Étiquette : préparation au mariage

Comment je lui ai demandé de me demander de l’épouser…

Comment je lui ai demandé de me demander de l’épouser…

Aussi curieux que ça puisse paraître, je n’ai jamais vraiment rêvé de mon mariage. Bien sûr, j’aime les jolies robes, voir des gens se marier m’émeut toujours beaucoup et j’apprécie toujours de faire la fête autour d’un couple que j’apprécie. Mais, pour moi, le mariage était plutôt une sorte d’accomplissement. Un peu comme si la demande en mariage était la chose la plus ultime, le top du top de la déclaration d’amour…

Quand mon désir d’enfant parasite les préparatifs du mariage…

Quand mon désir d’enfant parasite les préparatifs du mariage…

J’ai le désir de devenir maman depuis très longtemps, et cette envie a même fortement influencé le choix de notre date de mariage !
Déjà à l’adolescence, je m’émerveillais et me perdais dans mes rêveries chaque fois que je croisais une femme enceinte ou avec un nouveau-né. Cependant, j’ai (un peu) la tête sur les épaules, et j’ai toujours considéré qu’il était indispensable, avant de concevoir un enfant, de réunir un certain nombre de conditions…

Notre « semi-marathon de fiançailles »

Notre « semi-marathon de fiançailles »

Aujourd’hui, je vais te parler d’un super concept que Mon Chéri et moi avons inventé (enfin, du moins, testé et approuvé) : le semi-marathon de fiançailles.
En effet, nous avons préparé et couru un semi-marathon, ensemble, avant notre union civile. Très bien, me diras-tu, mais quel est le rapport avec le mariage ? Je t’explique !

Organiser un mariage, c’est faire des choix (et savoir affirmer ses convictions et ses envies !)

Organiser un mariage, c’est faire des choix (et savoir affirmer ses convictions et ses envies !)

Ce que je vais te livrer ici est le résultat de quelques heures de réflexion, discussions, hésitations… En effet, si nous sommes, Monsieur l’Expert et moi, souvent d’accord sur ce que nous voulons, ma fâcheuse tendance à vouloir faire plaisir à tout le monde peut parfois nous faire perdre un peu de temps !

Et un jour, ou plutôt à J-90, j’ai commencé à réaliser que nous allions nous marier !

Et un jour, ou plutôt à J-90, j’ai commencé à réaliser que nous allions nous marier !

Aujourd’hui, à J-90, j’ai réellement le sentiment d’avoir fait un pas de géant dans la concrétisation de ce joli jour que nous attendons depuis plus d’un an. Aujourd’hui, et depuis vendredi, je commence à comprendre qu’il arrive. Je le savais intuitivement mais, maintenant, je le réalise petit à petit, par les petites choses que nous avons pu faire ces derniers jours et qui donnent des contours tangibles à cet événement de nos vies. Ça va avoir lieu ! « Pour de vrai » comme diraient les enfants, et pas seulement dans notre imagination.

Imaginer notre mariage et fixer des critères pour le lieu de réception

Imaginer notre mariage et fixer des critères pour le lieu de réception

Quand nous avons commencé à réfléchir à l’organisation concrète de notre mariage, nous avons pris comme point de départ ce qui, pour nous, était le plus important : la cérémonie.
En effet, Mon Chéri et moi étions parfaitement d’accord sur ce point : nous voulions absolument une belle cérémonie, émouvante, personnelle. Étant donné notre profil « mariés depuis quelques mois à la mairie et pas du tout religieux », la cérémonie laïque s’est imposée comme une évidence. Heureusement, d’ailleurs, que les blogs mariage existent, pour populariser ce concept et donner envie aux futurs mariés.

Et un jour, j’ai réalisé que ce mariage n’était pas le mien mais le nôtre… en choisissant notre cérémonie !

Et un jour, j’ai réalisé que ce mariage n’était pas le mien mais le nôtre… en choisissant notre cérémonie !

Comme je te l’ai expliqué, Monsieur Monchéri et moi nous marions civilement. Pas de mariage en deux temps pour nous, notre passage à la maison communale sera notre unique cérémonie. Zut zut zut, je n’aurai donc qu’une seule robe ! Han, mais je me suis fait avoir alors ? No way !

Et un jour, on s’est dit qu’on allait avoir besoin de témoins

Et un jour, on s’est dit qu’on allait avoir besoin de témoins

Les témoins étant facultatifs, on peut les considérer comme étant une première cerise sur notre gâteau de mariage. Yup-Yup !
Mais bien sûr, quand j’ai dit « besoin », je ne voulais pas dire besoin légal ! Mais bien « envie irrépressible d’être accompagnés sur la route par des amis fidèles et drôles, capables de gérer nos crises d’hystérie et/ou de flippe total et, accessoirement, de nous organiser des brûlages de slip/EVJF de malade ».

Ma première « fausse » alliance

Ma première « fausse » alliance

Là, tu viens de lire « fausse alliance », et tu es consternée, c’est nul, tu imagines déjà la pauvre fille pathétique qui veut faire croire qu’elle est mariée, tout ça tout ça. Bon, ce n’est pas tout à fait faux, mais laisse-moi t’expliquer…

Notre plus grande galère… c’est la cérémonie religieuse !

Notre plus grande galère… c’est la cérémonie religieuse !

Peut-être que tu ne partages pas mes convictions religieuses (et je comprends très bien) mais sache que je ne viens pas discuter de mes croyances et de la place qu’elles occupent dans ma vie quotidienne. Je viens pour discuter de la logistique de cette cérémonie qui a une très haute importance à mes yeux…