Étiquette : robe de mariée sur mesure

Celle qui redoutait les essayages de robes de mariée – Partie 3

Celle qui redoutait les essayages de robes de mariée – Partie 3

Hiha ! Qui est-ce qui a trouvé sa robe de mariée ? C’est moi, c’est moi ! *Danse autour de sa chaise de bureau*
Il n’y a pas eu de « whaouh » tonitruant et je n’ai même pas versé une petite larme, mais j’y suis arrivée : je sais que j’ai trouvé ma robe, et même si elle n’existe encore que dans mon imaginaire puisqu’elle sera confectionnée par une créatrice, je la visualise déjà parfaitement et je ressens la même excitation qu’une petite fille ébahie devant une vitrine de Noël !

Celle qui redoutait les essayages de robes de mariée – Partie 2

Celle qui redoutait les essayages de robes de mariée – Partie 2

Tu sais maintenant le style de robes que je recherche. Et je suis bien embêtée, parce que je ne connais pas d’autres magasins sur Toulouse susceptibles de proposer ce type de robes fluides ! Après élimination de nombreuses enseignes, je me décide à prendre rendez-vous chez Cymbeline, qui propose une collection plus traditionnelle que ce que j’ai déjà pu essayer, mais dont les modèles ont l’air très variés. Il paraît que je dois me frotter à des robes plus classiques qui me permettront de définir véritablement ce qui me va ou non, alors c’est parti !

Ma recherche de robe : mes critères

Ma recherche de robe : mes critères

Nous y voilà ENFIN ! La recherche de la robe c’est LE truc qui me faisait rêver depuis toujours et que j’attendais tel le Saint-Graal. J’ai consulté les magazines et sites dès 2013 ce qui m’a permis d’identifier les marques, créateurs et styles qui me plaisaient. Car j’adore faire des listes, j’en ai bien sûr établi une.

L’épopée de la robe de mariée – Partie 1

L’épopée de la robe de mariée – Partie 1

Quand on nous demande en mariage, nous les filles, la première chose qu’on fait, c’est penser à sa robe de mariée et faire des essayages. Faux. Moi, il y avait une seule chose dont j’étais sûre à propos de ma future robe : demander à Fanny de la faire…

Le choix de ma robe – Partie 2

Le choix de ma robe – Partie 2

La dernière fois, je t’expliquais ce que je voulais et ce que je ne voulais pas pour ma robe. Et comme ça risque d’être très compliqué à trouver, je me suis tout de suite tournée vers Claire L’Habilleuse pour m’aider ! Et il semblerait que je suis « oun houit ma chérie ».

La recherche de mes robes : un petit tour à Paris !

La recherche de mes robes : un petit tour à Paris !

Mais qui dit mairie le vendredi dit… il me FAUT une autre robe. Et là, chouette, j’ai pu me relancer dans la recherche active de petites robes civiles, toujours à l’aide de mon grand ami Internet. J’en ai vu des sublimes chez Delphine Manivet ou Fabienne Alagama. Mais, et surtout, j’ai repéré plusieurs fois, dans différents articles, une jeune créatrice dont les robes civiles me plaisaient beaucoup beaucoup beaucoup…

Le choix de ma robe de mariée : entre compromis et solutions ingénieuses

Le choix de ma robe de mariée : entre compromis et solutions ingénieuses

Je fais partie de ces femmes qui rêvent de leur mariage depuis qu’elles sont toutes petites. Un mariage avec une robe de princesse, un lâcher de colombes à la sortie de l’église, une calèche tirée par des chevaux blancs… c’est bon, tu vois le genre, je m’arrête là ? Les robes de mariée, je les regarde donc depuis de nombreuses années. J’ai commencé à m’intéresser « sérieusement » aux différents styles de robes bien avant de connaître Monsieur Chaton.

Faire faire sa robe de mariée par une créatrice : bilan et conseils

Faire faire sa robe de mariée par une créatrice : bilan et conseils

Aujourd’hui, je reviens partager avec toi le bilan de mon expérience : faire faire ma robe de mariée par la créatrice Vanda Outh.
Tout d’abord, je vais te décrire les différentes étapes de la confection de la robe. Tu te souviens qu’en novembre, j’avais rencontré Vanda pour définir ce que je voulais, et que j’avais accepté son devis. Voici la suite…

Presque-économie n°2 – Dessinons la mode

Presque-économie n°2 – Dessinons la mode

Alors, reprenons : point de mariage sans robe ? Là, forcément je dis : que nenni !

Marie-toi en jean si ça te fais plaisir, le tout c’est que tu sois à en accord avec toi-même et que tu l’assumes.

À 10 semaines de notre mariage, il nous faut de nouvelles tenues !

À 10 semaines de notre mariage, il nous faut de nouvelles tenues !

J’avais prévu mon caftan pour les cérémonies qui auront lieu à la maison et ma robe de princesse (gniiiii) pour le cocktail du « lendemain ». C’est tout.
Sauf que, comme je l’ai compris au détour d’une conversation entre le Nounours et son père, la bénédiction nuptiale aura lieu le matin et ce n’est qu’en début d’après-midi que les danses et autres joyeusetés traditionnelles débuteront…