Étiquette : save-the-date

« Pour les faire-part, on fera simple » : raté !

« Pour les faire-part, on fera simple » : raté !

Aujourd’hui, tu vas bien rigoler. Car je vais te raconter l’histoire de nos faire-part. Comme pour l’ensemble de notre mariage, nous nous étions jurés de « faire simple » (hahaha). Et nous nous sommes tellement bien débrouillés qu’on a fini par envoyer pas moins de… cinq types de faire-part ! Oui, cinq, tu as bien lu, et tous très différents bien sûr…

Un save-the-date, un faire-part et un site Internet plus tard…

Un save-the-date, un faire-part et un site Internet plus tard…

Aujourd’hui, je vais te parler de nos save-the-date, de notre site Internet (tu verras, si j’ai réussi, tu peux aussi le faire !) et de nos faire-part… qui nous ont donné de nombreuses sueurs !

Do It Yourself ? Damn It Yourself ! – Partie 1

Do It Yourself ? Damn It Yourself ! – Partie 1

Au début, c’était surtout un moyen pour moi d’économiser de précieux deniers. Au fur et à mesure, le DIY s’est avéré être une solution pour répondre à toutes mes attentes (ou presque) en terme de décoration. Et au final, une sacré fierté (garde toujours ton objectif en tête : les « wahhhh » et les « ohhhhh » quand tu expliques que « c’est moi qui l’ai fait »).

Notre save-the-date félin…

Notre save-the-date félin…

Pour te faire patienter et détendre un peu l’atmosphère, je te poste ici notre save-the-date ! D’une part, parce que je l’adore et que j’en suis très fière et d’autre part pour te montrer que, pour 0€, il est possible de faire un truc délire, sympa et qui marque les esprits !

Notre save-the-date : un rappel de notre adolescence

Notre save-the-date : un rappel de notre adolescence

Comme toute future mariée qui n’avait jamais cherché aucune information sur le mariage, je n’avais absolument aucune idée de ce qu’était un save-the-date, je n’en avais même jamais entendu parler !
C’est donc lors de ma plongée dans la weddosphère que j’ai découvert le concept, qui m’a tout de suite beauuuuucoup plu !

L’indécision. Ou comment passer par 3 modèles de faire-part différents !

L’indécision. Ou comment passer par 3 modèles de faire-part différents !

Jusqu’ici, l’organisation était très facile. La plupart du temps, Monsieur TLC et moi sommes d’accord et on arrive facilement à prendre de décisions.
Alors, pourquoi ça a été aussi compliqué de choisir nos faire-part ?

Un save-the-date de flemmards ? Je prends !

Un save-the-date de flemmards ? Je prends !

Très vite dans les préparatifs de mariage, j’ai voulu faire un save-the-date. Parce que nous avons des amis un peu partout, et souvent très occupés. Pour ceux qui viendront de France, d’Italie ou du Canada (les filles de ma famille ont la bougeotte !) jusqu’à la campagne belge, les trois ou quatre mois du faire-part ne seront peut être pas suffisant pour s’organiser (surtout que bon, soyons honnête, on est souvent à la bourre)…

Nos save-the-date DIY… à mettre sur le frigo de nos invités !

Nos save-the-date DIY… à mettre sur le frigo de nos invités !

Depuis que j’ai appris l’existence des save-the-date (STD), j’ai su que j’en voulais un pour mon mariage ! Parce que la majorité de nos invités viennent de loin et ont besoin de s’organiser et – je ne vais pas te mentir – parce que j’adore le concept. Pour un STD, on peut faire ce que l’on veut, il suffit de parcourir le web pour voir toutes les choses originales que les gens inventent…

Petit lexique du mariage pour les nul(le)s

Petit lexique du mariage pour les nul(le)s

Si tu es comme moi, débutante dans cette blogosphère, tu t’es sûrement retrouvée submergée par des termes barbares, le plus souvent en anglais tels que bride-to-be ou groom… Mais, à force de traîner sur Mademoiselle Dentelle (oui, je l’avoue, je ne vais QUE sur ce blog), j’ai fini par comprendre ces mots nouveaux et bizarres…

Mes « Fait-avec-Amour » (et beaucoup de noms d’oiseaux) – Partie 1

Mes « Fait-avec-Amour » (et beaucoup de noms d’oiseaux) – Partie 1

Alors le DIY, j’adooore, ne serait-ce que pour le plaisir de dire « c’est moi qui ait tout fait comme une grande ».
Dans ma vie, quand je ne suis pas une princesse qui murmure des paillettes à ses culottes, je fais rien. J’ai envie hein, mais purée qu’est-ce que j’ai la flemme.
Garde bien ça en tête au fil de mes chroniques parce que, même moi, je me suis dis que j’étais complètement tarée.