Étiquette : robe de mariée sur mesure

La couture de ma robe de mariée

La couture de ma robe de mariée

Après des essayages en magasin, je suis finalement revenue sur mon envie première en choisissant de coudre moi-même ma robe.

Robes, coutures et transformations pour Madame Sirène – Partie 3

Robes, coutures et transformations pour Madame Sirène – Partie 3

Entre les deux robes essayées précédemment, mon cœur balance… Et balancera très longtemps. Pourtant, je dois me décider vite car ma taille de robe est devenue rare.

De la confection de ma robe pour l’église et la réception – Partie 2

De la confection de ma robe pour l’église et la réception – Partie 2

Après avoir une idée en tête et la toile revenue ajustée, ma mère s’est mise en quête des tissus pour ma robe. Il y aura donc du tissus à sequins, du plumetis et de la dentelle.

À la recherche de MA robe (ou comment je me suis décidée à la coudre moi-même) – Partie 1

À la recherche de MA robe (ou comment je me suis décidée à la coudre moi-même) – Partie 1

Je voulais pouvoir choisir les tissus avec des matières respectueuses de l’environnement et de l’humain, mais je n’avais pas le budget pour confier à une couturière la création de ma robe de mariée : pas le choix, c’est à moi de la coudre !!

De la confection de ma robe pour l’église et la réception

De la confection de ma robe pour l’église et la réception

Cette fois-ci c’est au tour de la robe de l’église et elle a été bien plus longue à concevoir. Je vais donc te raconter dans cet article la phase préparatoire : celle où je suis allée essayer les robes en boutiques jusqu’au croquis dessiné – toujours – par ma mère.

De la conception de la robe pour le mariage à la mairie

De la conception de la robe pour le mariage à la mairie

Cette fois-ci c’est au tour de ma robe pour la mairie d’être sur le devant de la scène. Je sais que l’absence des robes avait soulevé quelques interrogations lors de ma présentation donc voici un moyen de me racheter en t’en donnant un aperçu ! Car celle-là je l’ai enfin entre les mains !

Ma robe de mariée : la choisir… et la coudre ?!

Ma robe de mariée : la choisir… et la coudre ?!

Je viens d’une famille dans laquelle les traditions sont très adaptables. On a déjà fêté Noël au mois de février, c’est te dire… Du coup, la robe de mariée n’est pas pour moi une institution du genre « je vais faire des essayages avec Maman pour trouver la robe blanche de princesse de mes rêves ». Je comprends tout à fait l’intérêt que certains trouvent à suivre les traditions, mais j’y adhère assez peu.

Deux mariages, deux robes – Partie 2 : religieux rime avec laborieux

Deux mariages, deux robes – Partie 2 : religieux rime avec laborieux

Pour ma robe de mariage religieux en Nouvelle-Zélande, je cherchais un esprit romantique et fluide, une longueur mollet ou chevilles, et surtout : du bleu ciel, petit clin d’œil à ma maman qui s’était mariée dans cette couleur. Tu m’imagines donc le cœur riant et les joues roses, prête à dénicher ma précieuse de mariage religieux au détour d’un rayon, comme je l’avais fait pour ma tenue de cérémonie civile… Et tu te trompes.

Faire réaliser sa robe sur mesure : la rétrospective

Faire réaliser sa robe sur mesure : la rétrospective

Et voilà, on y est ! Ma toute dernière chronique avant le récit du big wedding. J’espère que tu sauras me pardonner d’avoir pris mon temps, mais j’avais tellement de choses à te raconter ! Pour fêter ça, je te propose de revenir avec toi en images sur la création de ma robe de mariée. J’ai adoré faire réaliser ma robe sur mesure, suivre tout le processus de création et porter un modèle unique, réalisé rien que pour moi…

Bienvenue à Mademoiselle Minuscule, future mariée d’octobre 2018

Bienvenue à Mademoiselle Minuscule, future mariée d’octobre 2018

Et voilà, ça y est, j’y suis. J’écris ma première chronique pour Mademoiselle Dentelle. Gniiii !! Laisse-moi tout d’abord t’expliquer comment je suis devenue chroniqueuse. J’ai un peu honte de te l’avouer, mais je n’étais pas une lectrice assidue de ce merveilleux webzine. En fait, pour tout te dire, je suis tombée sur le site par hasard seulement deux semaines avant d’envoyer ma candidature…