Étiquette : invités

Des petites attentions DIY pour mes invités : sac de bienvenue, fiole de sel et kit anti-gueule de bois

Des petites attentions DIY pour mes invités : sac de bienvenue, fiole de sel et kit anti-gueule de bois

Comme Madame Cerise avant moi, je me suis parfois demandée si nous n’en faisions pas trop. Et puis, j’en suis venue à la conclusion qu’à moi aussi, ça me faisait plaisir de chouchouter nos invités ! Ils feraient des kilomètres (50 km pour certains, 750 km pour d’autres, jusqu’à 19 000 km…!) pour venir assister à notre mariage. Il me paraissait normal d’être aux petits soins pour eux, et ce, dès leur arrivée.

Parenthèse 19 : astuces pour les invités d’un mariage

Parenthèse 19 : astuces pour les invités d’un mariage

Comme tu le sais, nous voulions que notre mariage soit le plus en accord avec nos valeurs. Parmi celles-ci, tu trouves l’écologie et la consommation durable et équitable. Peut-être que ces valeurs te parlent aussi ? Elles peuvent également résonner pour tes invités. C’est donc à eux que je m’adresse aujourd’hui !
Voici quelques conseils pour être un invité au top, niveau écologie et développement durable !

Chouchouter ses invités

Chouchouter ses invités

Je reviens aujourd’hui pour te parler de nos invités. Tu l’as peut-être découvert quand je t’ai parlé du programme des quatre jours de mariage, nous aimons chouchouter nos invités. Retour sur la seule partie du mariage où nous avons vraiment mis la main à la pâte. Très (très) tôt dans l’organisation du mariage, j’ai saoulé convaincu Cariño de faire des welcome packs, ou sacs de bienvenue, pour nos invités. Je ne savais pas ce qu’il y aurait dedans, ni même le format, mais j’en voulais absolument !

Demoiselles d’honneur, “groomsmen” et “flower girls” : les tenues

Demoiselles d’honneur, “groomsmen” et “flower girls” : les tenues

En Irlande, les demoiselles d’honneur, c’est version comédies romantiques américaines. Comment ça, tu n’as pas vu Bridesmaids ?? Ajoute-le sur ta liste de “films à voir spécial mariage” (allez, dis-moi que je ne suis pas la seule à en avoir une…). Les demoiselles d’honneur portent donc toutes la même robe, qui leur va plus ou moins bien (ben oui, on n’est pas toutes en “houit, ma chérrrrie !”), avec plus ou moins d’enthousiasme.

Notre dream team

Notre dream team

En Irlande, il n’y a pas vraiment de témoin. Si j’ai bien compris, il y a besoin d’une ou deux signatures pour le registre à l’église (plus souvent une seule), et il n’y a pas de mariage civil, puisque le mariage religieux est reconnu par l’État. Le terme de “témoin” est relativement inconnu au bataillon, et mon fiancé m’a regardée avec de grands yeux écarquillés la première fois que je lui en ai parlé.

De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date

De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date

J’avais lu sur les blogs mariage – à commencer par Mademoiselle Dentelle – des annonces originales, sous forme de puzzle photo ou de plateau de jeu détourné. Et j’adorais ! Jusqu’à le mettre dans notre contexte : en très grande curieuse, éloignée géographiquement, je tenais absolument à voir de mes yeux la réaction de mes proches. On a donc fait simple : un apéro en famille, une bouteille de champagne attrapée en chemin et le classique « On a quelque chose à vous dire… ».

La papeterie de notre mariage : afficher notre identité visuelle dans la déco

La papeterie de notre mariage : afficher notre identité visuelle dans la déco

Maintenant que les faire-part sont envoyés, les invités ont une première idée de l’identité visuelle de notre mariage ! Bon, beaucoup ne se rappelleront certainement pas des détails de ces FFP, mais je suis convaincue qu’une certaine harmonie dans la papeterie fait partie des choses qui permettent aux invités de se dire : “Ah oui, c’est bien pensé !” Enfin, tout du moins, je l’espère ! Je vais donc t’expliquer comment j’ai créé toute la papeterie du mariage moi-même !

Nos relations avec nos invités – partie 2 : le tout digital, pari réussi ?

Nos relations avec nos invités – partie 2 : le tout digital, pari réussi ?

Une fois nos listes d’invités établies, Monsieur Kowhai et moi nous sommes penchés sur le deuxième sujet brûlant de ce domaine : comment tenir nos convives informés ? Problématique d’autant plus importante que pour chacun de nos mariages, certains visiteurs arrivaient de très loin ! Et je te l’avais annoncé, Monsieur Kowhai et moi n’envoyons pas de faire-part à nos invités.

Nos relations avec nos invités – Partie 1 : petit comité et famille démesurée

Nos relations avec nos invités – Partie 1 : petit comité et famille démesurée

Aaaaah, le petit comité ! Une des premières valeurs sur lesquelles Monsieur Kowhai et moi sommes tombés d’accord. Nous savions avant même de nous fiancer que nous ne voudrions pas d’un grand mariage réunissant le ban et l’arrière-ban de nos connaissances. Tout simplement parce que lui comme moi sommes de grands introvertis : nous retrouver au centre de l’attention de cent personnes ne figurait clairement pas en tête de notre wish list.

Page 2 du grimoire : la liste des invités, ou qui placer à table et qui mettre dans le chaudron

Page 2 du grimoire : la liste des invités, ou qui placer à table et qui mettre dans le chaudron

Quand on a commencé à dresser notre liste, on s’est un peu emportées. Ah… une pichenette sur le bras me rappelle que non, ON ne s’est pas emportées, JE me suis emportée, en voulant inviter la terre entière, depuis mon ami d’enfance que je n’ai pas vu depuis le CM1 jusqu’à mes collègues de bureau, en passant par la boulangère, les voisins de mes parents et le chauffeur de bus (j’exagère un peu… mais tu vois l’idée). Bref : notre liste dépassait les cinq cents personnes.