Étiquette : recherche de salle

La recherche du lieu – Partie 3 : le droit de rêver

La recherche du lieu – Partie 3 : le droit de rêver

La recherche d’une salle rentrant dans nos critères a été très compliquée. Nous avons déjà dû faire quelques concessions et eu une mauvaise surprise lors de la visite de la seule salle qui avait trouvé grâce à nos yeux. Alors, nous avons tout repris, depuis le début…

La recherche du lieu – Partie 2 : retour aux basiques

La recherche du lieu – Partie 2 : retour aux basiques

Ce qui nous dérangeait le plus avec le fait de nous marier au restaurant : cette impression de ne pas être chez nous le temps d’un weekend, comme on pourrait l’avoir avec… ** Roulement de tambour ** une salle des fêtes !

La recherche du lieu idéal – Partie 1 : adapter sa liste de critères

La recherche du lieu idéal – Partie 1 : adapter sa liste de critères

Au départ, nous avons réfléchi à la possibilité d’organiser un mariage à distance, sur un terrain neutre. Finalement : tout le mariage se déroulera chez nous, en Lorraine. Je pouvais donc commencer à rechercher une salle…

On se marie, oui, mais où ?

On se marie, oui, mais où ?

Très vite, ça a été clair pour nous que nous n’allions nous marier ni chez mes parents, ni chez ceux de Monsieur Cygne (tu la vois la crise d’adolescence à peine finie et le besoin d’émancipation et d’indépendance ?!).

De Poudlard à un trou de Hobbit : où comment trouver sa salle – Partie 2

De Poudlard à un trou de Hobbit : où comment trouver sa salle – Partie 2

La dernière fois, je te parlais des deux salles que nous avions visitées, chacune avec ses points positifs et négatifs, et du fait que j’en avais déniché une toute proche de chez nous. Allons maintenant la voir…

Retour vers le futur… de ton lieu de réception

Retour vers le futur… de ton lieu de réception

Notre lieu pour la réception nous a mis des bâtons dans les roues dès le début des préparatifs de notre propre mariage à visée zéro déchet. Nous avons étudié uniquement les salles se trouvant à moins de 10 km de notre maison pour finalement porter notre dévolu sur la plus proche (à savoir 2 km de la maison). Pour l’instant, niveau rejet de CO2, nous sommes vraiment au top !

De Poudlard à un trou de Hobbit : où comment trouver sa salle – Partie 1

De Poudlard à un trou de Hobbit : où comment trouver sa salle – Partie 1

Une fois la date choisie, je me suis directement mise en quête de la salle parfaite. À plus d’un an et demi avant le mariage… J’avais tellement lu que les salles pouvaient être réservées rapidement que j’avais peur de ne pas avoir la salle de réception de mes rêves si je m’y prenais trop tard.

À la recherche de la salle parfaite – Partie 3

À la recherche de la salle parfaite – Partie 3

Je ne laisserais pas planer le suspense plus longtemps… Après avoir partagé avec toi la découverte de trois premiers lieux de réception, je t’embarque tout de suite pour les visites que nous avons effectuées deux jours plus tard. Au programme : deux visites, le château de Crazannes (aussi appelé Château du chat botté !), et un domaine de la région.

Quand j’ai bouclé mes principaux prestataires en moins de 3 mois

Quand j’ai bouclé mes principaux prestataires en moins de 3 mois

Tu le sais déjà, cette demande en mariage je l’attendais depuis trèèèèès longtemps donc quand mon Marin s’est enfin lancé je peux te dire que j’étais prête, archi prête ! Dès le lendemain de la demande, j’ai acheté un joli petit cahier et de beaux crayons afin d’y noter toutes mes envies (passion papeterie bonjour !). Depuis ce cahier ne me quitte plus et je n’ai qu’une peur… Le perdre !

À la recherche de la salle parfaite – Partie 2

À la recherche de la salle parfaite – Partie 2

En tant que bride-to-be organisée (ou qui essaie de l’être), j’ai pris les rendez-vous de manière stratégique : comprends par là “éviter de faire trois fois le tour de la Charente-Maritime en 3 jours”. J’ai donc rassemblé les lieux proches les uns des autres sur les mêmes jours, histoire que Monsieur Claddagh soit dans de bonnes dispositions pour les visites (c’était sans compter les délires de notre GPS et les quelques chemins de terre, toi aussi, tu vois de quoi je parle ?)