Étiquette : récit de rencontre

Le commencement d’une belle histoire – Partie 2

Le commencement d’une belle histoire – Partie 2

Quelques mois après nos débuts, Monsieur Pragmatique a commencé son service militaire. Afin de ne pas avoir à effectuer chaque année trois semaines de « cours de répétition », il avait opté pour le « service long », qui lui permettait d’enchaîner ses environ trois cents jours d’armée en une fois. Pour notre couple, ça voulait soudainement dire dix mois à ne pouvoir se voir que les weekends.

Nous avons profité du fait que les petits envois militaires soient gratuits pour correspondre par courrier toutes les semaines sans dépenser un centime. Crois-moi : on n’écrit pas le même genre de choses dans une lettre que dans un SMS, et c’est un exercice formidable que de se poser une demi-heure face à une feuille blanche, et de consacrer ses pensées à une seule personne pendant tout ce temps.

M – 88, le commencement d’une belle histoire – Partie 1

M – 88, le commencement d’une belle histoire – Partie 1

Après une relation amoureuse très destructrice qui avait érodé mon amour propre et détruit ma confiance en moi, je vivais avec le directeur technique de la radio une histoire sans prise de tête, qui me permettait de respirer à nouveau, de profiter sans réfléchir à l’avenir, de m’amuser sans arrière-pensée, et surtout de me tenir loin de tout ce qui pouvait ressembler à une relation de couple durable tant que je ne m’étais pas reconstruite.

Au contact de cette personne, j’avais commencé à traîner de plus en plus souvent dans les locaux de la radio… Il paraît même que c’est là que j’ai rencontré celui qui est aujourd’hui mon fiancé, présentés l’un à l’autre par le directeur technique (qui était encore mon copain à l’époque).

Il était une fois, une jeune fille qui voulait rester toute seule

Il était une fois, une jeune fille qui voulait rester toute seule

Je commence à proprement parler mon histoire sur Mademoiselle Dentelle en te racontant celle que j’étais avant et pourquoi j’ai changé. Pourquoi j’ai décidé d’accepter d’aimer et de me faire aimer.

Je te montrerai qui je suis au fil de mes chroniques, et pour commencer, je te laisse découvrir cette première partie…

Bienvenue à Mademoiselle Biche, future mariée de décembre 2017

Bienvenue à Mademoiselle Biche, future mariée de décembre 2017

Il faut que je t’avoue… Dès la clôture des candidatures pour devenir mariée chroniqueuse d’hiver 2017-2018, j’actualisais ma boîte mail toutes les trente minutes environ. Jour et nuit. Et… j’exagère à peine ! Complètement névrosée, la fille ! Puis ENFIN, j’ai vu apparaître dans ma messagerie : « Nous t’accueillerons avec grand plaisir en tant que chroniqueuse !! ». Cris d’allégresse, danse de joie, course de la victoire aux quatre coins de mon appartement…

Tu t’en doutes donc : je suis extrêmement heureuse de rejoindre la team Dentelle !

Bienvenue à Mademoiselle Big Apple, future mariée de juin 2017 !

Bienvenue à Mademoiselle Big Apple, future mariée de juin 2017 !

Hey !! Je fais partie de l’équiiiiipe !! Me voilà chroniqueuse Mademoiselle Dentelle… Ça sonne bien quand je le dis. Après avoir prévenu ma meilleure amie, mon Ours, ma grand-mère… je suis revenue sur Terre, et maintenant, il va falloir assurer à l’écriture. Tu la sens, la pression sur mes petites épaules, là ?

Avant même d’avoir la réponse, j’avais déjà fait une liste des sujets que je voulais aborder, et je te préviens : tu vas avoir de la lecture ! Mais pour commencer, je vais te présenter les membres de ma toute petite famille…

Bienvenue à Mademoiselle Rationnelle, future mariée d’août 2017 !

Bienvenue à Mademoiselle Rationnelle, future mariée d’août 2017 !

Moi, c’est Mademoiselle Rationnelle, franco-suissesse, née en Suisse et élevée en France, développeuse logiciel âgée de 26 ans. Lui, c’est Monsieur Pragmatique, 100% helvético-suisse, conseiller fiscal (celui qui te fait économiser des sous quand tu remplis ta feuille d’impôts) âgé de 28 ans.

Nous nous sommes rencontrés il y a bientôt sept ans sur le campus universitaire de Lausanne, en Suisse.

Récit de quête n°1 : la demande en mariage – Partie 1

Récit de quête n°1 : la demande en mariage – Partie 1

J’ai emmené Chéri dans un chouette hôtel pas loin de chez nous, pour un petit weekend en amoureux. Et là, j’ai réalisé que j’avais concrètement envie de me marier, je VOULAIS qu’il me fasse sa demande à ce moment-là. Sauf que Chéri ne sachant pas lire dans mes pensées (quoique des fois il y arrive très bien), il ne s’est rien passé.

Nous avons alors eu une franche discussion sur le fait que je me sentais prête et que c’était quand il voulait (dans pas trop longtemps si possible). Et là, la grosse claque : Chéri n’était pas prêt.

La rencontre, ou comment nous ne nous sommes plus quittés

La rencontre, ou comment nous ne nous sommes plus quittés

Si tu as lu mon article de présentation, tu sais que Chéri et moi nous nous sommes rencontrés sur les bancs de l’école…

Tout remonte au 6 septembre 2010, jour de la rentrée des classes (oui, je suis uuuuultra précise, mais c’est tombé le même jour que l’anniversaire de Papa Teochew !)…

De l’importance de notre rencontre

De l’importance de notre rencontre

Comme je te l’avais promis lors de ma première chronique, je vais te raconter la belle demande en mariage de Monsieur Osier…
Attends… Monsieur Osier râle : « Tu veux commencer par la fin ? Raconte-leur plutôt notre rencontre d’abord ! ». Bon, il a peut-être raison. Je vais vous raconter plus en détails notre rencontre parce qu’il est vrai que notre début de relation a créé ce que nous sommes aujourd’hui.

Quand la jeune fille rencontre le prince charmant

Quand la jeune fille rencontre le prince charmant

Comme je te l’ai dit dans ma présentation, Monsieur Patate à Raclette et moi nous sommes rencontrés pour la toute première fois à Disneyland Paris. Il se trouve que tous les deux nous partageons un très bon ami, le meilleur ami et témoin 1 de M. Patate à Raclette. À l’époque, je sortais d’une rupture très difficile. Huit mois plus tard, bien qu’en couple, je n’avais plus du tout foi en l’amour. Mon ex m’avait littéralement broyé le cœur en mille morceaux, et l’un de mes réconforts était d’aller aussi souvent que possible me changer les esprits dans le parc de la souris…