Étiquette : préparation au mariage

Construire une cérémonie qui nous ressemble – Partie 2 : comment ?

Construire une cérémonie qui nous ressemble – Partie 2 : comment ?

Comme je te le disais la dernière fois, nous avons fait le choix d’une cérémonie d’engagement, qui sera orchestrée par Mme Knar. Nous nous sommes mis d’accord sur notre mode de fonctionnement : un rendez-vous mensuel pour en parler et construire notre trame. Pour nous aider, nous avons passé un temps certain à surfer sur différents sites que je ne saurais trop te conseiller.

Ce qu’un fiancé du bout du monde m’a appris sur les différences culturelles

Ce qu’un fiancé du bout du monde m’a appris sur les différences culturelles

Aaaaaah, Monsieur Kowhai. Il est grand. Il est beau. Il sent bon le sable chaud. En plus d’être dépositaire de toutes les qualités que je pourrais rechercher chez un homme, il a ce côté exotique, qui me permet d’élargir mes horizons… Et pourtant, je ressens parfois une vive tentation de présenter sa gencive à mon fameux crochet du droit, car décidément, je n’arrive pas à comprendre certaines de ses lubies.

Mariage religieux or not, that is the question…

Mariage religieux or not, that is the question…

Je suis de retour pour te parler d’un sujet qui peut s’avérer plus ou moins facile à aborder dans un couple, je veux te parler de la foi. Même si l’on s’aime très fort entre fiancés, l’éducation, l’origine peuvent parfois faire que dans notre vie, il y a quelqu’un d’autre que l’on « aime » et en qui on croit, et ce quelqu’un n’a pas forcément le même nom pour nous tous. Je crois en Dieu et suis d’origine catholique…

Quand on signe un contrat de mariage

Quand on signe un contrat de mariage

Il y a tellement de choses dont j’aurais voulu encore te parler avant de démarrer enfin le récit du mariage. Mais, aujourd’hui, pour cette dernière chronique pré-mariage, ce sera très peu glamour, très terre-à-terre et même un peu pessimiste et triste, puisque je veux te parler de contrat de mariage ! Bim ! Et voilà, j’ai tué l’ambiance paillettes-licorne. Désolée ! Mais je me suis rendu compte qu’on en parle en fait très peu.

Mon mariage fun et fleuri d’été indien : la mise en place de notre cérémonie religieuse

Mon mariage fun et fleuri d’été indien : la mise en place de notre cérémonie religieuse

Aujourd’hui, je fais une petite pause dans mon récit pour revenir avec toi sur notre préparation au mariage religieux. Comme je l’ai déjà évoqué, j’ai accepté par amour de me marier à l’église, mais je ne suis pas baptisée, et encore moins croyante. J’appréhendais donc un petit peu la préparation religieuse. À la différence de Madame Biche, nous n’avons pas choisi notre église en fonction de son officiant, mais plutôt pour sa beauté et sa localisation.

Quand on prépare la cérémonie religieuse

Quand on prépare la cérémonie religieuse

Nous retrouvons Mic, notre prêtre, par une belle après-midi de juillet, prêts pour une chouette petite marche dans la forêt, mais aussi à échanger sur les piliers du mariage chrétien (c’est quand même un peu pour ça qu’on est là !). Ces quelques heures de discussion ont vraiment été pour nous deux un de nos moments préférés durant ces longs mois de préparatifs : un instant de calme dans la frénésie du quotidien !

Ma préparation religieuse maronite… et catholique 

Ma préparation religieuse maronite… et catholique 

Aujourd’hui, j’ai décidé de te parler de notre préparation religieuse.

Pas simple sur le papier puisque nous avons “décidé” de nous marier religieusement au Liban. Chouchou étant maronite, et puisque nous avons décidé de nous marier selon le rite maronite, il a donc fallu faire la préparation religieuse… chez les maronites (c’est bien, tu suis, ha ha).

Parenthèse 2 : c’est quoi pour nous, le mariage ?

Parenthèse 2 : c’est quoi pour nous, le mariage ?

Vaste sujet… Pourquoi ai-je voulu m’y attaquer déjà ? Parce que ce n’est pas anodin pour moi ? Parce que j’ai beaucoup souffert de voir que Monsieur Fernand (il n’était pas le seul, d’ailleurs) ne comprenait pas mon point de vue pendant longtemps ? Peut-être. Il est fort possible que ça m’aide également à clore le sujet dans mon esprit. Et que ça te permette aussi d’y réfléchir, voire de trouver les mots pour décrire ton ressenti.

Avant toute chose, je rappelle qu’il s’agit ici de ma vision des choses, de mon sentiment personnel sur le sujet. Je n’ai pas la prétention de considérer que ce que je vais décrire ici doit être appliqué ainsi pour tous les couples. Tu as peut-être une vision totalement différente du mariage, ce que je peux comprendre ! Nous avons la chance d’être sur un blog où le dialogue est roi : n’hésite pas à nous livrer ta vision dans les commentaires !

La journée de préparation au mariage religieux : y aller à reculons, revenir avec le sourire !

La journée de préparation au mariage religieux : y aller à reculons, revenir avec le sourire !

Nous avons décidé avec Monsieur Cat de nous marier à l’église. Nous sommes tous les deux baptisés, avons grandi dans des familles croyantes mais pas forcément pratiquantes, croyons en Dieu (à des degrés divers, mais j’y reviendrai), et donc après réflexion et discussion, ça nous a paru logique.

En début d’année 2017, nous rencontrons donc le prêtre de la paroisse qui célébrera notre mariage. Il nous explique qu’avant de commencer la préparation du mariage avec lui, nous devons d’abord faire une journée CPM (le visage de Monsieur Cat se décompose…). Qu’est-ce que c’est que ce truc ??

La construction de notre cérémonie d’engagement

La construction de notre cérémonie d’engagement

Avec Grand Chef Chat, au départ, nous souhaitions nous unir à l’église car bien que nous ne soyons pas pratiquants, nous avons été élevés chacun de notre côté dans la foi. Nous sommes baptisés et communiés, GCC est même confirmé. Notre premier garçon est également baptisé. Et puis, j’ai toujours trouvé très beaux les mariages célébrés ainsi, contrairement à la mairie où c’est assez expéditif et peu personnalisé – quoi qu’aujourd’hui, les communes font preuve de plus d’implication afin d’offrir aux mariés une impression de cérémonie sur mesure.

Mais, comme je te l’avais déjà confié, le décès du prêtre de la ville de mes beaux-parents nous a donné envie de nous unir différemment.