Étiquette : papeterie

Nos faire-part sur le thème du voyage

Nos faire-part sur le thème du voyage

J’adore faire les DIY et j’en ai réalisé plusieurs pour notre mariage. Je te montrerai ça un peu plus tard, sois patiente.

Mais réaliser moi-même nos faire-part, je ne m’en sentais vraiment pas capable, mes connaissances en graphisme sont trop limitées (Word et Powerpoint ça compte, non ?).
Je sentais le mauvais plan venir : ne pas être satisfaite du résultat, me prendre la tête dessus, le temps, le coût, le rendu…

Le retour du green et du papier : la conception des faire-part – Partie 1

Le retour du green et du papier : la conception des faire-part – Partie 1

Si tu te rappelles, je t’avais montré nos save-the-date, mix réussi entre (comment ça je ne suis pas objective ?) impact environnemental et créativité. En plus il a beaucoup plu à nos invités. Le challenge, du coup, c’était de faire quelque chose de différent, encore mieux comme dirait Monsieur G. mais surtout, dans la même lignée.

Récit de quête n°17 : Élaborer nos faire-part

Récit de quête n°17 : Élaborer nos faire-part

Ma meilleure amie (et super témouine) s’était proposée dès le départ pour la réalisation de nos faire-part. Elle en avait déjà fait pour des proches (mariage, baptême, etc.) et attendait simplement nos lignes directrices.

Au départ ça devait être simple…

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VIII : nos save-the-date un peu particuliers…

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VIII : nos save-the-date un peu particuliers…

Si tu flânes sur Internet et en particulier sur la weddingsphère, tu sais ce qu’est un Save-The-Date ou STD. Pour toutes les innocentes, c’est quelque chose que l’on a piqué à nos amis anglo-saxons et qui permet d’annoncer la date du D-DAY a tous les invités avant le faire part officiel. En gros, c’est un peu comme si tu disais : WARNING JE ME MARIE TEL JOUR TU AS INTÉRÊT À bLOQUERloquer TON WEEKEND (Allez, on ne se ment pas, c’est vraiment pour dire ça) !

Tutoriel de mon faire-part – Partie 2 : le papier !

Tutoriel de mon faire-part – Partie 2 : le papier !

Après t’avoir expliqué comment nous avons réalisé les manchettes, je vais à présent te parler du cœur de nos faire-part. Une fois l’impression effectuée, il faut maintenant découper, plier, tamponner, perforer, etc.
Niveau de difficulté : facile
Durée pour un faire-part : 20 minutes

Tutoriel de mon faire-part – Partie 1 : la manchette !

Tutoriel de mon faire-part – Partie 1 : la manchette !

Aujourd’hui, je vais te montrer comment j’ai réalisé la manchette de nos faire-part.
Niveau de difficulté : relativement facile
Durée pour une manchette : 20 minutes

Journal des quêtes #8 : “Oyez Oyez, nous vous faisons part de notre mariage !”

Journal des quêtes #8 : “Oyez Oyez, nous vous faisons part de notre mariage !”

Après les save-the-date, attaquons nous aux faire-part ! Ah, les faire-part, on les aime d’amour, on les déteste, on en rêve et on en cauchemarde en même temps ! Ce sont nos FFP, nos “F*cking Faire-Part”. Parce que le faire-part mine de rien donne le ton du mariage, beaucoup plus que le save-the-date. Enfin, ça, c’est ce que je m’étais mis en tête !

Récit de quête n°7 : confectionner le save-the-date

Récit de quête n°7 : confectionner le save-the-date

Aaah le save-the-date (STD pour les intimes), caprice de bride-to-be ou pré-faire-part bien pratique, il rallie de nombreux adeptes dans la weddingsphere ! Pour ma part, j’avais entendu parler de cette pratique via un collègue. Ensuite, son utilité m’a été confirmée plusieurs fois par mes lectures sur notre blog préféré. Il m’a semblé bien utile dans mon cas, étant donné que notre mariage est début juillet et que nous avions peur que les gens ne réservent leurs vacances avant l’arrivée du faire-part dans leur boîte aux lettres.

Petit guide du faire-part DIY

Petit guide du faire-part DIY

Bref, les faire-part faits mains, ce n’est vraiment pas tout le temps tout rose. Si tu te lances dans l’aventure, fais-le en connaissance de cause. Par contre, c’est extrêmement gratifiant. Après les avoir insultés, maudits, haïs, eh bien j’en étais fière de nos faire-part. J’avais hâte de les montrer à tout le monde, de dire “c’est nous qui les avons faits !”. Bref, mes faire-part, je les aime encore plus parce qu’ils ont été faits par nos petites mains !

Comment j’ai changé 1000 fois d’idée pour les faire-part !

Comment j’ai changé 1000 fois d’idée pour les faire-part !

Lors de mes premiers pas dans la weddosphère, je ne comprenais pas quand les filles parlaient des F****** Faire-Part. Je me disais qu’elles devaient exagérer un peu, et que ce n’était pas bien compliqué d’écrire les infos importantes sur un bout de papier. Et puis j’ai compris…