Étiquette : organisation

Jusqu’où prendre soin de ses invités ? Mes questionnements et décisions pour mon mariage grec

Jusqu’où prendre soin de ses invités ? Mes questionnements et décisions pour mon mariage grec

Lors de mes préparatifs, je me suis parfois demandé “jusqu’où” je devais aller pour prendre soin de mes invités.

Je voyais sur ce blog des futures mariées qui avaient mis en place la « totale » : petit sac de bienvenue avec pansements et bouteille d’eau pour les invités, petit protège-talon pour les dames pour ne pas qu’elles salissent leurs chaussures, petit cintre personnalisé pour les témoins et demoiselles d’honneur, etc. etc. J’étais admirative de leur énergie et du temps consacré aux préparatifs ! Pour ma part, moi qui n’avais qu’une seule cérémonie à l’église à organiser (le mariage religieux est reconnu par l’État en Grèce, donc pas de mairie dans mon cas), je m’étais déjà sentie débordée à plusieurs moments !

La construction de ma cérémonie laïque – Partie 2 : la trame

La construction de ma cérémonie laïque – Partie 2 : la trame

C’est moi qui ai écrit toute la cérémonie, y compris les parties dites par l’officiant. Il les a retouchées un peu à sa sauce, bien sûr, mais c’est globalement moi qui ai décidé de l’ordre des interventions et des intervenants, et des messages à faire passer, notamment dans la conclusion.

Mon officiant adoré a un seul défaut, c’est qu’il ne parle pas russe. Il a donc fallu trouver une solution pour traduire toute la trame de la cérémonie, et je souhaitais que ce soit fait en live, pour éviter à nos proches russes de passer la totalité de la cérémonie le nez dans leurs livrets, à lire au lieu de vivre les choses avec nous…

La construction de ma cérémonie laïque – Partie 1 : les rituels

La construction de ma cérémonie laïque – Partie 1 : les rituels

J’ai bien sûr commencé par Google, qui m’a trouvé quelques sites d’officiants professionnels qui proposent leurs services pour aider à la construction de la cérémonie. Sauf que bon, on ne va quand même pas céder si vite ! J’aimerais autant essayer toute seule avant de me tourner vers un tiers !

Google m’a ensuite assez vite envoyée… vers Mademoiselle Dentelle ! Y’a pas à tortiller, notre blog préféré est quand même une mine d’or en termes d’exemples de cérémonies laïques, en détail et illustrés (que demande le peuple ?).

L’épisode du mariage finalement en deux parties

L’épisode du mariage finalement en deux parties

Comme tu le sais déjà si tu as bien suivi les épisodes précédents, nous nous sommes déjà mariés civilement en février dernier. Ça n’était au départ pas prévu du tout. On essaye de réduire les coûts, ce n’est pas pour ajouter une seconde fête, crois-moi.

Je vais donc t’expliquer ici ce qui nous a décidé à changer nos plans.

Comment avons-nous organisé les couchages ?

Comment avons-nous organisé les couchages ?

Je ne sais pas pour toi, mais pour moi, le logement des invités était un élément important et m’a bien pris la tête. C’était même un point sur ma liste des critères lors de la recherche de salle. Surtout que nous nous marions à environ une heure de route de la ville d’où viennent la plupart de nos invités.

Dans un monde idéal, j’aurais pris en charge le logement de nos amis et famille proche, soit environ trente personnes, afin qu’ils puissent profiter de la fête jusqu’au bout et n’aient pas besoin de reprendre la route. Oui mais voilà, suite à notre problème de salle et étant donné que la nouvelle est beaucoup plus chère, nos parents nous ont gentiment proposé de s’occuper eux-mêmes de loger la famille.

Se marier à New York, c’est possible, alors pourquoi pas toi ?

Se marier à New York, c’est possible, alors pourquoi pas toi ?

Comme de nombreuses personnes, tu te demandes sûrement si mon mariage aura une valeur légale en France, si ce n’est pas trop compliqué de se marier là-bas, si le dossier à monter n’est pas trop gros… Bref, tu te demandes sûrement si ce mariage américain, ce n’est pas une galère, finalement ! Je vais te répondre… Non ! Voilà, merci d’avoir lu cette chronique, à plus.

Quoi ? Tu veux que je développe ? Bon OK, mais c’est bien parce que c’est toi.

Ceux qui faisaient des compromis

Ceux qui faisaient des compromis

Je te disais dans ma précédente chronique que j’avais écouté mon cœur pour guider le choix de mes prestataires, le tout avec l’approbation de Monsieur Homard qui, jusqu’ici, t’a peut-être semblé effacé dans la prise de décision.

Et pourtant, tel Batman, il agit dans l’ombre, rajoutant ci et là ses petites touches, tranchant dans le vif quand ça lui déplaît. Et quand il a une opinion arrêtée, autant te dire que je ne capitule pas facilement ! Je te l’ai dit, on est opposés sur pas mal de sujets, et ça peut faire des étincelles. Cependant, les préparatifs de ce mariage ont été aussi mouvementés qu’heureux, et chacun de nous a mis de l’eau dans son vin.

Mon expérience du Salon du Mariage

Mon expérience du Salon du Mariage

Nous sommes retournés au Salon du Mariage de la Porte de Versailles en septembre 2016 – entre-temps j’ai appris qu’il y avait une autre session du salon en janvier 2016, mais pour le coup, j’avais déjà tout ce dont j’avais besoin pour commencer mon organisation à ce moment-là.

Nous y sommes retournés avec une toute autre stratégie : chercher nos derniers prestataires, à savoir le photographe, le pâtissier, le voyagiste pour notre voyage de noces et le bijoutier pour nos alliances.

Allô Maman, ici bébé

Allô Maman, ici bébé

Hello ma Bride ! Comme je te l’ai déjà dit ici, nous avons décidé de nous marier alors que Little Bouddha n’avait que quelques mois, et au moment du mariage, il aura 18 mois.

Cœurs dans les yeux et voix mielleuse : « Un petit garçon de 18 mois, c’est que du bonheur ! »

Ahem. Ça, c’est ce qu’on veut te faire croire. C’est du bonheur, oui, bien sûr, mais pas QUE ça ! Et des préparatifs de mariage avec un petit boubou qui prend bien sa place à tes côtés, ce n’est pas aussi facile qu’il y paraît.

Ma méthode (validée) pour des préparatifs sans stress.

Ma méthode (validée) pour des préparatifs sans stress.

Hiiii !! C’est la première chronique que j’écris en tant que Madaaaaaame ! Je me suis mariée le 13 mai dernier, j’ai passé un bien beau weekend, et j’aurai plein de choses à te raconter mais… je suis désolée pour toi, j’ai encore quelques chroniques sur les préparatifs avant d’entamer le récit du jour J.

Par contre, spécialement pour toi, chère bride-to-B, j’ai décidé d’être pragmatique aujourd’hui et de te montrer comment on s’est organisés avec monsieur G pour préparer nous-mêmes notre mariage, sans que ça ne nous prenne toutes nos soirées et nos weekends pendant un an.