Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 3

Alors, petit bilan et récapitulatif des prestataires des deux chroniques précédentes avec, si tu n’as pas tout suivi, le résumé express :

  • Le traiteur c’est fait : easy !
  • le photographe : un peu moins easy mais c’est fait.
  • le vidéaste : merci au chéri de ma demoiselle d’honneur !
  • le groupe de musique/DJ : c’est booké malgré une petite incartade au budget…
  • la maquilleuse : sans problème grâce au groupe de musique (restera quand même l’essai à faire)
  • la coiffeuse : petit revirement de programme mais tout est bon (manquera plus que l’essai à caler) !

Je vais donc te parler de mes derniers prestataires, ceux qui étaient prévus dès le début et ceux qui se sont un peu rajoutés sur la dernière ligne droite

La fleuriste

Je pense que tu commences un petit peu à me connaître et à connaître ma méthode révolutionnaire pour trouver mes prestataires en habitant à 700km de mon lieu de réception. J’ai nommé Internet !! Une fois de plus ce prestataire n’échappe pas à la règle, me voilà écumant la toile à la recherche de ma dame nature, celle qui pourra enchanter notre mariage de sa main verte. Et là encore je tombe sur des fleuristes, ah non pardon que dis-je des “créatrices designer florales” qui font des scénographies incroyables, dignes des images Pinterest mais qui bien sûr n’affichent pas leurs prix… La suite, tu la connais bien… J’envoie un mail et je reçois des réponses du genre : “Je me déplace à partir de 3000 euros”… Hum comment dire que notre budget de base est 3 fois moins élevé concernant ce poste…

J-1 an

C’est finalement grâce à Facebook, et les reportages photos de mariages ayant eu lieu sur notre lieu de réception que je tombe sur une fleuriste dont le travail me plait. Je la contacte, elle est dispo et m’envoie un devis qui correspond à la liste de ce que je lui ai demandé (bouquet de mariée, centres de table, petits bouquets pour allée centrale de cérémonie…). Ouf, parfait, pour une fois on rentre nickel dans le budget !

Je lui dis donc que l’on serait ravis que ce soit elle notre fleuriste, elle me demande alors les tons du mariage, et je lui envoie la fameuse photo inspiration. Oui je l’aime tellement, que je te la remets :

Chercher (et trouver !) ses prestataires du mariage à distance

Crédits photo : Amazon

Un mois passe, je n’ai pas de nouvelles… je la relance pour être sûre qu’elle ai bien reçu la photo.

Elle me répond qu’elle est désolée, qu’elle est en pleine saison de mariage mais que c’est parfait, qu’elle a commandé une coupe pour pouvoir faire un essai et me l’envoyer la semaine prochaine !

Whaouuu, je n’en attendais pas tant, c’est super ! Je lui réponds que j’ai hâte de voir ça ! Une semaine passe, je suis au taquet sur mon ordi en attente du mail et de la fameuse photo ! Rien… bon ce n’est pas grave elle doit avoir un emploi du temps chargé… Deux semaines passent, toujours rien… Bon, bon, je retiens mon impatience de bride-to-be, on a de la marge après tout, je ne suis pas pressée ! Trois semaines… là j’avoue j’avais presque zappé, j’avais d’autres choses sur le feu… Quatre semaines… “Ah mais au fait je n’ai toujours pas reçu la fameuse photo !!”. Bon cette fois je n’y tiens plus, je lui envoie un petit mail de relance… Et figure-toi qu’à ce jour je n’ai toujours pas eu de réponse ! Sisi c’est vrai ! Je t’avoue que je n’ai pas eu envie d’insister plus car je me suis dit que si ça commençait déjà comme ça, autant que je change de prestataire tout de suite !

J-10 mois

Retour à la case départ, retour à mon clavier ! Par chance, toujours grâce aux reportages Facebook, je tombe sur une autre super fleuriste qui a travaillé avec Cathy (ma coiffeuse) et Valérie (ma maquilleuse) lors de shootings photo mariage. Je ne sais pas comment j’ai pu passer à côté lors de mes recherches. Ses compositions florales sont très belles, et je m’empresse de la contacter pour savoir si elle est dispo au jour J et si ses tarifs rentrent dans notre budget.

