Étiquette : musique entrée des mariés

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre cérémonie civile

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre cérémonie civile

Nos invités vont s’installer pendant que Papa, Belle-Maman, Chéri et moi attendons en bas du grand escalier. Nous avons choisi de faire notre entrée sur le thème de la Petite Sirène, la même musique pour tous les deux, sinon ça aurait fait trop de chipotage. Je rêvais secrètement d’avoir pile-poil le bon timing pour que Papa et moi entrions dans la salle au moment où la musique va crescendo… Et c’est exactement ce qu’il s’est passé.

Mon mariage entre rêve et réalité : notre cérémonie laïque – Partie 1

Mon mariage entre rêve et réalité : notre cérémonie laïque – Partie 1

Ça y est, nous voilà parés de nos habits de lumière, nous avons partagé un instant d’intimité tous les deux, tous nos invités sont réunis pour célébrer notre amour… Il est 10h45 et nous sommes prêts à vivre l’un des moments les plus importants de notre joli jour : notre cérémonie ! Nous l’avons entièrement imaginée, conçue et orchestrée nous-mêmes. Nous avons choisi les intervenants, les interludes musicaux, et la manière dont tout ça allait s’enchaîner…

J’ai fait une vidéo pour mon entrée des mariés

J’ai fait une vidéo pour mon entrée des mariés

Pour notre mariage, nous avons longtemps réfléchi à la question de notre entrée dans la salle. Ayant assisté à beauuuucoup de mariages (en général 3 par an minimum depuis mes 25 ans), j’en ai vu défiler des entrées de mariés ! Et j’avoue que si je les ai toutes appréciées, elles se sont toutes avérées être quasi identiques. Loin de moi les reproches, ce n’est quand même pas évident d’être super original sur ce coup-là !

Mon mariage-d’hiver-presque-à-la-montagne : le dîner et les animations

Mon mariage-d’hiver-presque-à-la-montagne : le dîner et les animations

Nous nous préparons donc à faire notre entrée. Nous avons choisi « Happy » de Pharrell Williams, terriblement commune depuis quelques années mais après tout, c’est exactement ce que nous sommes, happy, et cette musique est tellement pleine d’entrain qu’elle nous convenait parfaitement pour lancer les festivités de soirée. Pour nous accompagner, nous avons fait allumer des cierges scintillants et c’est plutôt magique !

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : c’est l’heure d’aller rendre visite à Monsieur le Maire

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : c’est l’heure d’aller rendre visite à Monsieur le Maire

Et donc, en voiture Simone ! Il est l’heure d’aller à la mairie. En vérité, on aurait pu faire le chemin à pied tellement nous habitons près de la mairie, mais la voiture est tellement belle que nous souhaitons en profiter au maximum, et faire notre petit effet en en descendant devant l’assemblée sur le parvis ! M. Chat a, à ce moment-là, un moment de stress : ça y est ! On est en route ! On va se marier ! J’essaie de l’apaiser comme je peux, d’être sereine pour lui communiquer mon calme…

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le début de la soirée et le discours émouvant de ma sœur

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le début de la soirée et le discours émouvant de ma sœur

Mon père reprend le volant pour nous emmener à l’hôtel. Les photographes nous demandent d’attendre un peu le temps qu’ils redescendent et se préparent pour notre « arrivée ». Sauf que nous, tout d’un coup, on réalise l’heure qu’il est… Et on commence à stresser sur le fait qu’on a beaucoup trop fait attendre nos invités à l’hôtel. On se presse donc un peu et quand ils voient la voiture arriver si vite à l’hôtel, nos photographes nous demandent d’attendre un peu avant de sortir…

Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : premier oui pour la vie…

Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : premier oui pour la vie…

M. Flow est devant moi, le dos tourné. Je le trouve magnifique, même de dos. C’est l’homme de ma vie, je n’en doute pas une seconde.

Je m’accroche à Papa Vador car je sens l’émotion m’envahir en même temps que les premières notes de notre mélodie. Comme elle est belle ! Alors que mon fiancé s’avance, sa maman à son bras, je sens quelques larmes couler malgré moi. Papa Vador aussi semble un peu ému. C’est alors à notre tour d’entrer.

Mon mariage voyage voyage tout en DIY : la soirée

Mon mariage voyage voyage tout en DIY : la soirée

Après notre vin d’honneur et le jeu du bouquet, nous disons au revoir à notre photographe. Nous attendons le feu vert avant de pouvoir rentrer dans la salle sur la musique d’Happy de Pharell Williams.

Nous faisons le tour de la salle en dansant un peu avant de gagner nos places, j’ai un peu de mal à me faufiler partout avec ma robe… À nos places, on danse un peu avec nos témoins, mais la musique est longue et j’avoue trouver le temps un peu long  : on aurait dû dire au DJ de la raccourcir. Nous ne sommes pas à l’aise du tout.

Carnet d’aventure 17 : “Vous chantiez ? Eh bien, dansez maintenant !”

Carnet d’aventure 17 : “Vous chantiez ? Eh bien, dansez maintenant !”

Aujourd’hui, comme mon titre te l’indique, nous allons parler musique.

Sur ce point, notre thème est une véritable mine d’or car, soyons honnête, les bandes-son sont aussi belles qu’elles permettent toutes les folies… Non seulement elles mélangent les genres, mais en plus, il y a un nombre non négligeable de versions disponibles. Acoustiques ? Symphoniques ? Synthétiques ? Lentes ? Rythmées ? Douces ? Ne reste que l’embarras du choix (et crois-moi que pour nous, il a été cornélien…).

Mon mariage franco-chinois coloré : l’arrivée à l’église

Mon mariage franco-chinois coloré : l’arrivée à l’église

Mon beau-frère, mon père et moi sommes maintenant dans la voiture – aux vitres teintées – devant l’église. Mon beau-frère, en liaison téléphonique avec la sœur de Chéri, lui demande si tout le monde est bien entré : OUI. Il demande également si le cortège est bien placé, si tout le monde a son partenaire : OUI.

Et maintenant, il me reste deux choix : attendre que le cortège démarre, puis courir de la voiture à l’entrée de l’église ou sortir de la voiture et répéter cent fois à Chéri de ne PAS se retourner.