Étiquette : save-the-date

Récolter les réponses des invités, un vrai parcours du combattant !

Récolter les réponses des invités, un vrai parcours du combattant !

Aujourd’hui, je vais donc te parler de ce qui m’a le plus embêtée durant ces préparatifs : obtenir les réponses des invités ! Ça peut t’être utile si tu ne sais pas trop à quoi t’attendre. Je t’avoue que j’ai eu parfois des envies de meurtre !

La petite histoire de nos save the date

La petite histoire de nos save the date

La question du save the date s’est posée une première fois, mais on n’en voyait pas l’utilité dans un premier temps. On se disait, naïvement, qu’un faire-part se suffirait à lui-même. Mais ça, c’était avant…

Avant les “Tu te maries quand, déjà ?”, “Rappelle-moi, c’est bien en juillet, votre mariage ?”, “Ah oui, en avril, c’est top, mais tu vas pas avoir un peu froid ?”, “Ouais, septembre pour un mariage, c’est bien !”, “En août ? ”,  “Tu m’avais dit en septembre, c’est ça ? Ah non pardon, en juin ?”. STOOOOOP !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VIII : nos save-the-date un peu particuliers…

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VIII : nos save-the-date un peu particuliers…

Si tu flânes sur Internet et en particulier sur la weddingsphère, tu sais ce qu’est un Save-The-Date ou STD. Pour toutes les innocentes, c’est quelque chose que l’on a piqué à nos amis anglo-saxons et qui permet d’annoncer la date du D-DAY a tous les invités avant le faire part officiel. En gros, c’est un peu comme si tu disais : WARNING JE ME MARIE TEL JOUR TU AS INTÉRÊT À bLOQUERloquer TON WEEKEND (Allez, on ne se ment pas, c’est vraiment pour dire ça) !

Récit de quête n°7 : confectionner le save-the-date

Récit de quête n°7 : confectionner le save-the-date

Aaah le save-the-date (STD pour les intimes), caprice de bride-to-be ou pré-faire-part bien pratique, il rallie de nombreux adeptes dans la weddingsphere ! Pour ma part, j’avais entendu parler de cette pratique via un collègue. Ensuite, son utilité m’a été confirmée plusieurs fois par mes lectures sur notre blog préféré. Il m’a semblé bien utile dans mon cas, étant donné que notre mariage est début juillet et que nous avions peur que les gens ne réservent leurs vacances avant l’arrivée du faire-part dans leur boîte aux lettres.

Journal des quêtes #6 : annoncer aux convives qu’ils sont conviés

Journal des quêtes #6 : annoncer aux convives qu’ils sont conviés

Pour moi, tu annonces la chose de manière plus ou moins officieuse avant les faire-part, mais c’est tout. À la rigueur, un coup de téléphone, un SMS ou un mail et hop, c’est plié.

Puis, en plongeant dans l’univers fantastique des blogs mariage, j’ai entendu parler des STD. J’ai bien entendu tout de suite adhéré au concept. Un pré-faire-part ? Trop bien ! Je veux ! Restait à déterminer quand/quoi/comment !

Un save-the-date : pourquoi, quand et comment ?

Un save-the-date : pourquoi, quand et comment ?

Au fil de tes lectures, tu commences par lire des mots bizarres, très souvent en anglais. Et tu te sens alors totalement perdue. Avant toute chose, sur la to-do-list de la bride-to-be (ou la liste des choses à faire pour la future mariée donc), tu entends parler d’un save-the-date, un élément marqué comme indispensable… Un save-the-quoi ?
Voici nos réponses aux questions les plus courantes que tu te poses donc sûrement à propos des save-the-date !

La papeterie de notre mariage : nos créations personnelles

La papeterie de notre mariage : nos créations personnelles

Si nous avons mis le prix pour notre faire-part et notre arbre à empreintes, tout le reste de notre papeterie a été faite par nous-mêmes, de la mise en page à la création des textes. Nous nous sommes juste aidés de quelques sites Internet pour l’organisation, ainsi que du célèbre logiciel de retouches Photoshop.

La création de notre save-the-date où comment nous avons mixé green et papier – Partie 2

La création de notre save-the-date où comment nous avons mixé green et papier – Partie 2

Sans avoir pour le moment de code couleur précis, on se rappelle quand même de notre fil directeur, celui qui nous a fait craquer pour notre lieu et celui qu’on veut aussi mettre en valeur à l’occasion de cette belle journée : la nature. Alors l’idée du siècle, elle est venue tandis qu’on naviguait sur Pinterest lors d’une soirée créative. En fait, ce n’est pas une idée du siècle mais deux !

Choisir son faire-part lorsqu’on aime les beaux papiers

Choisir son faire-part lorsqu’on aime les beaux papiers

Si dans les premières étapes de la préparation de notre mariage la recherche de salle a été la plus facile, la plus compliquée et la plus longue a sans doute été le choix de nos faire-part et de notre papeterie du jour J. Et je sais que c’est entièrement de ma faute, car je suis une vrai paper-addict (j’adore les beaux papiers, les beaux carnets, j’en achèterai tout le temps si j’avais la place de les stocker).

La création de notre save-the-date où comment nous avons mixé green et papier – Partie 1

La création de notre save-the-date où comment nous avons mixé green et papier – Partie 1

Héhé ! Maintenant que nous avons le lieu et la date, nous allons pouvoir dire à tout le monde qu’on se marriiiiiiiiie ! Hiiiii. Pour nous, pas question de faire le tour de France pour le dire aux gens un par un. Nous sommes trop impatients. Enfin, surtout moi. Et même si je l’ai déjà dit à mes demoiselles d’honneur, il reste en fait plein de gens à qui je n’ai rien dit encore. Youpi !