Étiquette : stress

Mon mariage civil estival en Île-de-France, J-1 : fleurs, stress et déceptions

Mon mariage civil estival en Île-de-France, J-1 : fleurs, stress et déceptions

Ça y est, l’officialisation de notre mariage approche à grands pas. Je dois dire que, comme beaucoup de futures mariées avant moi, je ne réalise pas du tout que dans quelques jours, ce sera notre tour (ce sentiment de ne pas prendre la mesure, c’était donc vrai… !). Aujourd’hui, le programme n’est pas très compliqué. Nous devons aller chercher les fleurs livrées en Point Relais, puis préparer la décoration florale de la voiture des mariés et quelques bouquets à disposer sur le buffet du cocktail.

J’ai réessayé ma robe et j’ai… détesté !

J’ai réessayé ma robe et j’ai… détesté !

Mais enfin Mlle Piment ? Qu’est-ce que c’est que ce titre dramatique digne d’un épisode du “Jour où tout a basculé” ?!? (Que celle qui n’a jamais regardé un épisode de ce genre de minifiction – mauvaise je te l’accorde – me jette la pierre !). Laisse-moi deux minutes, je vais tout t’expliquer.

La charge mentale mariagesque

La charge mentale mariagesque

Samedi, 9h. Dans ma tête : Le weekend est là, gloire à la détente et au tournement de pouces en série… Sauf que non. Il faut vraiment qu’on prépare les save-the-date pour notre cérémonie religieuse. Leur spectre a plané sur moi toute la semaine : plus moyen de repousser, ils doivent partir « azzape ». Dans la tête de Monsieur Kowhai : Le weekend est là, gloire à la détente et au tournement de pouces en série !

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : ce que je retiendrai des préparatifs

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : ce que je retiendrai des préparatifs

Reprenons depuis le début : Chéri venait de me faire sa demande à l’occasion de mon anniversaire, devant toute ma famille. Dès le lendemain, j’effectuais mes premières recherches “mariage” sur Internet, et je suis très vite tombée sur notre blog préféré et les super conseils de ses chroniqueuses. Qui, entre multiples DIY et superbes récits, donnaient aussi le très bon conseil de ne pas trop tarder à s’y mettre, parce oui, ça prend du temps de préparer un mariage.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : le lendemain et les jours qui ont suivi

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : le lendemain et les jours qui ont suivi

Les jours qui suivent le mariage ne sont pas toujours des jours faciles, tu le liras chez plusieurs chroniqueuses. Peut-on appeler ça le wedding blues ? Dans mon cas, je ne suis pas sûre. Pour moi, le wedding blues, c’est la nostalgie d’un jour attendu et chéri pendant des mois et qui est désormais terminé. J’ai vécu les choses un peu différemment… En fait, je crois que cette journée a cristallisé tout le négatif que j’ai ressenti sur l’après-mariage.

Quand on craque

Quand on craque

On a souvent l’impression que nous, les futures brides, nous vivons sur un petit nuage dont nous ne pouvons pas redescendre : nous nous préparerons à vivre un des plus beaux jours de notre vie, quand nous allons enfin épouser l’homme que nous aimons !

Pourtant, la vie ne s’arrête pas pour autant : le travail continue bien évidemment, nous sommes sollicitées par nos proches pour tout un tas de raisons, les tâches ménagères habituelles ne disparaissent malheureusement pas, nous essayons tant bien que mal de garder un peu de temps pour nos loisirs ! Malgré tout ce bonheur apparent, nous avons donc toutes les raisons du monde de craquer à un moment ou à un autre…

Mon mariage dino-chic : le cocktail

Mon mariage dino-chic : le cocktail

Lorsque nous revenons au château après nos photos de couple, vers 17h45, nous retrouvons les invités, et nous passons tous dans la cour du château pour le cocktail. Le traiteur commence le service, et les amis de Monsieur Vegas jouent à nouveau de la musique, pour le plus grand plaisir des invités.

Le soleil brille, c’est l’occasion de sortir mes lunettes de soleil en forme de cœur – clin d’œil à mon enfance quand j’avais exactement les mêmes, il me tenait à cœur d’en retrouver des semblables (une future mariée a des lubies bizarres… !).

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, un réveil difficile et l’histoire incroyable de nos témoins

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, un réveil difficile et l’histoire incroyable de nos témoins

Mon coiffeur (un ami d’enfance de Monsieur Cook hyper doué) a insisté la veille pour me “commencer” à 14h, soit plus de cinq heures avant le mariage, ce qui signifie que je dois prendre ma douche à partir de 13h !! La cérémonie a lieu à 19h30 et je me demande pourquoi il est nécessaire de commencer si tôt. Mais il a plus d’expérience que moi… Il en a coiffé, des mariées, alors niveau timing, il doit savoir ce qu’il fait !

La matinée me réserve une bien mauvaise surprise. Ou plutôt deux. (Attention, âmes sensibles, s’abstenir.)

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière journée de célibataire

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière journée de célibataire

Je t’avais dit la dernière fois que ma dernière journée avant le mariage, le vendredi 28, donc, avait été chargée. Je reviens à présent te la raconter…

Je commence par ma manucure-pédicure à 10h. Là encore, j’ai énormément de mal à lâcher prise. Je dois gérer mon frère et la maman de Mme Héden qui arrivent par le train (je les aide sur les questions de logistique pour arriver jusqu’à chez moi) et confirmer la réception des boutures.

C’est alors que je reçois un texto glaçant de M. Chat : il vient de se disputer avec sa mère, qui lui a dit des horreurs plus grosses que notre immeuble.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Et voilà, je t’ai dit/montré/raconté tout ce que j’avais à te dire/montrer/raconter sur la préparation de mon mariage. Je suis prête à entamer le récit du jour J, et ce récit commence par la dernière semaine avant le mariage.

M. Chat et moi avons posé une semaine avant le mariage, et deux après. Cette dernière semaine de préparatifs a été difficile. Vraiment. Ce n’était pas une partie de plaisir du tout, et je crois sincèrement qu’elle a conditionné la manière dont j’ai vécu mon mariage. Je vais donc te donner un conseil qui, je l’espère, te sera précieux : entoure-toi bien dans la dernière ligne droite.