Étiquette : musique sortie mairie ou église

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la cérémonie civile

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la cérémonie civile

Souviens-toi, je suis dans la chambre où j’ai enfilé ma Précieuse, et j’entends un bruit familier mais inattendu… Ma mère ouvre la porte, avec un grand sourire : “La voiture est prête !” Un petit sourire en coin, je réponds : “J’ai cru entendre…” Nous sortons, et effectivement, mes oreilles ne m’ont pas trompée : UNE CALÈÈÈÈÈÈCHE (oui, la surprise devrait être passée, mais je suis toujours aussi heureuse en y repensant !) !!!!!

Notre playlist des moments importants de la journée

Notre playlist des moments importants de la journée

Aujourd’hui, je viens te parler des musiques que l’on a choisies pour les moments importants de notre mariage. Nous avons hésité sur certaines musiques, et beaucoup moins sur d’autres, qui étaient un choix évident. Au final, chacune d’entre elles avait une symbolique pour nous (soit dans les paroles, soit parce qu’elle représentait un moment de notre vie). Alors je partage tout ça avec toi, en espérant que ça puisse t’inspirer !

Mon mariage dino-chic : let’s the music play !

Mon mariage dino-chic : let’s the music play !

Avec Monsieur Vegas, nous n’écoutons pas souvent de musique, et soyons honnêtes, ce n’est pas notre spécialité. Au départ, nous pensions même nous passer de DJ (bon, maintenant que le mariage est passé, je peux te dire que, oui, un DJ, c’est utile !). Malgré tout, nous avons voulu élaborer nous-mêmes notre playlist pour toute cette journée, et je la partage avec toi aujourd’hui.

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre cérémonie civile

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre cérémonie civile

Nos invités vont s’installer pendant que Papa, Belle-Maman, Chéri et moi attendons en bas du grand escalier. Nous avons choisi de faire notre entrée sur le thème de la Petite Sirène, la même musique pour tous les deux, sinon ça aurait fait trop de chipotage. Je rêvais secrètement d’avoir pile-poil le bon timing pour que Papa et moi entrions dans la salle au moment où la musique va crescendo… Et c’est exactement ce qu’il s’est passé.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : c’est l’heure d’aller rendre visite à Monsieur le Maire

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : c’est l’heure d’aller rendre visite à Monsieur le Maire

Et donc, en voiture Simone ! Il est l’heure d’aller à la mairie. En vérité, on aurait pu faire le chemin à pied tellement nous habitons près de la mairie, mais la voiture est tellement belle que nous souhaitons en profiter au maximum, et faire notre petit effet en en descendant devant l’assemblée sur le parvis ! M. Chat a, à ce moment-là, un moment de stress : ça y est ! On est en route ! On va se marier ! J’essaie de l’apaiser comme je peux, d’être sereine pour lui communiquer mon calme…

Mon mariage franco-chinois coloré : la sortie de l’église

Mon mariage franco-chinois coloré : la sortie de l’église

Nous avions prévu de sortir sur une musique bien précise : “You’ve got the love” de Florence and the machine. Sauf que je vois les invités sortir de l’église, et pas de musique à l’horizon. “C’est pour votre sortie à vous !” répond le diacre.

C’est donc alors que nous sommes seuls au monde dans l’église que la musique finit par se lancer. Je me tourne vers Chéri, j’ai l’impression que le temps passe beaucoup trop vite. Il est déjà presque 16h, nous sommes maintenant triplement mariés et il ne reste plus que la soirée avant que tout ne soit terminé !

Carnet d’aventure 17 : “Vous chantiez ? Eh bien, dansez maintenant !”

Carnet d’aventure 17 : “Vous chantiez ? Eh bien, dansez maintenant !”

Aujourd’hui, comme mon titre te l’indique, nous allons parler musique.

Sur ce point, notre thème est une véritable mine d’or car, soyons honnête, les bandes-son sont aussi belles qu’elles permettent toutes les folies… Non seulement elles mélangent les genres, mais en plus, il y a un nombre non négligeable de versions disponibles. Acoustiques ? Symphoniques ? Synthétiques ? Lentes ? Rythmées ? Douces ? Ne reste que l’embarras du choix (et crois-moi que pour nous, il a été cornélien…).

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : la célébration

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : la célébration

Il avait été décidé que ce serait mon frère qui me conduirait jusqu’à l’église, même si en soi, c’est assez superflu puisqu’il n’y a même pas 500m entre l’hôtel et l’église ! Oui, mais mon papa aimant beaucoup les belles voitures, ça lui tenait à cœur que je sois véhiculée dans SA belle Alpine A310, alors je pouvais bien lui faire ce plaisir.

En sortant de l’hôtel, j’ai en plus droit à une jolie surprise : ils l’ont superbement décorée sans me le dire, avec de vieux skis et des branches de sapin. Je monte donc à côté de mon frère, et mon père m’attend sur le parvis de l’église pour m’accueillir plein d’émotions. Je me place à son bras à l’arrière du cortège, non sans enlever mon étole et ma cape : le soleil tape dans mon dos et je n’ai même pas froid malgré mon dos nu.

Mon mariage d’hiver presque à la montagne : les coulisses de notre mariage religieux

Mon mariage d’hiver presque à la montagne : les coulisses de notre mariage religieux

Comme je te l’avais expliqué dans une précédente chronique, Monsieur Rigolo et moi avons décidé de célébrer notre union à l’église.

La première étape, préliminaire, a été la préparation au mariage religieux par des couples accompagnants. Comme je te le disais, c’est en fait elle qui nous a permis de choisir un mariage religieux en toute sérénité. Il y a toutefois une séance que nous avons loupée, à cause de vacances prévues bien à l’avance. Elle concernait la préparation de la célébration en elle-même, son déroulé, les textes, etc. Ça nous paraissait en plus encore bien abstrait à ce terme de nos préparatifs.

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 2

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 2

M. Wayne a exprimé devant nos proches sa volonté de m’épouser avec un « Oui » franc et sonore. Un « Oui » qui marque le début de notre nouvelle famille. J’attends avec impatience que l’on prononce le fameux « Vous pouvez embrasser la mariée ! » et je ne perds pas un instant.