Étiquette : mariage à l’étranger ou à distance

Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 3

Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 3

Traiteur, photographe, vidéaste, groupe de musique, maquilleuse, coiffeuse : c’est fait ! Je vais maintenant te parler de mes derniers prestataires, ceux qui étaient prévus dès le début et ceux qui se sont un peu rajoutés sur la dernière ligne droite : fleuriste, food truck pour le brunch, baby-sitter, navettes…

Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 2

Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 2

Je t’ai laissée lorsqu’on venait de confirmer le traiteur, le photographe et le vidéaste ! Youpiiii !! Mais nous sommes encore loin d’avoir bouclé la liste de tous les prestataires  ! Alors c’est parti, je te raconte la suite avec le groupe de musique, la coiffeuse et la maquilleuse !

Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 1

Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 1

Yeaaaah, le lieu c’est reservé ! Mais nous avons quand même eu une belle frayeur en apprenant qu’il ne restait plus que 2/3 dates à 1 an 1/2 du jour J. Du coup, nous sommes au taquet pour les autres prestataires, on a trop peur que ceux qu’on veuille ne soient déjà plus disponibles ! Alors c’est parti pour le sprint des recherches ! Et autant te dire qu’encore une fois, Internet a été notre plus grand allié !

Ce qu’un fiancé du bout du monde m’a appris sur les différences culturelles

Ce qu’un fiancé du bout du monde m’a appris sur les différences culturelles

Aaaaaah, Monsieur Kowhai. Il est grand. Il est beau. Il sent bon le sable chaud. En plus d’être dépositaire de toutes les qualités que je pourrais rechercher chez un homme, il a ce côté exotique, qui me permet d’élargir mes horizons… Et pourtant, je ressens parfois une vive tentation de présenter sa gencive à mon fameux crochet du droit, car décidément, je n’arrive pas à comprendre certaines de ses lubies.

Last, but not least

Last, but not least

Aujourd’hui, je prends la plume pour te dire au revoir ! Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin, ha ha ! Après t’avoir embarquée dans mon univers champêtre et franco-libanais, je te laisse voguer vers d’autres univers, et peut-être même vers le tien, vers ton mariage à toi, rien qu’à toi, qui ne ressemblera à celui d’aucune autre, à rien de ce que tu as lu. Parce que si le blog nous livre de bons conseils, il ne reflétera jamais complètement ton expérience, ton ressenti.

Demoiselles d’honneur et témoins : dresscode ou pas ?

Demoiselles d’honneur et témoins : dresscode ou pas ?

À la base, je dois avouer que j’ai bavé devant toutes ces photos de demoiselles d’honneur accordées entre elles. Et à l’instar de beaucoup de brides-to-be, je me voyais déjà avec mon cortège de copines toutes assorties ! Et puis, j’ai choisi celui et celles qui m’accompagneraient. Et je connais le caractère de mes copines. J’ai tout de suite su qu’elles n’aimeraient pas se voir imposer ce genre de chose.

Mes achats et prestataires franco-newyorkais

Mes achats et prestataires franco-newyorkais

Contrairement à la grande majorité de mes copines Dentelle, l’organisation de notre mariage a été assez rapide. Le fait de ne pas avoir à trouver de salle, de traiteur et autres gros prestataires m’a fait gagner beaucoup de temps, mais devoir en trouver certains à 5800km de chez moi et dans une langue étrangère a quand même eu son lot de galères. Si tu comptes te marier à New York, pas de panique, je vais te donner quelques bons contacts.

Les différences culturelles dans un mariage franco-irlandais

Les différences culturelles dans un mariage franco-irlandais

Il paraîtrait aussi que les Français sont romantiques. Je ne pourrais pas te le dire, mais de ce que j’ai pu lire par ici, cette règle semble être confirmée chez certaines chanceuses. Mais mon fiancé, il est irlandais. Et qui dit fiancé irlandais, dit mariage franco-irlandais. C’est là que l’on rentre dans le vif du sujet. Eh oui. L’Irlande a beau être en Europe, et pas bien loin de la France… ben, il n’y a pas de doute, ils ne font pas tout à fait comme nous de l’autre côté de la mer d’Irlande.

Il était une fois… la bague de Claddagh

Il était une fois… la bague de Claddagh

Si tu te souviens bien, je n’avais pas vraiment parlé de bague dans ma dernière chronique. Alors non, je n’ai pas eu de bague ce jour-là, tout simplement parce que Monsieur Claddagh la faisait faire sur mesure. Tu apprendras au fur et à mesure que mon amoureux est légèrement perfectionniste, et n’avait donc rien trouvé qui correspondait à ce qu’il recherchait chez les bijoutiers.

Adapter ses papilles à la culture locale (côté salé)

Adapter ses papilles à la culture locale (côté salé)

Me voilà de retour pour te parler d’un sujet assez épineux pour nous. Comme je te l’ai annoncé dans ma chronique sur le choix du pays, la nourriture était un des sujets qui auraient pu nous faire basculer du côté France. Je sais ce que tu vas me dire, toi qui adores l’Espagne pour ses tapas, ses croquetas et ses patatas bravas… QUEWA ? LA NOURRITURE EN ESPAGNE N’EST PAS BONNE ?