Récit de quête n°12 : trouver un duo de photographe/vidéaste – Partie 2

Dans ma dernière chronique, je te parlais des premiers prestataires photos et vidéos que nous avons rencontrés. Nous continuons donc notre quête.

Playmobil photographe

Crédits photo (creative commons) : fudowakira0

Troisième rencontre, des « rôlistes » métalleux

Double bon point direct : ce sont des métalleux, et en plus l’un des deux faits du GN (comme nous, si tu as bien lu ma chronique de présentation). Ok, on les prend ! Non, je plaisante, voyons tout de même leur travail. Comme le premier vidéaste, ils ont bien fait leurs devoirs et nous accueillent avec notre planning envoyé par mail sous les yeux. Le vidéaste commence par nous montrer quelques-uns de ses films, c’est très dynamique et bien monté. Je pose alors la question d’un deuxième vidéaste pour avoir le champ/contre-champ, et il m’assure qu’à lui tout seul, il peut gérer l’ensemble. J’avoue que j’étais un peu sceptique (cartésienne et scientifique jusqu’au bout des ongles, il est pour moi physiquement impossible de filmer deux endroits en même temps), et pourtant force m’est de reconnaître que ça passe nickel dans ses films. Il vante sa capacité d’anticipation (acquise par l’expérience) qui fait que la caméra bouge en une microseconde et ne loupe aucun détail, et par la suite, la magie du montage fait qu’on n’y voit que du feu. Ok, il nous a convaincus !

Côté photographe, il est un peu moins « exubérant » (attention, ceci n’est pas un défaut à nos yeux, bien au contraire) que son collègue et nous montre plusieurs types de photos, en expliquant qu’il essaie au mieux de s’adapter aux souhaits des personnes. Il nous demande d’ailleurs de « choisir » dans l’album qu’il nous tend des photos que l’on aime et celles que l’on aime moins, afin de mieux cerner nos souhaits. Il nous suggère même de lui envoyer des photos d’inspiration, tout en précisant qu’il est, bien sûr, impossible de reproduire totalement une photo. C’est une très bonne démarche d’adaptation au client (que nous apprécions), mais nous lui demandons également quelle est sa « patte », quel est son style à lui, car nous avons également envie de nous laisser guider par ses propositions (après tout, le professionnel, c’est lui). Il nous montre alors plusieurs photos prises « en mouvement », et non pas « posées », si tu vois ce que je veux dire (notamment une mariée qui court un peu à la manière de Cendrillon et son mari qui tente de la rattraper, sublime photo et absolument pas floue d’ailleurs bien qu’en mouvement). Ok, on est convaincus aussi !

Les deux prestations sont en fait extrêmement personnalisables. L’offre de base comprend un montage vidéo de 10-15 min reprenant les moments forts ainsi qu’une sélection de photos racontant l’histoire de la journée, mais on peut ajouter pas mal d’options par la suite, par exemple un montage vidéo plus long (voir carrément un côté back stage avec les petits couacs marrants après-coup), on peut choisir entièrement le type d’album (couverture, papier, nombre de pages, etc) fait par leurs soins, le choix est très vaste et tout ça se décide après le mariage, en fonction du budget qu’il nous reste.

Dans l’ensemble, ils nous expliquent bien les différents soucis auxquels ils ont été précédemment confrontés (peu de luminosité, peu d’espace, mauvais temps, etc), et les solutions apportées à chaque cas. Bref, ils nous mettent à l’aise, car on sent qu’ils sauront faire face à environ toutes les situations.

*** Mode conseil on ***

Pense bien que ton photographe/vidéaste va clairement pénétrer ton intimité. Ce sont les seuls prestataires présents du matin jusqu’au soir, et ils te voient dans des situations parfois très stressantes. Ils doivent s’intégrer à ta famille et tes amis proches (surtout si comme nous, tu veux une petite interview/confidence, il faut que le courant passe avec tout le monde). De plus, tu les vois très souvent avant (pour préparer le jour J) et après (pour finaliser le support final), donc le feeling est SUPER important avec ces deux prestataires.

