Étiquette : petit budget

Pour nous marier, il nous fallait une salle – Partie 1

Pour nous marier, il nous fallait une salle – Partie 1

Après t’avoir expliqué comment nous avions décidé de nous marier et comment nos proches avaient réagi à notre annonce, voici venu le moment de te raconter comment nous avons trouvé nos différents partenaires. Je préfère les appeler partenaires plutôt que prestataires car tu verras que pour beaucoup d’entre eux, nous avons choisi de travailler avec des petits artisans plutôt que des grosses structures. Allez, viens, je te raconte.

Le mariage de Freesia sans chichi et en plein festival

Le mariage de Freesia sans chichi et en plein festival

Freesia a rencontré l’Amoureux le soir de son intégration à la fac, en septembre 2011. Il était saoul, l’appelait par le mauvais prénom mais soit, elle lui a laissé sa chance… Deux mois plus tard, il habitait chez elle ! Leurs amis les voyaient déjà mariés ! Alors qu’ils vivaient séparément géographiquement parlant (parce qu’elle travaillait au Canada), l’Amoureux a fait sa demande en mariage un soir de Noël. Ils le disent eux-mêmes : ça leur a pris du temps mais ça leur a surtout fait comprendre qu’ils voulaient vraiment être ensemble. Alors BANCO pour le mariage ! 

Le mariage atypique et à petit budget d’Emma

Le mariage atypique et à petit budget d’Emma

Emma et Grégoire se sont rencontrés lorsqu’elle traversait une période difficile, et elle n’avait pas vraiment l’intention d’entamer une relation… mais plus elle parlait avec lui et plus il devenait évident qu’ils étaient fait l’un pour l’autre ! Pour eux, le mariage était l’occasion d’officialiser leur amour et ils avaient envie de “marquer le coup”. Organiser un mariage leur faisait un peu peur (c’est beaucoup de travail), mais ils avaient vraiment envie de se lancer ensemble dans cette belle aventure.

Le mariage franco-québécois et participatif de Lise au bord de l’eau

Le mariage franco-québécois et participatif de Lise au bord de l’eau

Après un petit passage au Brésil, Lise émigre au Québec en 2013. Renversant les conventions, elle demande son Amoureux en mariage à l’été 2016. Ils décident ensuite tous deux au début de l’année 2017 de se marier quelques mois plus tard. Ils appellent ainsi leurs proches dispersés sur trois continents et, à leur grande surprise, ils s’enthousiasment et prennent tous leurs billets d’avion pour le Québec ! 

Ceux qui se mariaient civilement

Ceux qui se mariaient civilement

Quand j’ai commencé à lire Mademoiselle Dentelle, je me suis rendu compte du nombre infini de possibilités qu’un mariage supposait : différents types de cérémonies, des lieux aussi incroyables les uns que les autres, une multitude de styles de robes, et des thèmes aussi uniques que les mariés qui en étaient à l’origine. Bref, il était clair qu’à peu de choses près, tout était possible.

En Belgique, les mariages se déroulent souvent sur une seule et même journée, avec un horaire aussi précis qu’une horloge suisse. Entre toi et moi, on sait déjà qu’une journée comme ça file à toute vitesse, je me suis donc rapidement dit qu’on allait essayer de la rentabiliser au mieux !

Ma robe de mariée – Partie 2 : quand la magie existe

Ma robe de mariée – Partie 2 : quand la magie existe

Dans ma précédente chronique, je te parlais de mon stress par rapport à mes recherches de robe de mariée.

Nous disions donc ?

Oui, voilà. Donc, le samedi 11 mars, nous voilà en route pour le centre de Namur, la troupe presque au complet : Maman Red, Papa Red, Brother Red, Sister Red, Cousine Red, Meilleure Amie n°1, et Monsieur Blue.

Ma robe de mariée – Partie 1 : moi stressée ? Jamais !

Ma robe de mariée – Partie 1 : moi stressée ? Jamais !

Mademoiselle Red ne serait pas Mademoiselle Red sans son stress légendaire. C’est d’ailleurs ma marque de fabriqu, et depuis l’annonce de notre mariage, tout le monde me pose cette question quinze fois par semaine : “Pas trop stressée ?” Je rigole de ça : cette question est normale vu que je stresse vingt-deux heures sur vingt-quatre. Et je réponds : “Bah écoute, étonnamment, non !”

Menteuse…

Quel budget pour un mariage modeste mais surtout pas discount ?

Quel budget pour un mariage modeste mais surtout pas discount ?

Je rêve de mariage depuis un long moment déjà… Mon homme, qui en connaît les raisons profondes, est tout à fait d’accord pour qu’on passe le pas, sans pour autant y trouver une grande importance lui-même.

Le souci, c’est le côté financier : nous sommes de condition modeste (notamment chômage), or en tant que perfectionniste ayant eu beaucoup de déceptions personnelles par le passé, je projette de réaliser quelque chose qui soit beau, vraiment, quitte à mettre le prix dans ce projet à forte valeur symbolique ; tandis que mon homme, loin d’être radin mais plutôt économe et pragmatique et pas fêtard pour un sou, a une idée de budget beaucoup plus restreinte que la mienne.

Et si c’était à refaire ?

Et si c’était à refaire ?

On ne le referait pas ! Haha ! Je rigole mais… peut-être pas tant que ça finalement.

Nous voulions faire un petit mariage rapide et simple mais les préparatifs nous ont tout de même pris beaucoup de temps et d’énergie, plus que ce qu’on imaginait.

Donc si nous devions nous remarier en ayant en tête tout ce mariage-ci, non on ne le referait pas. Pas comme ça.

Chéri, j’ai rétréci le budget…

Chéri, j’ai rétréci le budget…

Je l’ai déjà dit par ici : mon mariage sera « petit budget ». Aujourd’hui je viens te détailler tout ça. Pourquoi ? Parce que tu es peut-être toi aussi limitée dans ton budget, ou bien parce que tu ne veux passer passer le PIB moyen du Burundi dans ton mariage, ou encore tout simplement parce que tu as un oursin dans la poche. Pas de jugement, c’est toi qui vois !