Étiquette : wedding blues

Comment je n’ai pas eu de wedding-blues

Comment je n’ai pas eu de wedding-blues

Je t’avoue, j’en avais un peu peur. Le retour au quotidien me paraissait angoissant – et notamment le fait de vivre loin de mon mari tout neuf. J’imaginais que j’allais beaucoup pleurer, toute seule le soir dans mon lit, avec juste le chat pour me tenir compagnie et quelques photos sur lesquelles se cristalliserait ma nostalgie. Et pourtant, ce n’est pas arrivé. J’ai même particulièrement bien vécu les quelques jours, semaines, mois, qui ont suivi.

Celle qui a disparu du blog

Celle qui a disparu du blog

C’est facile de venir te raconter les choses, quand ce n’est que paillettes et licornes. Mais quand les choses se compliquent, que l’on est animé par le stress, parfois la colère, parfois la rancune ou encore que l’on se sent complètement désemparée, on n’a pas envie d’écrire et de ressasser.

Notre mariage plein d’humour et de tendresse : et après ?

Notre mariage plein d’humour et de tendresse : et après ?

Eh bien oui, il fallait bien que ça arrive. Des mois de préparation pour une (très très très) jolie journée, des milliers de mots pour tout te raconter et… Nous sommes (presque !) arrivées au bout de cette aventure, toi et moi.
« Tout ça pour ça », pourrions-nous nous dire. Mais pas vraiment juste « pour ça »… Que s’est-il passé après ?

Mon mariage marmottes et flocons : le jour d’après… entre convivialité et coup de blues

Mon mariage marmottes et flocons : le jour d’après… entre convivialité et coup de blues

Après avoir dormi 3 petites heures, mon mari et moi (gnnniiiii ça y est je peux dire « mon MARI » !!!) nous sommes réveillés tant bien que mal pour préparer la salle du brunch avant l’arrivée de nos invités.

Mon mariage champêtre et botanique : le teaser vidéo

Mon mariage champêtre et botanique : le teaser vidéo

Ce matin, mon fils avait entrepris de vider notre meuble TV et il est tombé sur notre DVD de mariage. En le voyant il a dit « Oh Papa ! Oh Maman ! » avec sa petite voix de surpris. C’était très très mignon !!! On a donc décidé de se le regarder en mode « Yeah Papa et Maman, ce sont des stars, ils passent à la télé ! ».

Mon mariage de Reine des Neiges : avant-propos

Mon mariage de Reine des Neiges : avant-propos

Je t’ai laissée après le récit de mon mariage civil, avec une idée de ma déco et de ma tenue mais peut-être as-tu envie de savoir comment tout ça s’est assemblé le jour J et comment ça s’est passé pour nous.
Mais voilà, avant d’en arriver là, j’ai besoin de partager avec toi tout ce qui me hante avant de pouvoir aborder plus sereinement la suite…

Mon mariage coloré avec le sourire : confidences un an après

Mon mariage coloré avec le sourire : confidences un an après

J’ai mis beaucoup de temps à pouvoir écrire cet article sur le bilan émotionnel. Une sorte de pudeur des sentiments est venue m’habiter à tel point que je ne savais plus trop par quoi commencer. Que dire de notre mariage presque un an plus tard ? Que dire des sensations et des sentiments qui nous habitent depuis notre mariage ?
Je ne sais pas si ça a été le plus beau jour de ma vie. Mais ça doit sûrement être une journée que je vais retenir pendant longtemps.

Et tout d’un coup… c’était fini !

Et tout d’un coup… c’était fini !

Oui, c’est dur de se dire que la journée, que tu as passée tant de temps à planifier, est partie dans un coup de vent. Tu as pu passer très peu de temps avec chacun de tes invités et tu ne savais pas où tourner la tête…
Je sais, ça fait plus de 3 mois que je suis mariée et j’aurais pu venir avant pour te raconter le déroulement de ce moment magique, mais je dois avouer que je n’étais pas prête. Prête pour quoi donc ? Pour accepter que tout était fini.

Mon mariage participatif et trilingue : les jours d’après…

Mon mariage participatif et trilingue : les jours d’après…

Voilà, j’ai fini de te raconter les festivités de mon mariage… Mais ce n’est pas encore l’heure de clôturer mon récit. Parce que je crois qu’il est important que je te raconte les jours d’après…
Bien-sûr, si j’étais dans un film hollywoodien, je m’arrêterais sur l’air de bulot sous cannabis, les papillons dans le cœur, les sourires jusqu’aux oreilles, tout ça, tout ça. Comme si la vie s’arrêtait sur un nuage rose…

Le plus beau jour de ma vie… ou pas

Le plus beau jour de ma vie… ou pas

Je t’en parlerais bien, de mes chaussures (qui étaient ravissantes au demeurant), mais revenir sur Mademoiselle Dentelle comme une fleur après 8 mois d’absence et te causer d’escarpins, ça ne se fait pas trop. Si je reviens après tout ce temps, c’est déjà pour m’excuser de m’être barrée comme une voleuse, et aussi pour t’expliquer pourquoi ce long silence radio. En fait, c’est très simple à dire, mais pas si facile à admettre. Bon, je me lance.