*** Mode conseil off ***

Pour nous en tout cas le feeling est très bien passé avec ce duo, tout comme avec le premier vidéaste. Ce dernier nous proposait une offre assez chère, mais où tout est compris, tandis qu’ici la prestation de base est moins onéreuse (tout en reflétant le côté pro), et nous pouvons donc ajouter pas mal d’options et de personnalisation par la suite (c’est pourquoi le devis n’est pas définitif). Dilemme…

Objectifs appareil photo

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

Quatrième rencontre, un vrai couple

Le duo qui s’est présenté était un vrai duo, à savoir un couple dans la vraie vie (et ils allaient se marier prochainement). Ils sont très avenants et sympathiques, le courant est très bien passé. Ils proposent un pack où tout est compris : pas de frais de déplacement, pas d’heures supplémentaires (leur présence est basée sur les moments clés de la journée et pas sur l’horaire). Il y a une durée de vidéo et un nombre de photos fixés, mais ils nous ont dit plusieurs fois que s’il y avait un peu plus (ça arrivait souvent), ils ne comptaient pas de supplément. Et leur tarif total était raisonnable. Alors quoi ?

Et bien en priorité, Chéri et moi avons trouvé leur travail un peu moins « pro » que ce que nous avions vu avant. Ils avaient un petit côté amateur, certes plaisant lorsqu’on ne veut pas de côté trop « guindé », mais qui pour nous ne collait pas à ce que nous recherchions. La plupart des photos sont « posées » mais plutôt dans le sens où les gens regardent simplement l’objectif. La photographe ne se fond pas dans le décor comme la première que nous avions vue, et elle ne donne pas non plus l’impression d’avoir son style à elle pour les photos posées (à l’inverse du troisième photographe).

De plus, elle ne nous a montré les photos que sur sa tablette et n’a pas pensé à apporter un album ! Grosse erreur selon moi, car nous n’avons pas pu voir un exemple du rendu final. De plus, pour choisir entre deux forfaits proposés, le choix du type d’album était un critère déterminant. Comment puis-je choisir entre les deux sans les voir ?

Côté vidéo, cela manquait (toujours selon nous) de transition travaillée entre les plans. On voyait également les moments « de flottement », par exemple le marié ultra stressé qui a mis 30 sec à trouver la manche de sa veste… Même remarque que pour le deuxième vidéaste rencontré, ce n’est pas cela que nous avons envie de retenir de cette journée.

De plus, on dirait qu’ils ont leur propre idée de ce qui se fait à un mariage, les moments clés et traditionnels à respecter. Par exemple, Chéri et moi souhaitons nous découvrir rien qu’à deux, dans le jardin. On s’imagine donc dos-à-dos, puis on se retourne (et on pleure).

Or le vidéaste avait clairement l’habitude (il ne nous a montrés que ça) que le marié sonne à la porte et que la mariée vienne lui ouvrir. Sauf que du coup, on n’a pas nos deux réactions en direct (le fameux champ/contre-champ auquel je tenais tant), puisque que le vidéaste est derrière le marié. Disons que cela se sentait qu’il ne comprenait pas pourquoi nous ne voulions absolument pas faire comme ça, et ça a été le cas pour plusieurs moments dits « traditionnels » : ils ont l’air d’avoir du mal de sortir de leur carcan habituel.

Bref, manque du côté « pro » dans le rendu de leur travail (on sent qu’ils n’ont pas 10 ans d’expérience en reportage de mariage derrière eux), mais également manque de professionnalisme, car ils n’ont pas préparé notre rencontre :

De plus, ils semblent avoir leur idée précise de « ce qui se fait à un mariage » et du coup, nous avons peur de ne pas réussir à se faire comprendre sur nos envies.

Et ce qui nous a décidé, c’est le fait qu’ils nous disent que durant le vin d’honneur et le repas, il ne fallait pas hésiter à « aller les chercher » s’il y avait quelque chose en particulier à filmer/photographier (parce que c’est le moment où ils relâchent un peu la pression, et sont donc moins attentifs)…

D’accord, ce sont des humains, pas des machines, je comprends. Mais bon sang non ! Si les prestations mariage sont plus chères qu’un shooting normal, c’est justement parce que la personne doit être à l’affût non-stop du début à la fin ! Bien sûr qu’on leur aura transmis auparavant le planning de la journée avec les animations prévues, il n’empêche qu’il y aura toujours des imprévus (discours spontané, etc) et qu’il faut être prêt à dégainer l’appareil en un temps record ! Ce n’est pas à nous (ou au DJ, ou aux invités, ou à quiconque) de penser à aller chercher le photographe, il DOIT être là d’office et se tenir prêt (voire anticiper), c’est son boulot !

Disons que ça nous a fait tiquer, car c’est en totale contradiction avec les dires du précédent vidéaste, qui lui nous assurait avoir une capacité d’anticipation très développée (il nous avait même demandé de ne pas les placer dans un coin de la salle, mais bien dans un angle où ils pouvaient voir tout le monde, de manière à ne rien rater « au cas où »).

Bref, ils ne sont pas mauvais pour autant, attention ! Si nous avions eu un budget plus serré, nous les aurions probablement pris, car le feeling est très bien passé entre nous, ils sont sympas, dynamiques et volontaires. Mais pour nous le poste « souvenirs » est vraiment le plus important, et nous sommes prêts à faire appel à des pros expérimentés (quitte à mettre la main au portefeuille) afin d’avoir le rendu que l’on souhaite.

Et au final…

Tu t’en doutes probablement, mais au final, nous avons pris le troisième duo photographe/vidéaste que nous avions rencontré (les fans de métal et de GN). Ce sont ceux dont le travail nous a semblé le plus professionnel et ils nous permettaient beaucoup de personnalisation sur le rendu final. Ils semblaient respecter nos envies tout en ayant leur style fétiche et n’hésitaient pas à nous proposer des choses. L’avenir nous dira si nous avons eu raison de leur faire confiance.

Et toi, est-ce que tu as aussi rencontré plusieurs prestataires avant de faire ton choix ? Qu’est-ce qui t’a décidé ? Dis-moi tout ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “Récit de quête n°12 : trouver un duo de photographe/vidéaste – Partie 2”

  • Waouh ! C’est génial de pouvoir s’offrir cela : avoir pris le temps de rencontrer plusieurs duos, trouver les personnes qui vous correspondent, et avoir le bonheur d’avoir photos et vidéos de pro. Pour nous ce n’était pas possible. Je me suis dit que le plus important, c’était de vivre une très belle journée. On a quand même des photos géniales et une chouette vidéo (par des non-pros) mais c’est vrai qu’il manque des moments. Mais bon, ça aurait été bête d’avoir des prestataires super, mais qu’ils aient à photographier des mariés déçus de leur fête ! On a mis l’argent ailleurs (groupe de musiciens, location de jeux). J’ai hâte de voir le résultat (bon, d’accord, faut d’abord que votre joli jour soit là, il faut attendre un peu !)

    • Merci Véronique !
      En effet, ce n’est pas gratuit mais les souvenirs sont un poste réellement important pour nous, et je tenais vraiment à pouvoir me replonger dans ce si joli jour (enfin j’espère !) à volonté par la suite.
      A chacun(e) ses priorités, il faut que le mariage soit tel que les mariés le souhaitent !

  • Je comprends que le dernier couple ne t’ait pas emballé, si j’étais tombé sur des personnes qui semblaient avoir leur idée bien précise d’une chose alors que je ne le voyais pas du tout comme ça, je n’aurais pas pu leur faire confiance non plus !

    • Ils étaient très sympathiques et jeunes, du coup j’avoue avoir été surprise par leur manière de fonctionner.
      Ils semblaient n’avoir pas beaucoup d’expérience et s’en tenir aux « valeurs sûres » qu’ils connaissaient.
      Disons qu’ils ne semblaient pas aussi à l’écoute que ce que j’aurai voulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *