Objectif n°2 : Trouver le reste des prestataires… deux ans avant !

La dernière fois, je t’expliquais pourquoi nous avons changé de date de mariage. Nous sommes passés d’août 2016 à juin 2017. La demande en mariage datant de janvier 2015, nous avons finalement deux ans pour préparer notre joli jour.

Je pourrais me consacrer à ma grossesse et donc mettre à plus tard la recherche pour le reste des prestataires… mais ça ne va pas non ! Déjà que j’attends depuis trop longtemps ce statut de fiancée/future mariée et que le mariage s’éloigne d’un an de moi, je ne ne vais pas en plus attendre pour réserver les autres prestataires !

Le DJ

Je ne sais pas si tu te rappelles mais je t’expliquais lors de notre choix du lieu que la Bastide nous imposait le DJ. Les arguments de la propriétaire sont qu’elle a, malheureusement, souvent constaté la déception des couples face à ce prestataire. Elle nous explique alors comment procède Yann, ce que comprend sa prestation, etc.

Je dois dire qu’au départ nous sommes sceptiques que ce prestataire soit imposé, mais il est vrai que, pour nous, l’ambiance est très importante et si nous sommes déçus du DJ c’est que la soirée n’aura pas été celle que nous attendions. Nous rencontrons donc Yann qui habite la ville voisine (ça c’est chouette car notre lieu est à une heure de route et beaucoup de prestataires sont de là-bas) et ça se passe vraiment super bien. Nous sommes conquis par sa personnalité, en fait ! Il est cool, écoute nos envies, sait nous rassurer, nous donne des idées… bref, nous nous disons finalement que si Valérie nous l’impose ce n’est pas pour rien.

Nous avons adoré sa personnalité bienveillante et spontanée, nous ne pouvons qu’acquiescer son choix de DJ. Nous sommes donc sereins et confiants. Nous commençons à nous entourer de personnes qui nous ressemblent pour notre joli jour. Après réflexion, nous nous disons que Valérie, au vu de ce qu’elle dégage, ne pouvait pas nous orienter vers quelqu’un qui n’aurait pas été dans la même continuité.

Yann sera donc là du début de la cérémonie d’engagement et jusqu’à la fin de soirée, c’est-à-dire à 4 heures. Il animera donc la cérémonie, le cocktail, le repas et la soirée avec différents matériels car tout ne se passe pas au même endroit. Il est également équipé d’un vidéo projecteur, de micro, de lumières. En fait, son prix comprend tout, il n’y a pas de surprise de rajout.

Nous avons donc notre deuxième prestataire, le DJ, à deux ans du mariage !

Chercher nos prestataires de mariage 2 ans avant !

Crédits photo (creative commons) : picjumbo.com

L’officiante de cérémonie

L’officiante de cérémonie n’a pas été un choix mais plutôt une évidence.

Au départ, nous voulions une cérémonie religieuse mais suite au décès du prêtre de notre paroisse nous voulions une cérémonie d’engagement. Dans notre cercle très proche d’amis, il y a Anne-Sophie. Elle travaillait avec nous à Macdo, elle a donc été témoin du début de la relation naissante entre GCC et moi. Elle a créé son entreprise et elle est désormais officiante de cérémonie. C’est une passionnée et ça se ressent.

Un jour, nous mangions à la maison et elle nous a fait l’immense surprise et honneur de vouloir être notre officiante. Nous le voulions déjà bien sûr avec Grand Chef Chat, mais que ça vienne d’elle nous a énormément touché (elle est d’ailleurs très forte pour émouvoir les gens !). Nous sommes ravis et de nouveau sereins car nous la connaissons, nous savons qui elle est, nous connaissons son professionnalisme, son dynamisme et sa personnalité pétillante. Je te détaillerai sa préparation pour la cérémonie, c’est juste un régal avec des surprises qui attendent les mariés qui la choisissent, elle sait gâter “ses petits mariés” comme elle aime les nommer !

Si tu veux déjà jeter un œil à ses prestations, vas sur myceremonie.com !

Chercher nos prestataires de mariage 2 ans avant !

Crédits photo : www.myceremonie.com

Le vidéaste

Je ne pensais pas du tout que nous choisirions le vidéaste si tôt. À vrai dire, j’étais très déçue car le professionnel que j’aurais absolument aimé avoir ne pratique plus. Il faisait ça par passion, à côté de son travail mais un bébé est venu agrandir sa famille et il a souhaité s’y consacrer. C’est tout à fait normal mais, du coup, nous étions de nouveau en quête de notre prestataire pour ce poste.

C’est suite au conseil d’Anne-Sophie (notre amie officiante de cérémonie donc) que nous nous sommes intéressés de plus près à Julien. Nous aimons beaucoup ce qu’il fait et il est dans notre budget. Nous nous rencontrons deux fois avant de signer définitivement un contrat pour pouvoir le réserver. Lors de ces échanges autour d’un café, il nous demande ce que nous aimons, quel sera le style de notre mariage, le nombre d’invités… afin de se faire une idée globale du jour J. Il nous montre des vidéos de différents couples pour que l’on puisse percevoir la variété de ce qu’il produit. Il peut faire quelque chose d’émouvant, de festif, de solennel, de drôle, il se pliera à nos désirs. C’est d’ailleurs très intéressant de se demander comment nous voulons que nos souvenirs soient perçus (dans le teaser qui est simplement un combiné réduit de la journée entière). Il nous propose des options et nous souhaitons ajouter le drone à notre formule. Une vue aérienne de la Bastide serait merveilleuse et très originale.

Nous sommes toujours à deux ans du mariage et nous avons notre quatrième prestataire réservé… les choses avancent bien j’ai envie de dire !

Mais c’est à partir de là que les choses vont ralentir. En effet, tous les traiteurs nous ont envoyé leurs prestations de l’année 2016 en nous indiquant que c’était surtout pour que l’on se fasse une idée de ce qu’ils faisaient mais que, d’une année à l’autre, les prix changeaient (inflation oblige) et qu’ils ne pouvaient pas non plus garantir que le menu soit composé de la même chose. Ils gardent des mets traditionnels mais préfèrent innover chaque année, les pièces apéritives et desserts par exemple. Logique me diras-tu. Certes, mais quelle contrainte ! Surtout qu’hormis la différence probable de prix, les réservations 2017 n’étaient pas ouvertes. Donc même si nous voulions réserver un traiteur ça nous était impossible en 2015. Il était donc temps pour moi de faire une pause dans les préparatifs, profiter de ma grossesse et de mon bébé ensuite.

Le traiteur

Lorsque nous nous sommes renseignés sur les traiteurs j’ai eu un coup de cœur pour Roland Paix. Les menus qu’il propose, les animations, ce que le prix comprend… en parlant d’ailleurs de prix, il est vrai que c’est assez élevé. Mais je préfère payer cher au départ mais que tout soit inclus plutôt que d’avoir des mauvaises surprises au fil du temps. Nous avons un budget établi et je ne veux pas devoir rajouter au dernier moment des euros en plus pour une chose que je pensais incluse au départ, qui est indispensable qui plus est, et qui fait grimper la facture comme par exemple le service. Oui oui, j’ai déjà reçu des plaquettes où c’était seulement le prix de la prestation hors service. Moi qui croyais décrocher la perle rare au départ, je me suis retrouvée bien penaude par la suite à ajouter le coût de 5 serveurs sur une journée de travail de 10 heures.

Bref, revenons à Roland Paix. Nous avons donc ressorti notre tableau Excel qui consistait à croiser toutes nos données afin de faire ressortir l’équipe de prestataires la plus intéressante pour nous. C’était quasiment une certitude que nous le choisirions. Puis, nous avons tout de même voulu nous renseigner sur des traiteurs un peu plus petits. Valérie (de la Bastide) nous a fait une liste de prestataires qu’elle recommande et où apparaît le traiteur Pistou et Romarin. Rien que le nom donne envie de manger ! Et puis, c’est provençal, j’aime beaucoup.

Nous demandons dans un premier temps une plaquette pour savoir ce qu’ils proposent. Les tarifs sont moins élevés que chez Roland Paix et les plats et animations ont l’air vraiment sympas. Ils cultivent leur nom à l’aide de leurs menus en proposant principalement une cuisine avec des produits locaux. Nous décidons de les rencontrer et l’ambiance chaleureuse que nous avions ressentie avec Valérie se poursuit. Nous sommes conquis. Nous signons donc avec eux et faisons une soirée dégustation tout simplement géniale. Plusieurs couples y participaient et l’on pouvait même être accompagnés. Nous avions choisi deux entrées ainsi que deux plats présents dans la formule sélectionnée et les apéritifs et desserts étaient en revanche tous présentés pour que l’on puisse en goûter la plupart. Il ne nous en fallait pas plus, ils sont désormais notre traiteur !

Nous sommes à un peu plus d’un an du mariage, les préparatifs reprennent de plus belle !

Chercher nos prestataires de mariage 2 ans avant !

Crédits photo (creative commons) : rawpixels.com

Le photographe

Je t’avais parlé de l’importance pour moi des souvenirs de cette journée. Et pourtant, le photographe a été l’un des prestataires qui m’a le moins plu de rechercher. Peut-être sont-ils trop nombreux (euh Mlle Cerise, les traiteurs, les lieux ou autres le sont tout autant – soit), peut-être que je ne parvenais pas à trouver le style qui nous correspondait et nous plaisait… Je ne sais pas mais ce fût un choix plus longuement réfléchi que ce que je ne pensais. Bien sûr il y a tous les tarifs, tous les styles, tout sur tout.

Nous ressortons donc les prestataires conseillés par Valérie. Qui mieux qu’une personne qui voit énormément de différents prestataires à l’oeuvre peut le plus nous aider, finalement ? Il y a le nom de Guillaume avec qui je prends contact. J’aime beaucoup sa manière très douce et professionnelle de répondre. Il me donne des liens vers des galeries de mariage où figure la journée entière afin que je puisse voir tous les moments, des préparatifs jusqu’à la pièce montée. Il me demande de bien regarder son travail et que si ça nous convient et correspond, on revienne vers lui. On aime vraiment son approche, son relationnel. Pour nous, c’est tout aussi important que la prestation. Nous sommes donc en partie conquis.

Il nous envoie ensuite le détail de ses prestations, le matériel qu’il utilise, qu’il travaille en argentique… en keeee-waaah ? Inculte que je suis, je ne suis pas de la dernière génération pourtant, mais ce nom je ne connais pas. Je connais le numérique, ça oui ! Aaaah, d’accord ! C’est les photos sur pellicules en fait ! J’ai appris un nouveau mot, je dormirai moins bête ce soir ! Et cette dernière notion nous enchante. Les photos seront ensuite numérisées mais nous recevrons nos photos développées “à l’ancienne” dans un premier temps (bon ok ça ne date pas de 3 siècles non plus). Cette idée nous enchante réellement.

Nous avons notre photographe, nous sommes heureux.

La maquilleuse /coiffeuse

Au départ, je ne voulais qu’une coiffeuse. Je me maquille quotidiennement de manière légère et je me disais que ça suffirait largement. Et je trouve que la coiffure est la chose qui m’embellit le plus parce que mon visage finalement ne change que très peu lorsque je me maquille (je cache surtout les imperfections et les cernes !).

Quand je sors de chez le coiffeur (moins d’une fois par an…) je me sens vraiment bien et confiante, et alors lorsque j’y vais pour un chignon ou autre coiffure plus sophistiquée pour une occasion particulière, là, c’est la folie. Je me sens star hollywoodienne, vraiment. Bref, donc je préfère favoriser la coiffure que le maquillage.

Sauf que nous allons nous préparer directement à la Bastide et je ne connais pas de coiffeurs dans ces environs. Ça me stresse un peu car je suis très fidèle (je t’en parlerai pour ma robe par exemple), si je suis satisfaite d’une chose je ne cherche plus ailleurs même pas pour du nouveau. Donc là, devoir trouver un autre coiffeur ne m’enchante guère.

Cependant, je ne peux pas me faire coiffer par ma coiffeuse habituelle puisque nous habitons à une heure de la Bastide. Heureusement, Valérie (encore et toujours) organise une journée en son lieu avec plusieurs prestataires afin que l’on rencontre des professionnels dont nous avons éventuellement besoin. Nous retrouvons notre traiteur, notre photographe c’est trop chouette ! Puis, je fais la connaissance de Laurence. Elle maquille et coiffe les futures mariées. Tiens, je ne pensais pas que l’on pouvait avoir les deux casquettes. Elle m’explique qu’à la base elle est maquilleuse mais qu’elle a suivi également une formation pour les coiffures et particulièrement les chignons. Qu’elle s’est aperçue au fil des ans que le fait de pouvoir offrir cette double prestation aux mariées leur faisaient gagner du temps pour les préparations du jour J et les économisaient en stress. Soit.

Elle me maquille un peu et elle me montre que ce que je pensais faire n’est pas tellement adapté à la carnation de ma peau (rappelle-toi j’adore le violet. Je voulais l’intégrer dans mon maquillage avec du fard à paupière par exemple dans un ton très doux). Moi qui ne veux pas de maquilleuse le jour J, heureusement finalement que je reçois l’avis et l’essai d’une professionnelle. Et puis elle fait les deux donc après tout pourquoi pas me faire coiffer ET maquiller par elle finalement ?! Elle me montre son book des mariées et ça correspond à ce que je peux rechercher. Nous sommes à la Bastide, je viens de me faire maquiller dans la pièce où se passera quelques mois plus tard mes préparatifs, je me projette et je me dis que OK, je me ferai maquiller par une pro le jour J. Et donc cette même personne me coiffera.

Autre point positif, lors des essais, je verrai vraiment à quoi ressemblera ma tête au mariage ! Laurence rejoint donc notre liste de prestataire, nous sommes à 7 mois du mariage…

Chercher nos prestataires de mariage 2 ans avant !

Crédits photo (creative commons) : freestock.org

La décoratrice

Autre rencontre lors de cette journée à la Bastide, Elodie. Une décoratrice très souriante et dynamique. Avant même que GCC ne demande ma main, je commençais déjà à garder des petits pots en verre (donc une fois de plus lorsqu’il te disait que je lui parlais mariage depuis 1999, il n’avait pas tout a fait tort haha !). J’avais tout un tas d’idées. Ah, ça, vraiment je n’en manquais pas ! C’est plutôt de temps dont j’avais besoin.

Je me posais également la question concernant l’installation de la déco par rapport à notre programmation de la journée. Plusieurs arguments ont fait que j’ai demandé à GCC si nous pouvions nous permettre finalement de prendre une décoratrice. Nous sortons donc notre tableau Excel, nous calculons tous les frais liés à la décoration. Nous avons soumis ce budget à Elodie qui a pour mission de nous confectionner toute la déco du jour J.

Je me suis longtemps demandée si ce n’était pas un caprice car j’avais vraiment à cœur de faire des choses moi-même. À moins de 3 mois du mariage, je ne regrette pas de confier cette mission à quelqu’un. Cependant, c’est une des prestations qui m’angoisse le plus face au rendu que j’attends. Il faut savoir qu’en deux an et demi de préparatifs, j’ai changé plusieurs fois d’avis sur le thème. En effet, au départ, c’était Paris pour rappel de la demande en mariage mais finalement, on veut quelque chose de local, c’est à dire provençal. Avec le grand champ de lavandes que nous offre la Bastide, c’est parfait. Puis, les cadeaux invités (que je fais moi-même ça j’y tiens de tout mon cœur) seront aussi on ne peut plus locaux. Donc avec mes propres indécisions, j’ai tout de même peur d’être déçue du rendu d’une professionnelle.

Je me répète sans cesse qu’il faut savoir déléguer et ne pas stresser de ne pas faire les choses soi-même. Self control mode on. Nous avons une décoratrice pour notre mariage.

Le saxophoniste

Et enfin, dernier prestataire à rejoindre notre mariage, le saxophoniste.

Il s’agit là d’une volonté de Grand Chef Chat. Son petit plaisir à lui. Et ça me plait également, je dois bien l’avouer. J’adorerai savoir jouer d’un instrument, j’aime tellement la musique… ! À la base, il voulait un orchestre pour le vin d’honneur sauf que comme dit plus haut je suis fidèle à ce que j’aime. C’est à dire que même une chanson reprise n’est pas appréciée par mes oreilles. C’est peut-être bête mais on ne se refait pas ! Je ne supporte pas même lorsqu’un chanteur modifie sa propre manière d’interpréter l’un de ses titres c’est pour dire ! Je suis psychorigide sur ça, et je n’arrive pas à me soigner, dommage, peut-être que le temps m’aidera, je ne perds pas espoir.

Tout ça pour dire donc que lorsque GCC me parle de groupe je ne suis pas emballée mais je ne veux pas lui refuser un kiff après tout ce qu’il a fait pour me rendre heureuse concernant le mariage. Mais comme il pense à tout et ne cesse de réfléchir, il trouve une solution pour que l’on soit tous les deux contents. Prendre seulement un saxophoniste.

L’idée m’enchante et nous prenons contact avec un professionnel qui a déjà joué à la Bastide en compagnie et sur conseil de Yann notre DJ. Nous trouvons le tarif un peu élevé mais nous préparons le mariage depuis deux ans et demi, nous faisons tout pour que ce jour soit inoubliable, nous nous y consacrons entièrement… nous pouvons équilibrer le budget avec autre chose pour nous octroyer un plaisir de plus ! Nous sommes à 5 mois du mariage et nous avons notre équipe, pour ce samedi de juin qui fera de nous des époux, complète.

Chercher nos prestataires de mariage 2 ans avant !

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Pour conclure sur ce sujet, je dirais qu’il a été difficile de savoir quand réserver finalement. Le fait d’avoir changé de date a bousculé pas mal de choses et certains prestataires n’ouvraient les réservations qu’à l’année précédent le mariage par exemple. D’autres te demandent un acompte et accepte de travailler avec toi même deux ans auparavant. Pour la recherche de ma robe de mariée, ça m’a quelque peu dérouté d’ailleurs mais nous en parlerons bientôt, promis !

Objectif n°2 : à 5 mois du mariage finalement chek !

Et toi, as tu réussi à réunir tous tes prestataires longtemps à l’avance ou bien dans les six derniers mois ? Viens me raconter ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Objectif n°2 : Trouver le reste des prestataires… deux ans avant !”

  • Ça avance bien dis donc ! Hâte de lire suite ces jolis préparatifs 😊. On avait eu des contacts avec Valérie également, et déjà par mail elle semblait très disponible et sympathique (même si notre choix s’est porté sur un autre lieu ).
    Je serais curieuse d’en savoir plus sur ta coiffeuse / maquilleuse ! 😀
    Bonne journée !

    • Oui on a bien avance sur les choses de base mais on s est laisses avoir par les petits trucs! Et on s est trop dits qu on était encore dans les temps pendant trop longtemps donc gros coup de stress les 2 derniers mois!
      J avais eu le même ressenti des les mails échanges Avec Valérie. Et aujourd’hui encore elle reste un des plus beaux coups de cœur de notre mariage!
      Bons préparatifs à toi !

  • Bonjour Mademoiselle Cerise,
    Et bravo pour cette belle anticipation! Je suis comme toi: nous nous marions en 2018 en Provence et nous avons déjà tous nos prestataires…sauf le DJ, un vrai casse tête! Sais-tu si ton DJ Yann fait des mariages dans d’autres salles que la tienne et accepterais-tu de donner ses coordonnées si c’est le cas?
    Merci d’avance!

    • Je vais me renseigner et je te dis ca des que possible! Peux tu me contacter par mail la date du mariage (ou en commentaire Si ca ne te gêne pas) comme ça je demandé à Yann Si déjà il serait dispo. Apres Si c est en haute saison je pense qu il sera rattaché aux mariages de la bastide mais c est à voir 🙂

  • Waouhh quelle organisation c’est chouette d’avoir pu réserver tous tes prestataires si longtemps à l’avance cela t’enlève du stress.

  • Aaaahhhh pistou et romarin sont supers !! Ils sont juste a côté de chez nous mais finalement nous avons choisi un autre traiteur qui a plus l’habitude de travailler sur notre lieu. Par contre ke suis à la recherche d’une maquilleuse, tu aurais le site web de la tienne par hasard ? En tout cas belles avancées ! Moi aussi ke prépare sur 2 ans et ça me permets d’être plus sereine au niveau des prestataires

    • Ouiiii et rien que leur nom me donne envie de manger! 😀
      Je regarde des ce soir pour le site web
      Il s agit de Laurence tagone
      Falling in love Si je ne me trompe pas mais je vais bien chercher le lien pour ne pas me tromper 😉

  • Ah ouais… Tu ne rigoles pas avec l’organisation! Je trouve ça top, c’est impressionant. Du coup le reste des préparatifs a été zen non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *