Le traiteur : un vrai parcours du combattant ! – Partie 1

Tu vois, choisir la salle a été un peu difficile pour nous, mais le traiteur… quoi dire ? Ce n’était pas le fait de trouver une liste d’excellents prestataires, mais plus le côté « nous avons 2 cultures à mélanger ». Je sais, le Guatemala est un tout petit pays, mais ça fait partie de moi. J’ai envie d’y retrouver des éléments qui feront découvrir à nos amis et à la famille de Monsieur TLC d’où je viens.

Au final, j’ai dû me rendre à l’évidence qu’intégrer la cuisine du Guatemala serait un peu hors de question. À ma grande déception.

Le traiteur : un vrai parcours du combattant !

Crédits photo (creative commons) : Agence Tophos

Comment avons-nous commencé nos recherches ?

J’aimerais bien pouvoir te dire combien de blogs de mariage et d’annuaires de prestataires nous avons consulté. En tout cas, nous avons passé beaucoup de temps sur le sujet. Nous n’avons pas un traiteur imposé par la salle donc à nous de trouver les prestataires potentiels.

Monsieur TLC est très impliqué dans une grande association de la région et il a beaucoup de contacts. Ainsi, nous avons convenu des rendez-vous avec 6 traiteurs. Un nombre parfait pour nous car chacun avait quelque chose de différent et les avis des anciens clients étaient excellents.

Nous sommes les premiers à nous marier dans notre groupe d’amis (et les mariages dans nos familles ont eu lieu il y a bien longtemps) et nous n’avons pas d’idée à quoi nous attendre pour organiser un mariage.

Nos premières rencontres avec les traiteurs

Nous avons été accueilli chaleureusement à chaque fois. Cependant, parfois, les devis étaient difficiles à lire. Oui, le menu de base coûte XX euros par personne, mais si vous voulez ajouter telle recette au cocktail il faut ajouter 1 euro par pièce et les boissons ne sont pas comprises… Eeeeuuuhhh ? Alors, pouvez-vous m’expliquer qu’est-ce qu’il y a pour le prix de base ? Je peux te dire qu’on a vu tellement de fois ce type de notes, qu’à la fin on ne pouvait pas calculer exactement notre budget. Sachant qu’avec la salle, le traiteur peut représenter jusqu’à 60 % de ton budget total, tu n’as pas envie de te tromper. En plus, tu veux que tes invités mangent bien sans te ruiner.

Voilà pourquoi nous avons éliminé beaucoup de prestataires rencontrés. Si je peux te donner un conseil, fais bien attention à ce que tu demandes (surtout au devis) car tu peux très facilement passer du simple au double sans forcément t’en rendre compte.

J’ai une tante (et je l’adore !) qui est allergique au gluten. On voit de plus en plus de personnes qui ont régime très spécifique. Donc, nous devons aussi choisir un traiteur qui puisse adapter son menu selon les exigences de certains de nos invités. On peut parfois se dire « mais ce n’est qu’une personne », alors laisse-moi te demander : sais-tu si tes invités ont une allergie particulière ? Je ne veux pas me retrouver le jour J à amener quelqu’un à l’hôpital car nous n’avons pas fait attention. Je vais donc te donner un deuxième conseil : trouve un traiteur flexible et avec un maître d’hôtel. Ce sera lui qui fera le suivi tout au long de la journée (ou soirée). Pour moi, la tranquillité n’a pas de prix.

Notre dernière sélection…

À la fin, il n’y avait plus que 3 traiteurs sur notre liste.

Étant super organisés, nous avons crée un tableau pour faire un comparatif (si tu savais comment j’étais heureuse d’avoir mon cahier !). Ce n’était pas si simple. Nous avions un traiteur avec un prix correct mais la présentation n’était pas son point fort, un deuxième avec un prix plus élevé mais les plats étaient très corrects et bien présentés et un troisième qu’on va appeler « traiteur de luxe ». Mais tu peux imaginer que nous n’avons pas réellement pu faire un choix sans faire une dégustation…

Il est l’heure de terminer cet article. Je sais que tu veux savoir comment s’est passée la dégustation, mais l’aventure est si longue à raconter que je préfère continuer l’histoire la prochaine fois.

Alors, à ton avis, qu’est-ce qui nous a fait décider de prendre un traiteur plus qu’un autre ? C’était simple de choisir le tien ? Tu as su exactement ce que tu cherchais dès le départ ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Le traiteur : un vrai parcours du combattant ! – Partie 1”

  • Pour nous, l’important était que la nourriture soit de qualité bien sûr, mais nous n’avions pas envie (en dehors de la question de budget) d’un repas gastronomique : on considère que l’essentiel n’est pas un repas de luxe, qui au contraire ne correspondait pas à l’ambiance que l’on avait envie de créer. On a trouvé notre bonheur avec « la Poêle Géante » (http://www.lapoelegeante.com/) et on a choisi une paëlla géante pour tout le monde ! (avec fromage et dessert bien sûr). Pour les allergies, le plus simple est de demander aux invités (on peut même glisser cela dans le faire-part) de signaler s’ils ont une allergie. J’ai appris par Mlle Caféine que certains traiteurs acceptent de faire jusqu’à 10% de repas spéciaux (sans gluten par exemple). Ainsi vous avez le repas choisi + les éventuels repas adaptés. Quant à ceux qui ne mangent pas de ci ou de ça par goût personnel, je considère pour ma part que l’on n’a pas à leur faire un menu spécial (je suis moi-même concernée, puisque je ne mange que très peu de viande ; je mange les légumes et tant pis pour moi pour le reste, je ne vais pas embêter tout le monde avec ça !).

    • Merci d’avoir partagé ton expérience avec moi. Effectivement, c’est super quand les traiteurs peuvent s’adapter aux besoin de certains invités. Je suis d’accord avec toi. Choisir un menu est vraiment casse-tête si tu prends en compte les goûts de chacun. A la fin, il faut essayer de prendre quelque chose qui te plaît (après tout, c’est bien ton mariage) que essayer que le plus grand nombre aime. Après, c’est sûr que pas tous seront contents du repas. On ne peut pas plaire à tout le monde malheureusement…

  • Je suis actuellement dans la même galère avec mon conjoint pour le traiteur. Et comme tu le dis, les cartes des traiteurs, c’est la galère : certaines parlent en nombre de personnes, certains incluent le service, d’autres non, il y a aussi les droits de bouchons, le nombre d’heures de service…

    Bref, un vrai casse-tête. Vivement que le traiteur soit trouvé et validé !

    • Je comprends ton parcours. Monsieur TLC et moi avions prévu beaucoup de tableaux comparatifs, mais à la fin, c’était encore pire car tu ne pouvais pas vraiment comparer les choux et les carottes. Enfin, nous avons décidé de trouver un équilibre entre bon « feeling », « prix » et « goût ». Nous avons eu beaucoup de chance d’avoir trouvé mon traiteur. Pour découvrir qui est, la suite au prochain épisode!

  • Choisir le traiteur est effectivement pas facile a faire. Moi je donne toujours le conseil à mes clients de chercher locaux. Vous aidez les commerces autour de vous et ils peuvent être moins cher que les grands traiteurs.

    a bientôt

    • Oui, tu as bien raison. Les petits traiteurs parfois prêtent beaucoup plus d’attention aux clients que les grands. Je sais que nous avions envoyé de demande de devis à plusieurs « grands » et nous n’avons pas reçu une réponse. Pour nous rassurer, on veut absolument quelqu’un qui prenne le temps de nous parler, de répondre à nos questions, qui puisse s’adapter au fil du temps (car les besoins changent pendant le mariage) et qui soit possible de négocier. Après, le reste est bonus 🙂

  • Ah ben oui, mais là tu nous laisse sur notre faim (sans jeu de mot volontaire !). Il va y avoir tant de rebondissements lors des dégustations ..
    Mais tu as raison, beaucoup de traiteurs n’incluent pas les boissons, ou telle partie du menu (pour nous c’est un supplément par personne selon l’animation choisie pour le cocktail, ainsi que pour le « trou normand », mais j’ai fait un calcul par personne en ajoutant ces deux points et je n’ai pas eu de mal à obtenir une note salée, mais qui prend tout en compte !!)

    • Je pense que tous les traiteurs doivent simplifier leur devis. C’est une façon plus facile de communiquer avec ton « client potentiel » et de ne pas l’effrayer. J’ai encore peur de prendre un service (n’importe lequel) et de pas faire attentions aux « petites lignes » (parfois elles sont tellement petites que tu n’as pas le temps de tout regarder). Les prix globaux servent énormément pour contrôler le budget, car c’est l’un de postes où tu peux faire facilement un dérapage sans te rendre compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *