Étiquette : rêves de petite fille

Aaah, j’ai le droit d’essayer des robes de mariééée !!

Aaah, j’ai le droit d’essayer des robes de mariééée !!

Maintenant qu’on se connait un peu mieux, c’est le moment “confessions intimes”…
Aveu : je suis rescapée de fanitude Cendrillon et Sissi. Oui, les deux.

La non demande en mariage… ou presque – 2ème partie

La non demande en mariage… ou presque – 2ème partie

Et ce fut à chaque fois l’occasion de rappeler à Chéri que oui, une demande c’est bien, mais qu’avec une bague, c’est mieux (ou l’inverse, ça dépend de tes priorités).

La non-demande en mariage… ou presque – 1ère partie

La non-demande en mariage… ou presque – 1ère partie

LA demande, avec les fleurs, les violons, la bague énoooooorme, le feu d’artifice, la calèche tirée par 12 chevaux blancs, les…

Ma décoration de mariage à petit budget et sans DIY

Ma décoration de mariage à petit budget et sans DIY

Comme tu le sais, j’organise mon mariage avec un tout petit budget ( 2500€, pour rappel ). Évidemment, ca demande une bonne dose d’organisation et d’imagination. Si tu as (comme quelques-unes de mes collègues Demoiselles Dentelle) de l’or dans les doigts, aucun problème pour toi, […]

Au secours ! J’ai choisi une robe de mariée qui ne correspond pas à mes rêves de petite fille…

Au secours ! J’ai choisi une robe de mariée qui ne correspond pas à mes rêves de petite fille…

Comment faire quand on a craqué sur une robe de mariée courte et qu’on a peur qu’elle ne fasse pas « véritable robe de mariée » ? Et comment lâcher ses rêves de petite fille qui en pinçait pour la robe froufrou de Cendrillon ? Mes réponses.

Faire le tri dans tous mes rêves de mariage…

Faire le tri dans tous mes rêves de mariage…

Les deux premiers mois des préparatifs ont été un long nuage de volupté… Puis un retour à des choses très pratiques.

J’ai adoré annoncer l’événement à tout le monde au fur et à mesure.

Je n’ai jamais rêvé de mon mariage. Ni de ma robe de mariée. Sacrilège !

Je n’ai jamais rêvé de mon mariage. Ni de ma robe de mariée. Sacrilège !

Je ne suis pas une fille.

Je porte souvent des robes collants fluo compris. Je me vernis les ongles avec des couleurs improbables. Et j’aime faire les boutiques en ligne pour le plaisir de dénicher bonnes affaires. Pourtant, quand je regarde l’univers impitoyable du wed-world, je t’assure : en fait je ne suis pas une fille.

Abandonner ses rêves de princesse pour imaginer un vrai mariage

Abandonner ses rêves de princesse pour imaginer un vrai mariage

A chaque fois qu’une mariée raconte le mariage non-traditionnel qu’elle a organisé avec son fiancé, je suis admirative. Quelle cohérence entre les valeurs affichées et la réalité ! Wow !

Mais au fond de moi, je peux pas m’empêcher de me dire que ces filles-là, elles n’ont jamais dû trop rêvé d’un mariage tradi avec robe blanche et tout le tralala et que donc ça n’a pas dû être bien difficile pour elles. Parce que moi, qui n’ai pourtant que peu rêvé de mariage quand j’étais petite, j’étais pétrie jusqu’à l’os d’a priori sur ce qu’est un “vrai” mariage “parfait” de “conte de fée”. C’est entre autres pour ça que je n’aurais jamais imaginé demander à mes invités d’amener à manger, même si j’adhère à fond au concept de l’auberge espagnole.

Alors quand Cate a évoqué le fait d’avoir dû “abandonner ses rêves de princesse” pour se construire un mariage réel, elle a tout de suite eu toute mon attention. Et en plus, elle nous raconte ça dans un texte drôle, émouvant et bien écrit. Un vrai sujet habillé dans une vraie robe de princesse : tout ce que j’aime !