recyclage

S’il y a un principe directeur qui entoure tout nos projets de vie, avec le Hamster, c’est celui de faire les choses nous-même le plus possible. Mais vraiment le plus possible (électricité, petits et gros travaux, etc.). Aussi, nous cherchons toujours le meilleur rapport qualité-prix des matériaux que nous utilisons pour ces différents travaux. Cela vaut aussi quand nous faisons nos courses, quand nous sortons ou partons en vacances. Nous faisons très attention à notre porte-monnaie, pas parce que nous manquons d’argent (quoi que…) mais parce que nous ne supportons pas de payer cher pour pas grand chose (surtout qu’en Amérique du Nord ils exagèrent…). Mais je m’égare un peu…

Il était une fois nos faire-parts… – Partie 1

Il était une fois nos faire-parts… – Partie 1

Avec Monsieur Hamster, nous avions déjà commencé à réfléchir aux faire-parts fin 2013, puisque nous avions alors l’intention de nous marier civilement en mai 2014… Comme ça ne s’est pas fait, nous avions mis nos prototypes de coté.
Maintenant nos premiers prototypes ne nous plaisent vraiment plus, et Hamster a eu l’idée du siècle : « Et si on faisait des petits livres, comme un livre de contes, qui racontent une histoire, mais en plus petit ! ».

Nos faire-parts DIY… Quand on enchaîne les boulettes !

Nos faire-parts DIY… Quand on enchaîne les boulettes !

Madame Yam nous a proposé une invitation qui, en se pliant, formera l’enveloppe. L’avantage est d’avoir un petit aspect origami tout en économisant le prix des enveloppes ! Le recto sera donc la face extérieur avec notre adresse et le verso contiendra toutes les informations sur notre jour J…

Mes « Fait-avec-Amour » (et beaucoup de noms d’oiseaux) – Partie 1

Mes « Fait-avec-Amour » (et beaucoup de noms d’oiseaux) – Partie 1

Alors le DIY, j’adooore, ne serait-ce que pour le plaisir de dire « c’est moi qui ait tout fait comme une grande ».
Dans ma vie, quand je ne suis pas une princesse qui murmure des paillettes à ses culottes, je fais rien. J’ai envie hein, mais purée qu’est-ce que j’ai la flemme.
Garde bien ça en tête au fil de mes chroniques parce que, même moi, je me suis dis que j’étais complètement tarée.