Étiquette : thème automne

Mon mariage médiéval : le dîner

Mon mariage médiéval : le dîner

Deux invités de l’après-midi sont toujours là. Mince, n’auraient-ils pas compris qu’il ne sont pas invités au dîner ? Nous allons les voir.

Oups ! Ils n’ont pas de voiture et étaient venus avec d’autres personnes.

Mon mariage automnal franco-belge : le retour de noce et le bilan final

Mon mariage automnal franco-belge : le retour de noce et le bilan final

Il est 5h du matin quand nous nous rendons à l’hôtel.

Et quel hôtel ! Un hall immense d’une beauté incroyable. Une suite nuptiale avec tout ce qu’il faut pour passer une excellente nuit de sommeil…

Mon mariage médiéval : l’arrivée à la salle et le début de la cérémonie laïque

Mon mariage médiéval : l’arrivée à la salle et le début de la cérémonie laïque

Nous sommes parmi les premiers arrivés à la salle.

On se promène, on discute, tout en guettant les gens qui arrivent au fur et à mesure.

Nous venons à la rencontre des derniers… Et là, surprise !

Mon mariage automnal franco-belge : le dîner et la soirée

Mon mariage automnal franco-belge : le dîner et la soirée

La pluie nous a causé un léger petit soucis, au moment de nous rendre en convoi au restaurant pour le dîner.

Notre parcours fléché n’a servi absolument à rien, parce que…

Mon mariage automnal franco-belge : les préparatifs avant le jour J

Mon mariage automnal franco-belge : les préparatifs avant le jour J

Le mercredi, j’ai laissé l’homme charger la voiture.

Pendant ce temps-là, je travaillais. L’homme est ensuite venu me chercher au boulot, et nous avons pris la route en direction de la Belgique.

L'automne s'invitera dans tous les petits détails du mariage

L'automne s'invitera dans tous les petits détails du mariage

Aujourd’hui, chère lectrice, je vais te parler du thème de notre mariage. Thème ? Non ! Et je sais que toi aussi, au fond, tu n’aimes pas bien ce mot. C’est pour cela que je vais plutôt parler de fil conducteur.

Comme tu le sais déjà, le mariage est prévu en novembre. En automne donc. Tiens, d’ailleurs, pourquoi en automne ? Je suis sûre que tu veux savoir.

Eh bien c’est très simple…