Étiquette : robe de mariée d’occasion

À la recherche de la robe de ma vie – Partie 1

À la recherche de la robe de ma vie – Partie 1

Alors, jusqu’à présent, je t’ai parlé de ma non-demande en mariage, des réactions de nos proches, des raisons de notre mariage et de quelques uns de nos prestataires. Aujourd’hui, je vais (enfin) commencer à te parler de comment j’ai choisi ma robe de mariée. Ça t’intéresse ? Allez, viens, c’est parti ! Je vais commencer par t’avouer un petit secret… Viens, approche, je te le dis à l’oreille : avant de prendre la décision de nous marier, je n’avais jamais vraiment regardé les robes de mariée.

L’épisode où je trouve la robe – Partie 4

L’épisode où je trouve la robe – Partie 4

Après l’explication de pourquoi je souhaitais avoir une robe de mariée d’occasion, des essais chez Oh my robe en banlieue lyonnaise où j’ai trouvé une jolie robe mais neuve et des essais dans des boutiques plus classiques où je n’ai pas eu de coup de cœur, nous voilà parties, toujours ma maman et moi, dans la capitale française pour essayer de nouveau des robes de seconde main. Je ne désespère pas de trouver une robe d’occasion !

L’épisode où je cherche la robe – Partie 2

L’épisode où je cherche la robe – Partie 2

Nous nous rendons donc à Oh My Robe, que j’ai repéré depuis déjà longtemps et qui fait partie des dépôts-ventes qui sont encore en place. En plus, en cherchant des informations sur Internet, je peux voir que Delphine a l’air très sympa et accueillante, et qu’elle maîtrise son sujet. Monsieur For It étant lyonnais, ses parents habitent toujours la capitale des Gaules et copine J aussi. Je peux donc profiter d’un séjour par là-bas pour y aller et embarquer avec moi ma plus critique copine.

L’épisode de la robe : une robe d’occasion avant tout – Partie 1

L’épisode de la robe : une robe d’occasion avant tout – Partie 1

Le critère le plus important pour moi, c’était une robe d’occasion. Pour tout te dire, sur mon ancien ordinateur, j’avais une liste des magasins de vente de robes de mariée d’occasion. Cette liste date d’il y a quelques années maintenant, ce qui prouve bien qu’une robe d’occasion me tient à cœur depuis longtemps. Je te montrerai bientôt le résultat de mes trouvailles. Mais avant ça, il faut que je t’explique pourquoi le critère de la robe d’occasion était mon critère numéro un…

Bienvenue à Mademoiselle Minuscule, future mariée d’octobre 2018

Bienvenue à Mademoiselle Minuscule, future mariée d’octobre 2018

Et voilà, ça y est, j’y suis. J’écris ma première chronique pour Mademoiselle Dentelle. Gniiii !! Laisse-moi tout d’abord t’expliquer comment je suis devenue chroniqueuse. J’ai un peu honte de te l’avouer, mais je n’étais pas une lectrice assidue de ce merveilleux webzine. En fait, pour tout te dire, je suis tombée sur le site par hasard seulement deux semaines avant d’envoyer ma candidature…

Parenthèse 8 : ma robe ou je ne sais pas ce que je veux… mais j’ai trouvé !

Parenthèse 8 : ma robe ou je ne sais pas ce que je veux… mais j’ai trouvé !

Bien que le mariage soit vraiment important pour moi, bizarrement, je ne me souviens pas avoir beaucoup imaginé ce moment étant plus jeune… Et donc, je ne savais pas trop ce que je voulais comme type de robe avant la demande de Monsieur Fernand. J’ai donc écumé Pinterest, lu avec avidité les chroniques de Mademoiselle Dentelle sur les robes disponibles et moult articles sur la morphologie…

Parenthèse 5 : essayer de préparer un mariage éthique

Parenthèse 5 : essayer de préparer un mariage éthique

Je vois vraiment mon intérêt pour le mariage comme un tournant dans ma vie. En effet, c’est en me posant la question du mariage que j’ai commencé à me pencher sur la blogosphère et Pinterest. J’y ai découvert Mademoiselle Dentelle (of course !), mais aussi plein d’autres blogs traitant de sujets divers et variés. Dont beaucoup sur mieux vivre, consommer durable, faire des choix éthiques, etc.

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Et si c’était une arnaque ?

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Et si c’était une arnaque ?

Donc ça y est, mon choix est arrêté sur le modèle Odalisca. Génial, nous sommes fin octobre et je suis dans les temps pour ma robe. Le vendeur me propose de revenir pour prendre mes mesures et passer la commande en versant un acompte. Très bien, rendez-vous est pris pour mi-novembre.

Nous nous rendons dans la boutique avec ma mère pour officialiser tout ça à la date arrêtée et enfin faire les démarches pour que cette robe soit mienne. Tout excitée à l’idée de la remettre, je déchante très vite.

Celle qui devait chercher sa robe de mariée – Partie 1

Celle qui devait chercher sa robe de mariée – Partie 1

Aaaaaah la robe. Ça y est, je peux enfin t’en parler. Sache que c’est un sujet que j’ai longtemps eu peur d’aborder et même si j’ai eu presque 2 ans de préparatifs, je n’ai commencé sérieusement à me pencher sur la robe que à peu près 7 mois avant le jour J soit vers la fin du mois d’août 2016, en rentrant de mes vacances. C’est-à-dire que selon les magasins, j’avais un mois devant moi pour choisir parce qu’après c’est plus compliqué (il faut compter 6 mois de délai pour avoir sa robe. En tous cas en région parisienne.)

L’histoire de ma robe ou comment j’ai dû (re)modeler mon corps

L’histoire de ma robe ou comment j’ai dû (re)modeler mon corps

Aujourd’hui, je vais donc te parler de ce sujet si important pour toute mariée normalement constituée : LA robe !
Ce que je n’ai pas dit lors de ma chronique sur le choix de notre thème, c’est que j’avais déjà ma robe. Je l’ai même achetée un mois avant l’annonce officielle de notre mariage, soit très précisément 21 mois avant le jour J.