Trois mariages : quel budget ?

Allez, aujourd’hui, on parle sousous ! Je me lance dans l’arène !! Je dois avouer que pour moi, aborder le sujet budget est délicat. J’ai toujours peur que les choses soient mal interprétées, mal perçues ou déplacées quand il s’agit d’argent. Mais bon, Mademoiselle Dentelle oblige, je me dois d’être transparente avec toi, pour t’aider dans la construction de ton merveilleux jour !

via GIPHY

Comment on détermine son budget mariage ?

Avant de tout t’énumérer, j’ai envie de t’expliquer comment on a fait dans un premier temps pour avoir une grosse idée du budget et déterminer les postes les plus lourds. Histoire de cadrer un peu tout ça, et surtout histoire de maîtriser un peu : oui, rappelle-toi, nous, en plus, on se mariait trois fois ! Il nous fallait garder un peu les pieds sur terre, d’autant plus que si aujourd’hui, on a pu s’offrir notre mariage et faire grosso modo ce qu’on voulait (on a eu des craquages de dernière minute rapport à des rentrées d’argent imprévues mais très bienvenues), il y a encore deux ans, tout ça n’était pas envisageable du tout (Chouchou a créé sa société, dettes, tout ça tout ça).

Du coup, comment on détermine rapidement et à la louche ce que coûte un mariage ?

Perso :

  • Première étape : appeler les copines qui se sont mariées et qui ont fait un mariage qui colle grosso modo avec ce qu’on imagine faire (en termes de nombre d’invités, de cérémonie, de dîner, etc.)

via GIPHY

  • Deuxième étape : lire les chroniques de Mademoiselle Dentelle, bien sûûûr !
  • Troisième étape : commencer à rencontrer, appeler et échanger avec des prestataires

Et j’ai gardé quoi en tête ?

  1. Tu peux finalement faire un peu ce que tu as envie avec tes prestataires. Par exemple, tu peux influer sur le prix de ton traiteur (gros budget) en optant pour un buffet plutôt qu’un service à table, ou encore réduire le nombre de plats servis (un menu plat-dessert en faisant en sorte que ton entrée soit ton cocktail plutôt qu’un menu entrée-poisson-trou normand-plat-fromage-dessert-café-fruits).
  2. Attention aussi, j’ai découvert que les prix et les poids relatifs des postes n’étaient pas les mêmes d’une région à une autre : par exemple, une amie de Lyon me disait qu’à Nantes, les photographes étaient plus chers qu’ailleurs, et les traiteurs plus abordables que dans une autre région… Et le meilleur exemple, c’est notamment le différentiel de prix entre la région parisienne et le reste de la France.
  3. Et surtout, j’ai gardé en tête qu’in fine, les postes les plus importants (en monnaie trébuchante, hein) sont le traiteur, la salle selon le choix et les boissons (alcools et softs).

Alors ça donne quoi ? Le budget prévisionnel

Par conséquent, une fois glanées toutes ces informations, on décide de budgéter les plus gros postes. On a donc sorti la déco, les églises, etc. Et surtout, nous n’avons pas intégré le coût des tenues, maquillage, etc.

Pourquoi ? Parce que je ne voulais pas que mes choix perso impactent notre budget et pèsent sur nos choix communs, et vice versa pour Chouchou. En gros, nous avons délibérément fait le choix de supporter nos tenues sur nos propres salaires sans taper sur notre budget commun mariage. Comme ça, chacun fait comme il veut et peut. Et si la robe, le maquillage, etc. doivent être revus à la baisse rapport à mon budget, je n’ai aucun problème avec ça.

Bref, une fois qu’on a ces idées de budget en tête, qu’on les met en parallèle de nos salaires (c’est mieux), de ce qu’on pourra économiser dans les deux ans à venir (oui, on est partis de rien !!) et qu’on commence vraiment à esquisser ce que nous voulons pour ces mariages… on met tout dans le shaker et on secoue !!! (Roulements de tambours.)

via GIPHY

Et nous pouvons donc nous permettre de consacrer 15 000 par mariage, en nous autorisant un écart de 5 000 max max en tout et pour tout pour l’ensemble du mariage (genre dépassement car coup de cœur).

En détail, voici le budget prévisionnel pour chaque mariage :

  • Église : tellement aucune idée, surtout au Liban… 500€ chacune
  • Salle : 3 000 max si nécessaire, mais si salle gratuite, je prends bien sûr !
  • Traiteur : environ 50-60 par personne max (hors boissons)
  • Boissons (alcools et softs) : environ 15-20 par personne max
  • Fleuriste : 1 000 max
  • DJ : 1 000 max
  • Photographe (France, sachant que la vidéaste n’était pas comptée au début) : 1 500 graaaaand max – idéalement, je cherchais autour de 1 000
  • Coiffure/maquillage : ça, c’était LA grosse inconnue. Perso, en France, j’ai budgété 200 le tout et même si on m’a dit que ce serait plus cher au Liban, j’ai gardé ça en tête (plus dure a été la chute !).

La décoration et les cadeaux pour les invités n’ont pas été budgétés, l’idée étant d’en faire le moins possible et surtout de chercher au maximum le meilleur rapport « qualité »/prix, quitte à revoir nos exigences à la baisse, ou même à abandonner nos idées. Les alliances et la carterie n’ont pas été non plus budgétées faute d’idées ! Et bien évidemment, on n’a pas pris en compte les tenues, comme expliqué plus haut.

In fine, après ces fameux mariages, ça nous a coûté combien, tout ça ?

En France :

  • Église : 200€ 
  • Salle : environ 3 200 la location pour le samedi uniquement (gros coup de cœur !!!)
  • Traiteur : 60 environ par personne, soit au total environ 7 200
  • Boissons : 20 environ par personne (je n’ai pas le chiffre exact en tête, Papa nous a offert l’alcool finalement – c’était non négociable). En ce qui nous concerne, nous avons payé 500 de softs (via une société qui se charge de tout te calibrer, de livrer et de récupérer ce qui n’est pas consommé – pratique aussi, elle gérait les fûts de bière et fournissait la tireuse).
  • Fleuriste : 500 (une aubaine sur un devis initial de 800 ! Vive le gypsophile, les fleurs des champs et de saison, ha ha !)
  • DJ : 1 200, soit 1 000 initialement pour la prestation classique et les jeux de lumière, et on a rallongé à la fin une petite somme car il nous avait laissé un ciel de leds qui était déjà installé…
  • Photographe et vidéaste (cette dernière n’étant pas prévue au début pour des raisons de budget – ma prime annuelle m’a convaincue) : 1 900 environ (gros coup de cœur aussi)
  • Imprévues aussi les housses de chaise (pas données, je trouve, comparativement à d’autres choses) : 400

Soit un total d’environ 15 100 (hors vin).

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Lieu : La Seigneurie du Bois Benoist, Vallet

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Lieu : La Seigneurie du Bois Benoist – Déco florale : Fleur Indigo

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Traiteur : Guyon Traiteur

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Décoration florale : Fleur Indigo

Au Liban (non, ne tombe pas de ta chaise, pleaaaase) :

  • Église : 0 !!!! Mais on a filé 200 à l’église Notre-Dame-du-Liban à Paris pour leur préparation
  • Salle : NA, car c’était un restaurant, donc inclus dans le prix du repas !
  • Traiteur (avec boissons – c’est comme ça au Liban) : 80-90$ par personne environ, soit au total environ 8 000$
  • Fleuriste : 2 000$ (aujourd’hui, le change est plutôt intéressant avec l’euro, mais cet été, c’était quasi équivalent – et pour info, on s’était mis d’accord sur 2 000$ max, et elle a dépassé le budget mais a tenu parole pour la somme à régler…)
  • DJ et lumières (pas de négociation possible, prestation fournie d’office par le restaurant) : 2 400$
  • Photographe et vidéaste (tarif tiré au plus bas) : 2 000$

Imprévus mais obligatoires (on ne parle pas de coups de cœur, là, hein !) :

  • Chocolats (et installation) pour la réception chez les parents de Chouchou : 200$ environ
  • Serveurs pour la même réception : 100$
  • Quatre voitures : 400$
  • Trois climatiseurs : 150$
  • Arbres pour faire de l’ombre (Beau-Papa a insisté et heureusement, on aurait cuit au soleil !) : 100$
  • Chaises pour l’église : 165$
  • Zaffeh (troupe de musique pour notre entrée) : 400$ (offerts par nos témoins)

Soit un total d’environ 15 700$.

Et au dernier moment, on a craqué et ajouté :

  • 300$ de glacier : Chouchou y tenait particulièrement.
  • 500$ de feux d’artifice (quatre feux autour de la piste qui ont duré… une minute !! Oui, c’est un craquage coup de cœur pour les photos, ha ha !
Budget de mariage au Liban

Crédits photo : Byblos sur Mer

Lieu : Byblos sur Mer, Jbeil

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Lieu : Byblos sur Mer, Jbeil

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Chocolat : Elige

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Soit un total de 15 100 + 16 500 = 31 600 (pour un budget de 30 à 35 000)

Et voici le reste, histoire que tu aies une idée quand même :

  • Coiffure : en France, aucune idée, Maman a insisté pour me payer ma coiffure ! Au Liban, forfait 500$ pour moi + deux autres personnes. Comme j’avais Maman + trois témouines, je ne me voyais pas filtrer et trier. J’ai finalement offert la coiffure à tout le monde + ma belle-sœur (gros craquage, mais bon, on n’a qu’une vie…).
  • Maquillage : en France, 75 avec essai pour moi (+ 20 pour Maman « maquillage jour » et 25 pour un maquillage « soirée » un peu plus appuyé – j’ai offert les maquillages à Maman et Belle-Maman). Au Liban, 70$ environ (50$ pour les invités).
  • Robes : en France, 800 environ + chaussures, environ 70€. Au Liban, 1 000 environ avec le voile et le cerceau + 40 de chaussures (achetées à l’arrache sur Zalando, ha ha !).
  • Bijoux : en France, environ 200 au final (boucles d’oreilles et les trois médailles). Au Liban, 90 de bijou de cheveux.
  • Costumes de Chouchou : en France, environ 400 (coup de cœur chez Anthony Garçon) + 350 les chaussures. Au Liban, 600 environ chez Boggi. Les chaussures, il a finalement gardé celles qu’il avait déjà achetées trois mois plus tôt pour le taf !
  • Déco : 200 max.
  • Alliances : 300 la mienne, 400 celle de Chouchou.
  • Carterie : in fine, entre les invitations (cent trente environ), les menus (fois deux), les numéros de table, etc., je dirais 500 environ.
  • Cadeaux pour les invités : à la grosse louche, 500 (berlingots nantais + biscuits pour la réception chez les parents de Chouchou + mini bouteilles, etc.).
Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Make up : Quintessence – Coiffure : Amarylis

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Coiffure : Amarylis – Barrette fleurie : Fleur Indigo

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Coiffure : Elie Khoury – Make up : Nancy’s – Bijou de cheveux : L’Atelier de Sylvie

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Make up : Nancy’s

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Costume : Boggi

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Costume : Anthony Garçon

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Alliances : Rue de la Paix et Edenly

Et pour Paris ?

Alors pour Paris, c’était très simple :

  • Ma tenue : pantalon Zara, environ 20€, chemisier acheté mais non porté (!!!) : 50 environ, veste : 60 environ je crois (oups), chaussures (craquage !) : 100
  • Mon bouquet : 20 (17 exactement, je crois me souvenir, ha ha)
  • Pas de coiffure, pas de maquillage !
  • Costume de Chouchou : 400 chez Boggi aussi (qu’il a réutilisé pour le mariage de son cousin quinze jours après) et des chaussures Bobbies
  • Restaurant : croisière sur la Seine, 50 environ par personne (j’ai payé au moins la moitié avec mes chèques vacances, ha ha !)

Une aide financière ou pas ?

Comme tu as pu le voir, je n’ai pas pu empêcher nos parents et proches de nous offrir par-ci par-là de très beaux cadeaux.

Mais plus globalement, notre position était très claire, et ce depuis le début : nous nous débrouillerions seuls pour payer notre mariage. Pourquoi ?

  • Pour garder la main sur nos choix. Je ne sais pas toi, mais moi je suis mal à l’aise à l’idée de faire des choix avec l’argent de quelqu’un d’autre, d’autant plus quand je connais la valeur que ça a pour ces personnes.
  • Pour ne pas me sentir dépossédée de mes choix. Ça découle un peu de ce que je dis précédemment, mais tu vois, si je ne peux pas utiliser l’argent de quelqu’un d’autre, et encore moins de mes parents ou beaux-parents, comme ça, je me vois mal ne pas prendre en considération leurs avis, voire plus, or je voulais que ce soit mon mariage, notre mariage, et je savais que certains de nos choix ne conviendraient pas (histoire de génération, de mode, etc.).
  • Parce que nos parents n’ont pas les mêmes moyens financiers et que nous ne voulions pas créer de malaise entre eux.
  • Parce qu’on gagne très bien notre vie, je ne voulais donc être un poids pour personne, et surtout pas risquer de me prendre une réflexion un jour ou l’autre. Et je pense que je voulais aussi montrer que j’étais responsable et adulte !

Bref, c’était sans compter mes parents qui ne voyaient pas les choses de la même manière. On a réussi à trouver un compromis : on se débrouille financièrement seuls (ce qui ne nous a pas empêchés d’associer nos parents à nos choix), et chacun donne ce qu’il veut en guise de cadeau de mariage ! Adjugé, vendu ! Ouf, heureusement pour nous, ha ha ha !

Le budget de nos trois mariages France-Liban // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Et toi, tu as géré comment ton budget ? Tu as beaucoup dépassé tes estimations ? Tes proches ont participé ou non ? Dis-moi tout !



16 commentaires sur “Trois mariages : quel budget ?”

  • Merci pour ton courage et ta transparence ! Votre manière de penser le budget (en excluant les frais de nature personnelle) est intéressante, et le montant me parait tout à fait cohérent avec vos deux (très jolis !) mariages. Pour tout te dire, je m’attendais à un total plus élevé. Vous semblez avoir fait les arbitrages qui VOUS convenaient, entre “être raisonnable” et “se faire plaisir”. Encore merci pour cette article très complet, qui parlera à certaines, je pense 🙂

    • Merci Mlle Saphir (et désolée de ne répondre que maintenant), c’est vrai qu’on a fait véritablement nos arbitrages. On a pensé à beaucoup de choses (plus de cadeaux pour les invités, un mur de leds que je voulais absolument, etc.) mais quand on a vu le prix, et qu’on a réfléchi à l’impact que ça aurait réellement, et du temps qu’on pouvait y consacrer, on a fait certains choix. Et au final pour le mur lumineux, j’ai eu à la place et de manière complètement inopinée un ciel lumineux à la place pour une bouchée de pain ! Et comme c’était nos choix, ça a été plus facile de les accepter, bref !

  • Je suis impressionnée dis donc! Comme Mademoiselle Saphir, je m’attendais à un montant plus élevé du fait de vos trois cérémonies. Vous semblez avoir géré tout cela de main de Maîtres mais j’imagine que cela a dû être un sacré challenge 🙂
    Merci pour cet article détaillé et instructif.

    • C’est vrai Mlle Piment (et désolée aussi pour la réponse tardive), et surtout un vrai challenge pour moi qui suis il faut bien l’avouer un brin dépensière. Mais Chouchou est un maître en la matière (CFO de sa boîte un temps donné) et même si parfois j’ai été déçue sur le moment de ne pas pouvoir tout faire … lol … on a fait l’essentiel et on s’est marié lol. Après le fait de trouver des presta qui se lançaient nous a clairement aidé.

    • Quand tu veux maîtriser, tu as intérêt à rentrer dans tous les détails lol, j’avoue. Et Chouchou est un maître en la matière !

  • Merci pour ta transparence sur un sujet aussi difficile pour toi, Mme Gypsophile 🙂

    Je plussoie les filles avant moi, je m’attendais à un budget total plus élevé. Vous avez bien géré entre le prévisionnel et le réel, chapeau bas ! Votre vision des choses au moment des préparatifs, me parle d’autant plus que nous raisonnons un peu de la même manière avec l’Amoureux – nous essayons tout au moins, j’ignore si l’on s’en sortira aussi bien que vous in fine 😉

    Je me permets une question qui n’a pas grand-chose à voir avec ta chronique : je vois que vous êtes passés par Edenly pour l’une de vos alliances. J’ai repéré de très jolies bagues sur leur site, avec le recul le conseilles-tu ?

