Trouver un lieu de réception quand on fait une cérémonie laïque : pas si simple

Voici un nouvel épisode de la série : « les idées qui avaient l’air simples, mais en fait pas du tout ».

Je t’ai expliqué, dans ma dernière chronique, quels étaient nos critères de choix du lieu de réception :

  • Avoir une capacité de 50 personnes ;
  • Être accessible facilement depuis une autoroute (voire une gare) ;
  • Offrir des possibilités de logement sur place, si possible pour tous les invités ;
  • Être disponible au moins dès le samedi midi et jusqu’au dimanche après-midi ;
  • Disposer d’un joli lieu en extérieur ET d’un lieu de rechange pas trop moche en intérieur, pour y faire notre cérémonie.

Les deux derniers points étant les plus contraignants.

Nous recherchions, à priori, dans toute la France, entre fin août et fin octobre 2015. Vu comme ça, il doit y avoir du choix, non ?

Hé bien… pas vraiment, en fait. Nous avons épluché les descriptifs d’une bonne cinquantaine de lieux, pris contact avec une vingtaine, fait 6 visites, et nous avons eu beaucoup de grosses déceptions. Je vais te décrire, par thème, les difficultés rencontrées.

Les galères de la région parisienne

Nous avons tout d’abord cherché en région parisienne, qui semblait le meilleur compromis pour tout le monde en terme de distance.

Mais nous avons rapidement déchanté, car :

  • Proche de Paris ou dans Paris, les beaux endroits qui se prêtent à une telle réception sont rares. On a visité un truc carrément déprimant, en bord de nationale avec le bruit incessant des voitures. Et une salle originale et sympa, type loft, mais au milieu d’une banlieue cra-cra, avec des tags sur la porte d’entrée.
  • Ce qui est rare est cher. Les vrais beaux endroits sont hors de prix et d’un style ultra-chic (et disponibles pour la soirée uniquement, en général).
  • Il y a des choses intéressantes en région parisienne au sens large, un peu plus loin de Paris, mais on perd alors tout le bénéfice de la proximité des axes de communication.

Nous nous sommes alors tournés vers notre région d’adoption, la Champagne-Ardenne, et ma région d’origine, la magnifique Franche-Comté (je ne suis pas du tout subjective en disant ça, promis).

Une réception à 50 personnes : pas assez rentable pour les salles-traiteurs

De nombreux lieux de réception proposent un service incluant la location de la salle et le traiteur, facturant l’ensemble en fonction du nombre d’invités. Seul hic : très souvent, ces lieux imposent un nombre minimum de convives, à partir de 70 ou 80 personnes. Comprendre : c’est bien gentil, votre petit mariage à 50 invités, mais c’est pas bankable, donc, non, on ne veut pas de vous comme clients. Dans le fond, je comprends, hein, faut bien qu’ils gagnent leur vie, mais quand on l’entend pour la première fois, ça énerve.

C’est d’ailleurs un principe qu’on a retrouvé plus tard lors de la recherche du traiteur : ils te disent qu’ils ont encore des disponibilités à telle date, mais quand tu leur annones que vous ne serez que 50, ha ben non, en fait on n’a plus de place ! #Envie-de-mettre-des-claques

Où faire la cérémonie ? La vraie question qui fâche

Comme je te l’ai dit, le critère « disposer d’un joli lieu pour la cérémonie » est très contraignant, en fait. Peu de salles offrent cette possibilité, et c’est encore pire quand on veut un plan B s’il pleut. On nous a proposé une salle sans fenêtre au sous-sol, un préau en travaux avec les parpaings autour, bref, il a été très difficile de trouver quelque chose de bien.

Nous avons réfléchi à la solution « cérémonie dans les bois / pas sur le lieu de réception » mais, en terme d’organisation (comment privatiser le lieu, apporter les chaises, mettre en place et retirer la déco, etc.), ça nous donnait des sueurs froides.

Les difficultés rencontrées pour notre recherche de salle

Crédits photo : Photo personnelle

Ça, par exemple, j’aurais adoré (une fois nettoyé, bien sûr). Mais c’était trop cher !

Un lieu qui fait plusieurs mariages en même temps : faut-il s’inquiéter ?

Après plusieurs weekends de recherche, pas mal de stress et une inquiétude grandissante, nous avons tout de même retenu un joli lieu à 1 heure de Paris, le Nomade Lodge, qui proposait :

  • une salle de réception élégante,
  • des logements dans des yourtes (avec un petit côté camping chic),
  • un extérieur correct et une jolie petite salle s’il pleut.

Seul hic : c’est un lieu qui accueille plusieurs mariages en même temps (c’est pour cette raison qu’ils « acceptent » aussi des événements à 50 personnes : à côté, il peut y avoir un premier mariage à 250 et un deuxième à 120 personnes : ça rentabilise les installations !). Ça nous chiffonne un peu. Je n’ai jamais assisté à un mariage dans un lieu qui en accueille plusieurs à la fois, alors peut-être n’est-ce qu’un mauvais préjugé. Mais peut-être pas…

Les difficultés rencontrées pour notre recherche de salle

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Commons

Genre : Mais qui est cette femme habillée en mariée ? Quoi, comment ça, une AUTRE mariée ?

Malgré le coup de cœur pour la salle de réception, nous hésitions encore un peu à signer.

Le dénouement

Alors que nous étions près de la deadline qu’on s’était fixée, ma super amie (appelons-là Léa – car je t’en reparlerai par la suite), qui habite actuellement en Franche-Comté (t’ais-je déjà dit comme c’est beau, la Franche-Comté ? Déjà deux fois ? OK, j’arrête), m’a soufflé le nom d’un joli domaine situé pas loin de chez elle.

Ça tombe bien, nous sommes chez mes parents (dans le coin, donc), je viens de faire la 5e visite (encore une déception) et j’en ai marre. Nous appelons vite fait le gérant : on peut visiter le lendemain.

On décide, avec Mon Chéri, qu’après celle-là, on arrête les visites : soit c’est la bonne, soit on signe avec le Nomade Lodge.

On arrive, on fait le tour, et… ô joie !

Ce domaine remplit tous nos critères :

  • à 15 min de la sortie d’autoroute ET d’une gare ;
  • 90 couchages (des lits superposés avec sanitaires collectifs, style colonie de vacances, mais très propres), compris dans le prix de location ;
  • un bel extérieur ET une salle très convenable s’il pleut ;
  • une salle de réception sympa avec tout le matériel sono (pas besoin de DJ ! youpi !) ;
  • louée du jeudi au lundi (et pour un seul événement !) ;

… et encore disponible en septembre. Yes, yes, yes, triple yes !

Ci-dessous : la salle de réception, l’extérieur pour la cérémonie et le vin d’honneur, et la salle “plan B” s’il pleut.

Les difficultés rencontrées pour notre recherche de salle en Franche-Comté

Crédits photo : Photo personnelle

Les difficultés rencontrées pour notre recherche de salle en Franche-Comté

Crédits photo : Photo personnelle

Les difficultés rencontrées pour notre recherche de salle en Franche-Comté

Crédits photo : Photo personnelle

Bon, ce domaine est cher. Très, très cher (5 500 €. Oui, je sais, c’est énorme).

Mais, en y réfléchissant :

  • ça rentre dans le budget, et ça ne reviendra pas plus cher, au final, que le Nomade Lodge qui imposait son traiteur.
  • c’est comme si on offrait le logement à nos invités.
  • on se sent enfin tranquilles, niveau organisation. Et la tranquillité, ça n’a pas de prix, n’est-ce pas (méthode Coué, bonjour) ?

Bref, on se dit que ça vaut le coup.

Si ça n’avait tenu qu’à moi, j’aurais signé immédiatement, mais Mon Chéri a préféré qu’on se laisse 2 jours de réflexion. Qui n’ont rien changé : on a décidément signé avec ce domaine. Ouf… on a mieux dormi, après !

Et toi ? As-tu rencontré les mêmes galères lors de la recherche d’un lieu de réception qui puisse aussi accueillir une cérémonie laïque ? As-tu assisté à un mariage dans un lieu qui en organisait plusieurs en même temps ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Trouver un lieu de réception quand on fait une cérémonie laïque : pas si simple”

  • ah tiens… nous aussi ça été un peu la galère pour trouver… surtout qu’il faut rajouter la présence de vignes à proximité pour nos photos de couple (comment ça je suis pénible?), et la possibilité d’un abri pour le vin d’honneur…
    Au final, nous avons trouvé une salle, qui nous permet aussi de loger nos familles proches et qui nous correspond tout à fait (vignes, vieilles pierres, préau…). Mais je crois que nous en avons visité une bonne vingtaine ^^ (et c’était l’avant dernière…)
    Mais je suis d’accord avec toi, la tranquillité n’a pas de prix !!

  • C’est vrai que la tranquillité est très important pour une réception comme un mariage. Moi non plus jene me serai pas vu avoir un domaine proposant plusieurs mariages le même jour, car parfois ça peut tourner au vinaigre. Pour le traiteur, j’ai eu le même cas sauf que moi c’était pas en dessous de 120 personnes (manque de pot on était 85 personnes) et je l’ai eu mauvaise quand le directeur m’a dit qu’il ne se déplaçait pas pour moins de 120 personnes alors que sa commercial m’avait assuré le contraire mais bon heureusement qu’il y a des traiteurs qui prennent sans problème les petits mariages.

  • Je suis une grande adepte de la tranquillité ça n’a pas de prix donc je te comprends à 100%.
    Et si ça peut te rassurer, j’ai fais deux mariages dans des lieux qui accueillaient plusieurs mariages et il y a eu des incidents à chaque fois. Pas graves : les plombs qui sautent car trop de matériel branché, la musique de l’autre mariage qui gêne un peu … Ça aurait pu arriver sur une salle pour soir mais bon, c’est quand même mieux. Et puis finalement c’est vrai que vous offrez le logement à vos invités et c’est un luxe que j’adorerais avoir une fois pour un mariage 😉

  • Ah je reconnais bien ce lieu! Pour nous c’était un peu trop dans la vallée du coup nous avons eu peur s’il ne faisait pas beau!
    Nous avons préféré prendre la combe d’abondance comme madame Snow, c’était super!

    • C’est sûr que s’il pleut, ben, on verra … de la pluie et c’est tout !! La combe d’abondance a l’air d’être un chouette endroit c’est sûr. Mais trop à l’écart de l’autoroute pour nous …

  • Je n’ai jamais fait de mariage sur un lieu qui accueillait plusieurs réceptions mais pour moi il était impensable de faire le notre dans un lieu qui n’était pas privatisé… Tranquillité absolue est le meilleur antistress je crois !!
    J’ai hâte de voir plus de photos de votre lieu car ça a l’air superbe !

  • Hello future mariée ! Monchéri et moi nous marions au Nomade Lodge en mars. Nous étions un peu freiné par la non privatisation du lieu et puis au final nous sommes tombés sous le charme de la grande salle où nous pouvons faire la cérémonie laïque 🙂 et puis c était LA salle au final! Nous sommes aussi un petit mariage ils sont parfaits !

  • Hello! Petit mariage pour nous aussi environ 60 personnes et grand besoin d intimité … Je ne concevais pas un endroit non privatisé… Et puis nous avons visité le nomade Lodge et sommes tombés sous le charme de la grande salle genghis khan… Pour finalement nous y marier en mars prochain … Ce fut un coup de coeur, rien à faire contre ça 🙂 en revanche nous galérons un peu pour le traiteur mais on y croit 🙂

  • C’est très beau !
    C’est fou qu’en pouvant voir si large vous ayez eu si peu de choix.
    Notre salle fait double mariage. Mais tout est separé, la salle, les exterieurs et meme le parking. Et puis je ne suis meme pas sur qu’il y en ai un autre en meme temps, il faudra que je pense a demander ! Les avantages de se marier un vendredi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *