Étiquette : mariage hors-saison

Le choix de la date : hésitations et révélation

Le choix de la date : hésitations et révélation

Nous nous étions d’abord arrêtés sur le mois de juillet 2018. Deux ans pour préparer le mariage, pas de stress… Bien que ce soit quand même loin… Mais qu’à cela ne tienne, ça ne nous posait pas de problème au départ.

Mais ensuite, les problèmes avec la belle-famille ont commencé : problèmes pour l’organisation, problèmes avec la salle, problèmes avec les invités… problèmes avec nous. Critiques incessantes sur notre mariage (l’âge n’étant pas mis en cause, je précise), sur ma famille, sur nos invités, sur nos amis… enfin, je ne vais pas te faire la liste complète : critiques sur tout, absolument TOUT.

Quand on choisit le repas

Quand on choisit le repas

Dès mes premières réflexions sur le mariage, bien avant la demande de Monsieur Cerf, une chose était sûre : je ne voulais pas de repas type gastronomique en deux, trois, quatre, cinq, douze, mille services.

Attention : ce n’est pas que je n’aime pas manger de superbes plats magnifiquement présentés avec des produits d’exception (je mangerais bien un magret de canard à l’orange, là, tout de suite…). Seulement pour notre mariage… je n’imaginais pas ce type de repas ! Ça ne nous ressemble pas réellement. J’ai tout de suite eu envie d’un repas plus CONVIVIAL, à l’image de l’ambiance qu’on voulait offrir à nos proches. Et je savais déjà, sans même lui en parler, que Monsieur Cerf serait du même avis (et heureusement, je ne me suis pas trompée !!).

Quand on choisit la salle – Partie 3

Quand on choisit la salle – Partie 3

Lorsque je contacte le propriétaire, il m’annonce d’emblée que sa compagne et lui fonctionnent au coup de cœur : si nous avons le coup de cœur pour leur domaine, s’ils ont un coup de cœur pour notre mariage et si le feeling passe bien, alors seulement on parlera tarifs, conditions de location, etc.

Ça m’embête un peu (beaucoup !), car j’ai peur de visiter une salle hors budget et d’être obligée d’y renoncer encore une fois ! Mais comme il s’agit de notre coup de cœur virtuel, nous y allons quand même !

Quand on choisit l’hiver

Quand on choisit l’hiver

Les grandes lignes du mariage, il faut bien commencer par ça avant d’entrer dans les détails des préparatifs. Pour nous, tout se fait au gré des discussions que nous avons : beaucoup de choses ont même déjà été déterminées avant même la demande. Nous savons très vite dans quelle direction nous allons et c’est le plus important ! Je ne peux que te conseiller de t’installer avec ton futur mari, d’y réfléchir posément et de noter toutes vos premières idées ! Avoir une idée globale du type de mariage qu’on souhaite aide à démarrer les premières recherches sans s’éparpiller trop dans tous les sens… ou en tout cas, un peu moins !

Et la première grande question, c’est « quand ? ».

Le mariage de Sophie à leur image et en petit comité

Le mariage de Sophie à leur image et en petit comité

L’histoire de Sophie et Dimitri a commencé au lycée. Elle avait 16 ans et ils ne se sont plus quittés ensuite. En 2014, ils ont eu la joie d’accueillir un petit prince à leurs côtés. Un an plus tard, à l’occasion de leur 10 ans, Dimitri a fait sa demande en mariage avec beaucoup de romantisme et d’amour.
La date n’a pas été compliquée à choisir, bien qu’elle ait surprise leur entourage : ce sera en novembre ! C’est le mois de leur première sortie en amoureux, le mois de la naissance de leur fils, le mois de la demande en mariage… C’était une évidence finalement !

Comment un mariage d’hiver te permet de négocier

Comment un mariage d’hiver te permet de négocier

Tu as déjà dû entendre ici et là que les hommes ne s’investissent pas toujours dans les préparatifs d’un mariage. Je dois être chanceuse, parce que ce n’est pas mon cas : même s’il n’a pas toujours été à fond, Monsieur Osier a toujours participé, choisi, donné son avis. Chaque rendez-vous avec un prestataire a été fait ensemble, chaque petit nœud a été choisi tous les deux.

Dans son métier, il a l’habitude de négocier des contrats, de faire en sorte de tirer la couverture à lui. En plus de ça, il a toujours envie de tenter le coup et ne ressent aucune gêne à faire ça. Ce n’est pas du tout mon cas. Du coup, moi, je lui dis tout ce que je veux, je fais la petite fille capricieuse qui rêve de ci ou de ça, et lui, il essaie que l’on obtienne tout, ou presque !

Quand ta liste d’invités… influence tes choix – Partie 2

Quand ta liste d’invités… influence tes choix – Partie 2

Selon nos premières estimations, nous inviterons environ trois cents personnes au vin d’honneur, cent quatre-vingt au repas et trois cents à la soirée !

Je te l’accorde, il est probable que toutes ne répondent pas positivement à notre invitation. Ceci dit, il était hors de question pour nous de jouer sur cette idée. Certains de nos choix allaient donc devoir tenir compte de ce nombre ou découler de nos premiers choix. (Ne t’inquiète pas si tu n’as pas suivi, je t’explique juste après !)

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 2 : le photographe

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 2 : le photographe

La dernière fois, je t’ai laissée sur ta faim (ha ha) en te parlant de notre super traiteur. Maintenant, place à celui qui nous permettra de regarder chaque jour, chaque minute, chaque seconde nos souvenirs de mariage…

Comme dit précédemment, le photographe est un incontournable pour nous, presque autant que le traiteur… On ne va pas se mentir, j’ai passé beaucoup trop de temps sur Pinterest et tous les sites des photographes phares de la weddingsphère… C’était tellement beau, tellement doux, tellement magique, tellement cher…

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : bride d’hiver se gardera au chaud

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : bride d’hiver se gardera au chaud

Aujourd’hui, je m’apprête à te parler d’une problématique propre à la bride hors-saison, et tout particulièrement à la bride d’hiver en Haute-Savoie : les accessoires pour avoir chaud !

Figure-toi que ça n’a pas été une mince affaire. Il y a tellement de possibilités ! Une belle cape de princesse Disney comme Madame Caramel Beurre Salé ou Madame Flocon, un joli châle drapé sur les épaules, un petit gilet de couleur pour trancher avec la robe, un accessoire en fourrure comme Astrid ou Madame Bigoud’, ou même, pourquoi pas, une petite doudoune so mountain style. Mon esprit a longtemps gambadé, Pinterest a fait chauffer son moteur de recherche, Etsy m’a proposé mille et une possibilités… et à un moment, il a fallu que je me décide.

Les accessoires ou comment j’ai cherché à ne pas finir en glaçon – Partie 2 : mission chaleur !

Les accessoires ou comment j’ai cherché à ne pas finir en glaçon – Partie 2 : mission chaleur !

La dernière fois je te disais tout sur les chaussures de mon mariage. Cette fois, laisse-moi te raconter tout ce qui s’est passé dans ma tête pour trouver de quoi me réchauffer ! Comme pour Madame Origan, même si je trouve que ça donne un certain charme hivernal, j’avais peur de ne pas être très à l’aise avec une cape. J’ai envisagé par ailleurs la même étole qu’elle, que je trouve super aérienne et si douce…