    • Hello Nala, il faut saluer le courage de Chouchou qui m’a bien tenu lol. Pour répondre à ta question, nous sommes ravis du site Edenly, je conseille juste d’aller faire des essais en boutique avant : pour la taille, pour la largeur de l’alliance, pour avoir plus d’infos sur le grammage, etc. et une fois que tu as ton modèle, essayez de le trouver au prix le plus bas. Comme ça pas de mauvaise surprise !

  • Je rejoins les filles… Je pensais vraiment à un budget beaucoup plus élevé ! Vous avez vraiment géré… Et quels mariages magnifiques, vraiment ! C’est vraiment top d’avoir le détail, et je me retrouve beaucoup dans vos dépenses (Même si je fais l’autruche et que je n’ai pas encore fait le budget total!)

    • Ahaha Madame Impatiente, tu me fais trop rire. Moi aussi j’avais un peu peur avant d’écrire l’article, j’ai donc demandé à Chouchou de sortir son fameux fichier excel et en fait j’ai eu une belle surprise. Les annulations de dernière minute nous ont aussi permis de réduire la facture 😉 J’attends ton article alors !!

  • Je ne vais pas être originale mais comme les filles, je n’en reviens pas de votre si budget maîtrisé ! Bravo ! Et merci d’aborder ce sujet si délicat.
    Vos photos sont magnifiques ! Ton mari et toi formez un très beau couple. Et j’aime particulièrement la dernière photo, celle avec vos parents, superbe ! 😍

    • Merci Mlle Minuscule ! Pour nous, même si on a des bons salaires auj, on ne sait pas de quoi sera fait demain, du coup 15.000 euros par mariage nous semblait bien et raisonnable, et quand on a vu que ca collait avec les principaux postes, on a essayé de s’y tenir…tout en sachant qu’il pouvait y avoir des surprises de dernière minute !
      Et pour la dernière photo, je l’adore aussi <3 <3 <3

  • Ah les parents… Nous avions fait le même choix que vous : on est adultes, on assume les frais. Par contre on leur avait dit que ce qui nous aiderait plus que tout c’est leur aide matérielle : nos mamans on géré l’intendance de la veille et nos papas ont participé aux grosses mises en place. Ma maman a quand même absolument voulu payer les fleurs pour l’église. Et mes beaux-parents nous ont fait un gros chèque juste avant le mariage (et pas avant pour qu’on ne se sentent pas”prisonniers” de cet argent et qu’on fasse nos choix en toute liberté).

    Comme les autres filles je suis vraiment très surprise des montants annoncés : vous avez géré comme des chefs !

    • Merci Aurore (et désolée pour mon retour tardif = voyage de noces oblige), je suis complètement en adéquation avec toi : on assume nos frais, et on a demandé une aide à nos parents (le panneau, la déco récupérée chez mes grands parents, les bottes de paille à trouver chez un agriculteur du coin, les ramener etc, passer les commandes pour le brunch du lendemain, etc.) et je crois que finalement ça leur plait bien aussi 😉 de nous aider à tout organiser !

  • Je m’attendais à tellement plus que ça!! Vous avez gère votre budget d’une main de maître. J’aurais aimé être plus cartésienne dans mes choux. A posteriori j’ai dépensé tellement d’argent (pour rien) en calligraphie, maquillage et deco pour un résultat visuel bien moins sympa que le tien. Merci beaucoup pour ce post! Ça me donne des idées pour la suite et encore félicitations. Vos mariages semblaient vraimrnt top!!

    • Merci Eva (et pardon également pour ma réponse tardive), Chouchou est celui qu’il faut saluer véritablement dans cette histoire ! A chaque fois qu’on imaginait une dépense, on essayait de se projeter sur son caractère vraiment indispensable pour nous, est-ce qu’on regretterait vraiment ? ça nous a un peu aidé. Mais ne te flagelles pas trop, on fait tous des erreurs, et je suis sûre que tu étais magnifique et que ton mariage aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *