Mes trois mariages : étape 2 – Mon mariage à la française

Une semaine pile-poil après le mariage civil à Paris, a – enfin – eu lieu (bah oui, après un an et demi/deux ans de préparatifs, toi aussi tu dirais « enfin ») le mariage à Nantes ! Oui, ça y est !

Toute la déco imaginée, le menu à déguster (oui, le menu, car je me suis fait une promesse : je mangerai le jour de mon mariage ! J’en ai rêvé de ce menu – pour de vrai en plus, dans mes jours de régime les plus durs, ha ha ha), les animations préparées, le costume de Chouchou acheté et surtout MA robe à porter !! Enfin ce grand jour arrive !! Il faut avouer que c’est un peu une délivrance car les derniers jours sont souvent compliqués et fatigants, et en même temps, tu es excitée comme une puce à l’idée de te marier, et de faire la fête aussi !

Je reviendrai sur les préparatifs de la semaine avant le D-day dans un article dédié. Là maintenant tout de suite, je veux te parler de la partie émergée de l’iceberg. Je veux te parler de cette journée magnifique que je n’oublierai jamais.

Pourquoi je ne l’oublierai jamais ?

Parce que c’est LE jour où j’ai été chouchoutée

Et ça, c’est quand même pas mal. Tu te fais maquiller, coiffer, habiller, et tout ça avec tes copines, tes parents, tes proches. Tout le monde est heureux pour toi. Tu es heureuse d’avoir tout le monde à tes côtés. Tout ne se passera pas forcément comme sur des roulettes, ou comme sur un nuage, mais le principal est là : tes proches sont avec toi.

Et en ce qui me concerne, j’ai adoré ces moments, et j’ai essayé d’en profiter un maximum. Je me suis organisée pour me faire maquiller et coiffer uniquement avec ma maman. Comme ça, c’était notre moment à nous. Je ne sais plus si je te l’avais dit, mais dans la famille, on n’est pas très démonstratifs et en plus, on n’aime pas trop ça, alors du coup, même si je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait des effusions d’émotion, je voulais quand même garder ces moments pour nous deux.

J’ai quand même proposé à mes témouines de nous rejoindre si elles le souhaitaient (elles ne se faisaient pas maquiller ni coiffer). Et pareil pour Lauren Kim-Minn, notre photographe, et Loxy Kido, notre vidéaste.

In fine, un peu tendue au début (car crevée – je t’ai dit que je te reparlerais plus tard des préparatifs, alors n’insiste pas !), le maquillage m’a fait le plus grand bien, et pour le coup, ma photographe et ma vidéaste n’y sont pas étrangères, tout comme les mains délicates de nos maquilleuses de Quintessence. Elles m’ont fait rire comme si nous étions de vieilles copines, m’ont parlé de choses et d’autres, au point que j’ai réussi à oublier que je me mariais trois heures plus tard !

Le maquillage fini, nous filons chez la coiffeuse Amaryllis. Je suis rejointe par deux de mes témouines (en plus de la photographe et de la vidéaste – tu suis, hein ?!?). « Ça en fait du monde dans le salon ! » Effectivement, je pense qu’on a un peu créé l’effervescence… et le bazar aussi. Mais pour une fois, je n’en ai rien à faire, je fais ma gâtée, c’est MON mariage aujourd’hui.

Ma mère, coiffée et maquillée, est ravie. C’est à mon tour !

Mes préparatifs de mariage religieux // Photos : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Maquillage chez Quintessence – Coiffure chez Amaryllis

Alors, je dois te parler de ma coiffure. J’ai fait un essai, je voulais un chignon un peu flou. Voilà ma commande environ trois mois avant le jour J. L’essai s’est avéré bien, mais pas fou. Ma mère et la coiffeuse trouvaient le chignon trop flou et elles n’aimaient pas ça. Elles aiment bien les chignons « propres ». Et moi, bah ce n’était pas vraiment le flou que j’avais imaginé, mais bref, ce n’étaient que des cheveux, ce n’était pas la fin du monde, je m’y étais résolue.

Jusqu’à ce que ma super fleuriste ne me dégaine deux photos (un mois avant le mariage environ) en réponse à une commande de « barrette fleurie » à poser sur un chignon. Deux photos magnifiques, deux créations magnifiques : une petite et une grosse. Contre l’avis de tous, je prends la plus grosse. Je veux une « barrette » imposante, lourde à poser sur mon chignon.

« Mais du coup, le chignon essayé ne va pas du tout ?!? » Bah oui, tu as tout compris. Ma mère retourne chez la coiffeuse, lui montre les photos de la barrette et l’histoire s’arrête là… jusqu’à ce que ce soit mon tour de me faire coiffer.

Je montre donc ladite « barrette » à ma coiffeuse. Elle est encore plus jolie en vrai ! Je lui montre une photo d’un chignon trouvé sur Internet la veille au cas où, et elle me montre en même temps une photo d’un essai fait sur sa fille la veille (les grands esprits se rencontrent) parce que « non, ce n’est pas possible le chignon qu’on a essayé avec ta barrette ! » Et je te le donne en mille, on a imaginé toutes les deux pile-poil la même coiffure.

Ni une, ni deux, c’est validé, le chignon est fait, magnifiquement fait. Elle assure, ma coiffeuse. Et Super-Maquilleuse + Super-Coiffeuse + Super-Fleuriste = Super-Mariée, ha ha ! Je suis ravie, on finit même plus tôt que prévu. En route pour la maison et l’habillage !

Mes préparatifs de mariage religieux // Photos : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Barrette réalisée par Fleur indigo – Chignon réalisé par Amaryllis

Il est 14h30, on est (grave) en avance sur le timing. La photographe et la vidéaste sont dans la chambre d’ami à prendre mes bijoux, chaussures, robe, et tutti quanti en photo. Je les vois même me voler ma robe un instant pour aller dans le jardin. « Quoi ?!? Que se passe-t-il ? » « T’inquiète, on te la ramène ! »

J’en profite alors pour aller rejoindre mes deux témouines, qui sont en train de se préparer. Je cherche ma mère aussi. Elle repasse une chemise pour mon frère qui avait « oublié » de demander avant…

Mes préparatifs de mariage religieux // Photos : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Robe C moi la princesse – Chaussures Jonak – Bijoux Lou Yétu, Mia Bay, May & June

Les filles sont prêtes, j’ai à nouveau adoré être avec elles, papoter chiffons, chaussures, bijoux, etc. Ma robe revient, c’est à mon tour. Je ne te cache pas que sortir de ma chambre pour aller dans la chambre d’ami devant deux inconnues seulement vêtue de mon soutif et de ma gaine nous a valu de grands fous rires.

J’enfile ma robe, une de mes témouines, L., essaie de m’accrocher mon ruban et de faire un nœud. Elle n’y arrive pas, ma mère vient à sa rescousse (merciii Maman). Tout cela sous le regard de mes super photographe et vidéaste.

Le temps file (heureusement quelque part car je ne suis vraiment pas fan des poses – autre spoil : pour les deux mariages, ça fait partie des moments que j’ai le moins aimés, même si à chaque fois nos prestataires étaient top). Il est 15h55, on me demande de descendre dans le jardin. J’obéis.

Papa arrive, les yeux bandés. Maman lui enlève le torchon des yeux (glam’ quand tu nous tiens). Il me découvre. Je sens, je sais qu’il est ému. Je blague. La tension redescend. Tout le monde rit. Il est 16h, il faut partir.

Mes préparatifs de mariage religieux // Photos : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Parce qu’il a fait beau, qu’on a bien mangé et qu’on s’est amusés avec tous nos proches

Il est 16h, j’arrive à l’église sous un soleil radieux dans la voiture prêtée par mon oncle (surprise et cadeau de notre mariage). Je rentre dans le rang au bras de Papa, derrière Maman et Beau-Papa puis Chouchou et sa maman. On entend la musique. On entre, c’est parti.

La cérémonie a été merveilleuse. Le prêtre magnifique. Je l’adore et ne le remercierai jamais assez. D’une grande ouverture d’esprit (je te rappelle que nous ne nous sommes pas mariés, il s’agissait juste d’une messe car le prêtre au Liban a exigé que le sacrement ait lieu chez lui – j’y reviendrai).

Nos petits frères respectifs ont lu chacun un texte sur l’amour et la tolérance : mon frère « Le traité sur la tolérance » de Voltaire et son frère « L’Amour » de Khalil Gibran, un poète libanais. Ensuite, nous nous sommes lu un texte écrit par nos soins pour partager avec nos proches notre amour l’un envers l’autre. Belle-Maman a conclu la cérémonie en lisant les Prières Universelles.

Mon mariage religieux // Photos : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

C’est l’heure de sortir sur « All you need is love ». Nous sursautons quand les canons à confettis explosent sur le seuil de la porte (ah oui, je les avais oubliés, ceux-là !). Nous rions. Embrassons nos amis, notre famille. Posons pour les traditionnelles photos et rejoignons ensuite le domaine.

Mon mariage religieux // Photos : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Quand tu es sereine, que tout va bien, et que deux secondes plus tard, tu entends les canons à confettis, ha ha.

À notre arrivée, toujours sous un soleil radieux, notre hôte vient nous accueillir et nous féliciter. Nous sommes très touchés. Il est 18h, le cocktail est lancé. On teste le photobooth. Le traiteur retarde le début du dîner pour que tout le monde puisse profiter du soleil.

Nous nous éclipsons une petite demi-heure pour quelques photos de couple, et revenons à l’heure convenue pour lancer notre vidéo d’entrée. Tout le monde rit, c’est la fin du cocktail. C’est à notre tour. La musique se lance, on entre dans la salle sous les étincelants.

Notre salle est magnifique. J’ai eu la chance de la voir vide un peu avant, j’en ai été émue. Mais elle est encore plus belle maintenant, avec tous ces gens souriants qui nous regardent et que je n’oublierai jamais. C’est grâce à eux que nous avons eu une journée aussi parfaite, c’est indéniable.

Mon mariage religieux // Photos : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Décoration florale Fleur Indigo – Lieu La Seigneurie du Bois Benoist

Et pour finir, je te glisse quand même la sublime vidéo réalisée par Loxy Kido.

Et toi quels souvenirs gardes-tu de ton mariage religieux ? Qu’est-ce qui a fait que ça a été une journée inoubliable ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Mes trois mariages : étape 2 – Mon mariage à la française”

  • en fait c’était pas une messe? C’était une célébration simplement, si je comprends bien? Je trouve ça super que vous ayez pu avoir ce temps de cérémonie pour célébrer votre amour.
    Je me suis mariée cet été, à l’église (après 8 ans de mariage civil) Clairement la messe de mariage a été le meilleur moment de la journée <3

    • En fait c’était une messe, mais une simple messe. Pas de sacrement, pas de bénédiction, rien du tout en lien avec le mariage. Pas d’échange d’anneaux, rien de symbolique. Il a juste créé une messe pour nous comme pour célébrer parfois les 50 ans de mariage d’un couple, etc. Et je te rejoins complètement, je dois avouer que notre passage a l’église a véritablement marqué notre journée. Après tout vient de l’officiant aussi à mon sens 😉 On ne peut pas en dire autant du sacrement au Liban, mais ça ce sera au prochain article ahah

      • oui, j’avais compris qu’il y avait pas de sacrement dans cette étape là, mais d’après ton récit j’avais l’impression qu’il y avait pas non plus d’eucharistie. Merci pour les précisions! Ca paraît normal de ne pas avoir eu de rites issus du déroulé du mariage, parce que sinon ça aurait été incompréhensible pour les invités je pense (alliances, consentements…) il faut que chaque symbole garde son sens, sinon c’est complètement vidé de toute signification: on peut pas faire une cérémonie avec les gestes et les paroles du mariage, mais sans que ça en soit un, et comme le sacrement du mariage est valide à vie, on peut pas le re-faire.
        Je trouve ça génial d’avoir réuni vos proches autour d’une messe! Après tout la solution de facilité aurait pu être de faire une cérémonie laïque en attendant votre mariage au Liban, mais là votre démarche est hors du commun et pleine de sens. Et c’est cool d’avoir pu y mettre les formes: le cortège d’entrée, ta robe de mariée trop belle, la déco, …
        Oui mon mariage c’est super bien passé, pas si loin de vous: à la limite du 44 et du 35 🙂
        Je suis de ton avis, le contact avec le prêtre est primordial! On a eu la chance d’être mariés par notre curé qui est aussi un ami

        • C’est exactement ce que nous a dit notre prêtre et nous lui avons fait confiance à 200%. Il fallait que lui soit à l’aise autant que nous dans cette solution. C’est vrai qu’on aurait pu partir sur une cérémonie laïque mais mes parents et grands parents (même s’ils n’ont pas pu se joindre à nous au dernier moment) y tenaient particulièrement. Tout comme moi. Et tout comme Chouchou qui trouvait important que je le fasse aussi dans mon Eglise. Et merci pour tout tes compliments

  • Quelle vidéo ! Voilà j’ai pleuré de bon matin 😉 Tout était sublime, ta robe est juste parfaite pour toi !

    J’ai hâte de connaître la suite 😀

  • Ah enfin la voilà ! la cérémonie de Mme Gypsophile à Nantes !!! 😊 J’attendais ton récit avec tellement d’impatience… que j’ai finalement manqué la date de parution 😅

    Magnifiques photos et vidéo en tout cas ☺

    La suite !!! La suite !!!

  • Sublime cette vidéo. Elle reflète bien ton mariage j’ai l’impression. Beaucoup d’émotions et de joie de Vivre. Ça avait l’air juste parfait !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *