Étiquette : J-3 mois

J’ai testé pour toi le layering : bon plan ou vraie galère ?

J’ai testé pour toi le layering : bon plan ou vraie galère ?

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une peau horrible. Comprends par là : peau grasse et acné. Pré-adolescente, adolescente ou adulte, ma peau n’a pas changé en 17 ans. J’ai fait de nombreux aller-retours chez ma dermato, testé plusieurs traitements (de fond, antibiotiques, etc.), testé des crèmes, des savons spécifiques et ça ne s’arrêtait pas.

J’avais déjà perdu complètement espoir d’avoir une jolie peau quand ma dermato m’a asséné le coup fatal…

Bilan à J-3 mois : ça va on est laaaarge!

Bilan à J-3 mois : ça va on est laaaarge!

Aujourd’hui, jour où je rédige cette chronique, nous sommes à 3 mois pile du mariage.
Je suis partagée entre excitation d’être au jour j et l’envie que les préparatifs continuent encore. Oui, même après deux ans et demi de préparatifs, j’aimerais rallonger un peu le temps. Non pas que l’on soit grave à la bourre, mais plutôt parce que l’échéance se rapproche à grand pas et qu’est-ce que je vais faire, moi, après tout ça ?!

Quand le décompte s’emballe…

Quand le décompte s’emballe…

J’ai vraiment hâte d’épouser M. Redingote, ça, c’est sûr, même s’il ne s’agit pour le moment “que” de notre mariage civil (j’entends par là que nous nous marions religieusement en juillet, c’est là qu’aura lieu le grand mariage). Tous les matins, et tous les soirs, je fais un décompte en me disant que dans x jours, je serai mariée à cet homme merveilleux. Et je me sens chanceuse, très chanceuse.

Où en sommes nous à M- 3 ?

Où en sommes nous à M- 3 ?

90 jours ! On se marie dans 90 jours et c’est trop cooooool ! J’ai décidé de te donner quelques nouvelles de mon état à 3 mois du mariage. Alors je ne suis pas de nature très très stressée. Un peu quand même, mais après 7 ans d’événementiel, je peux te dire que je me suis bien calmée !

À trois mois du jour J, où est-ce que j’en suis ?

À trois mois du jour J, où est-ce que j’en suis ?

À moins de cent jours de notre mariage, il est temps de faire un petit bilan. J’adorais (et j’adore toujours) ce genre de chroniques qui permettent aux lectrices de se rassurer un peu, et de se dire : “Ah, non ça va, je ne suis pas tellement en retard, finalement !”

Voici donc un petit état des lieux…

Les cauchemariages

Les cauchemariages

Avant de te parler de tous ces petits détails qui font un mariage (témoins, lieu, date, etc.), je veux te parler de ces petites choses désagréables qui me gâchent mes nuits… les cauchemariages ! Oui, je parle bien des “cauchemars de mariage”.

Un premier bilan après 9 mois de préparatifs intensifs

Un premier bilan après 9 mois de préparatifs intensifs

3 mois !!! Ça y est, nous sommes passés sous le cap des 100 jours… Tu as tout à fait le droit de m’imaginer en train de sautiller bêtement sur place complètement impatiente d’épouser enfin l’homme de ma vie. Nous nous sommes lancés dans les préparatifs il y a 9 mois maintenant et j’ai à la fois l’impression que c’était hier et qu’il s’est passé une éternité. Il est vrai que nous avons déjà bien avancé et que nous sommes très largement dans temps (enfin je l’espère). Allez, un petit bilan ça te tente ?

J-100 : l’heure d’un premier bilan

J-100 : l’heure d’un premier bilan

“On a le temps !”
Cette phrase, je l’ai entendue un certain nombre de fois ces dernières semaines… mais, voilà, nous nous marions dans trois mois et je ressasse chaque jour la liste des choses qu’il nous reste à faire.
Monsieur l’Expert, lui, est plutôt du genre à relativiser. Ou à procrastiner. Enfin, il a le temps, quoi.

Et un jour, ou plutôt à J-90, j’ai commencé à réaliser que nous allions nous marier !

Et un jour, ou plutôt à J-90, j’ai commencé à réaliser que nous allions nous marier !

Aujourd’hui, à J-90, j’ai réellement le sentiment d’avoir fait un pas de géant dans la concrétisation de ce joli jour que nous attendons depuis plus d’un an. Aujourd’hui, et depuis vendredi, je commence à comprendre qu’il arrive. Je le savais intuitivement mais, maintenant, je le réalise petit à petit, par les petites choses que nous avons pu faire ces derniers jours et qui donnent des contours tangibles à cet événement de nos vies. Ça va avoir lieu ! « Pour de vrai » comme diraient les enfants, et pas seulement dans notre imagination.

Celui qui s’essayait au DIY

Celui qui s’essayait au DIY

Le DIY : ce truc furieusement tendance qui fait que, d’un coup, d’un seul, tu te penses capable de réaliser de tes blanches mains, 25 chemins de tables, 100 mètres de fanions et la totalité des tenues du cortège, alors que, de toute ta vie, tu ne t’es jamais approchée à moins de 3 mètres d’une machine à coudre. Quelques mois plus tard, après moult nuits blanches, arrachage de cheveux, crises de larmes carabinées et autres blessures par arme blanche, tu finiras par le rebaptiser affectueusement le FTC (pour “fais-toi ch***”).