Chercher (et trouver !) ses prestataires du mariage à distance

Crédits photo : Marina, Le Passager du Vent

Elle me répond assez rapidement, elle est dispo ! Youpiiii ! Elle m’envoie un devis dans la foulée. On est un poil au dessus de ce que l’on avait prévu à la base mais de rien du tout, donc c’est nickel (1100 euros pour : bouquet de mariée, 12 centres de table avec les coupes, déco du banc et de la porte de cérémonie, 10 petits bouquets pour l’allée centrale et frais de livraison et installation) !

Marina m’envoie aussi une composition florale qui se rapproche de ce que je voudrais sur les tables et possède aussi des coupes dorées, exactement comme je le souhaitais !! C’est juste parfait ! J’ai trouvé ma fleuriste !

Chercher (et trouver !) ses prestataires du mariage à distance

Crédits photo : Marina, Le Passager du Vent

J- 1 mois 1/2 : la rencontre

À la base, je ne pensais pas que l’on pourrait rencontrer Marina avant le jour J. Mais on a réussi à caler une ultime descente à Avignon au mois d’août afin que je puisse faire mes essais coiffures/maquillage et avec Monsieur Chaton on s’est dit que ce serait l’occasion de rencontrer Marina pour peaufiner les derniers détails. Et c’est vrai que c’est toujours mieux de pouvoir échanger en direct avec ses prestataires.

Marina, nous accueille dans son charmant petit atelier au fond de la cour. On s’assoie sur un petit banc entourés d’une chaleureuse décoration 100% mariage. Oui car Marina loue aussi du matériel de décoration, le mieux, c’est encore que je te montre.

Chercher (et trouver !) ses prestataires du mariage à distance

Crédits photo : Photos personnelles

C’est agréable car Marina est douce et très à l’écoute mais aussi pleine de propositions et soucieuse des détails.

Elle fait sortir Monsieur Chaton pour que je lui montre des photos de ma robe pour savoir quelle taille de bouquet irait le mieux et quel ruban choisir. Comme je suis grande et que ma robe est (alerte spoiler, alerte spoiler) quand même assez volumineuse on opte pour un bouquet forme “sauvage”. Pour le ruban, je souhaite quelque chose de très sobre. En fait, à la base je n’en voulais pas spécialement. Mais elle m’explique que c’est indispensable, du moins beaucoup plus confortable afin que je ne m’écorche pas les mains avec les tiges. L’idéal ça aurait été de pouvoir récupérer un peu de dentelle de ma robe (deuxième spoiler, il y aura de la dentelle !! Héhé, je n’en dirai pas plus !) mais comme je n’ai pas eu de retouches à faire presque, il n’y a pas de chutes. Par conséquent, on décide d’opter pour du tulle. En écrivant, je me dis que je vais peut-être lui demander de mettre de la dentelle finalement, même si ce n’est pas exactement la même, ce sera quand même plus raccord je pense.

On discute de décoration de la porte de la cérémonie laïque, de pétales à envoyer à la fin de la cérémonie. Les cônes que j’ai fait sont a priori trop petits pour mettre les pétales… Mais Marina a la solution pour tout puisqu’elle propose de trouver des roses aux pétales plus petites ! OUF, je n’ai pas besoin de tout refaire !

Et puis surprise, Monsieur Chaton demande à lui parler en tête à tête… Il me réserve une petite surprise pour le jour J !! Trop mignon ! J’ai trop envie de savoir mais j’aime beaucoup trop les surprises pour essayer d’écouter aux portes !

Bref, tout se passe à merveille et c’est ravie et rassurée que je laisse la suite entre les mains de Marina. La prochaine fois que l’on se verra, ce sera le jour J !

Le brunch

Pour le brunch notre traiteur nous propose des petits paniers pique-nique, on trouve l’idée super sympa mais on a déjà en tête une autre idée, très en vogue en ce moment : le food-truck !

À Paris, il nous arrive avec Monsieur Chaton et les copains de manger un petit repas rapide avant ou après un ciné que l’on prend dans un food-truck et on adore ! Alors pourquoi pas en faire venir un pour le retour de noces ! C’est simple, ludique, chacun vient se servir quand il en a envie en fonction de l’heure à laquelle il se lève, et va se poser pour manger au bord de la piscine, c’est parfait pour un dimanche.

Après avoir un peu hésité entre les pizzas et les galettes, on opte assez rapidement pour un repas des plus légers, comme on les aime en lendemain de soirée, j’ai nommé : le burger !!!

Toujours grâce à mon ami Internet et Tripadvisor je tombe assez rapidement sur un super food-truck de la région : Les Toqués en Vadrouille ! Et ça tombe bien ils sont dispo le dimanche du mariage. Ils nous proposent une formule burger/ frites ou salade et dessert à 14 euros/personne + 200 euros de frais de déplacement et prestation. Ça nous semble plus que correct ! Bingo ! Les Toqués seront de la partie !

Chercher (et trouver !) ses prestataires du mariage à distance

Crédits photo : Les Toqués en vadrouille

Les prestataires qu’on n’avait pas prévus

J- 2 mois : la baby-sitter

Je t’avoue qu’à la base on ne voulait pensait pas avoir de bébés et/ou d’enfants à notre mariage. Il y en a encore aucun dans ma famille, la cousine de Monsieur chaton qui en a deux vit au Canada et ne pourra pas venir. Sa deuxième cousine à une petite fille mais ses beaux-parents n’habitant pas très loin, on s’est dit qu’elle la ferait garder par eux… Et du côté des amis il y en a 2/3 mais pareil, on s’est dit qu’ils préféreraient profiter de la soirée et qu’ils s’arrangeraient avec les grands parents… OULALALA comment j’ai pu être aussi optimiste ! Je vais te passer les détails de comment nous en sommes arrivés là. Mais au final oui il y aura bien des enfants à notre mariage, au nombre de 5. Un bébé de deux mois, un bébé de 1 an, deux petites filles de 2 et 3 ans et une petite fille de 7 ans. Oui, on a de tous les âges !

Au départ on s’est dit que les parents voulant amener leurs enfants, se chargeraient donc d’eux. Mais le problème c’est que le domaine possède une piscine et un lac non clôturés. La gérante du domaine nous explique que la baby-sitter est donc obligatoire. C’est vrai que nous non plu ne voulons prendre aucun risque, on ne bataille pas plus longtemps et on décide de se mettre à la recherche d’une baby-sitter ! D’un côté ça me rassure, elle sera là pour gérer les débordements et faire que les parents puissent un peu plus profiter.

On commence à demander des devis à des entreprises spécialisées. Et nous nous retrouvons avec des devis avoisinant les 500 euros pour une présence de 16 à 2 heures du matin !!! C’est de la folie !

Puis je tombe sur ce super site, que je te conseille vivement si tu recherches une nounou à la dernière minute : Nounou-top. Tu t’inscris en 5 minutes, tu postes ton annonce et tu as des dizaines de candidatures en moins de 24 heures !! Tu peux vérifier les profils avec les avis que d’autres ont posté, bref c’est vraiment chouette et c’est comme ça que je suis tombée sur le profil de Julie, qui sera donc la baby-sitter à notre mariage (elle propose 10 euros de l’heure, on fonction de son heure de départ on arrondira sûrement à 150 euros + repas).

Chercher (et trouver !) ses prestataires du mariage à distance

Crédits photo (creative commons) : Freepik

J- 2 mois : les navettes de soirée

Encore un petit poste de dépense plus ou moins prévu…

À la base on s’était dit que ce serait bien de mettre des navettes pour raccompagner les gens durant la soirée pour éviter qu’ils boivent puis conduisent. Mais de dépenses en dépenses, le budget à commencer à vraiment exploser ! Et puis je te cache pas que l’on a aussi été un peu saoulés par certains invités qu’on avait l’impression de devoir assister pour tout, du genre : “Comment on fait pour aller de la gare jusqu’au lieu du mariage ? C’est à 40 minutes donc qui peut venir nous chercher et nous ramener ?” Sérieusement ?? Tu crois vraiment que je peux me charger de gérer le transport de chacun des 90 invités à 3 mois du mariage ?

Bref, on s’est dit qu’après tout il y a déjà 40 invités que l’on loge sur place, les autres feraient attention a leur consommation d’alcool en fin de soirée !

Et puis voilà en discutant avec la propriétaire du domaine, à deux mois du mariage, nous avons un peu culpabilisé. On veut que nos invités profitent jusqu’au bout et on veut être sûrs qu’ils rentrent sains et saufs (même les relous), alors on a trouvé un compromis et on à décider d’engager une navette qui fera les aller-retours mais seulement pendant 2 heures de 3 à 5 heures du matin ! Et le lendemain, les gens s’arrangeront pour le co-voiturage !

Chercher (et trouver !) ses prestataires du mariage à distance

Crédits photo (creative commons) : Freepik

Ouf ! Ça y est à l’heure où je t’écris (mariage dans un mois !! Oulalala ça approche !) aucun nouveau prestataire de prévu et aucun prestataire ne nous a lâché ! (Je touche du bois, pourvu que ça dure !)

Et je suis super contente du travail et de l’implication de chacun d’entre eux !

Et toi alors, tu as aussi eu des prestataires dont tu n’as plus eu de nouvelles du jour au lendemain ? Des prestataires que tu ne pensais pas prendre et que tu as rajouté dans les derniers mois ? Dis-moi tout, je veux tout savoir !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Comment trouver ses prestataires quand on se marie à 700km de chez soi – Partie 3”

  • Je trouve ça fou les prestataires qui ne donnent soudainement plus de nouvelles, comme votre fleuriste… En parlant fleuriste, j’en avais contacté deux (mon coup de coeur, celle qui avait des commentaires top top sur Internet, et une autre, “histoire de ne pas en voir qu’une”, la seconde ne m’a tout simplement jamais répondu…) Pour la baby sitter, comme toi, j’ai été choquée des devis à 500€ d’organismes professionnels, et nounou top nous a sauvés ! (D’autant plus qu’on s’en fichait pas mal que la baby sitter débarque avec sa remorque d’activités, des jeux étaient déjà prévus !) Et pour les navettes, on a eu les mêmes questionnements… ca fera l’objet d’une chronique ahah ! Vous avez tout super bien géré en tout cas 🙂

    • Oui je ne comprendrai jamais ce manque de nouvelles… elle ne se reconnaissait sans doute pas dans ce que je lui demandais mais la moindre des choses aurait été de prévenir… m’enfin bref.
      Ils doivent avoir tellement de mariages qu’au final ils ne prennent même pas la peine de répondre…
      Ah toi aussi sauve grâce à nounou top! Génial ce site ! C’est fou, j’avais jamais entendu parlé avant! Ah oui peut être parce que je n’ai pas d’enfants 😆

  • Le domaine que nous avons choisi avec l’Amoureux, possède également une piscine (gniiiiiiiiiii) mais sécurisée donc les propriétaires ne rendent pas obligatoires la présence de baby-sitters. Je crains plus pour la sécurité de certains de nos invités adultes qui peuvent se déchaîner, que celle des enfants présents à notre réception !!! 😉

    En revanche, j’avoue que je ne me suis jamais posé la question de la navette de soirée pour ceux qui ne dormiront pas sur place… Vous avez choisi de miser sur la sécurité de vos convives et je trouve ça très louable de votre part 🙂

    • Oui c’est tellemét vite arrivé un drame. Tant mieux que votre piscine soit sécurisée !
      Et oui la navette était plu sécuritaire pour nous. La prendre juste 2h a été un parfait compromis bien qu’elle n’ait pas assez servi à mon sens… les gens aiment partir avec leur propre voiture… donc à refaire je ne pense pas que je la prendrai . 😉

  • Entre les navettes, le food-truck (idée trop cool !) pour le brunch et la baby-sitter (même imposé par le lieu), vous avez vraiment été aux petits soins pour vos invités. J’espère qu’ils vous ont été reconnaissants 😉

    De notre côté, nous avions envisagé des navettes au tout début de nos préparatifs. En changeant notre fusil d’épaule pour le lieu de réception (les routes étaient moins dangereuses qu’autour du précédent…), nous avons renoncé. Pour la baby-sitter, on a pris la décision assez tôt de se simplifier la vie : allez oups, adults only ! Quant au food-truck, nous aurions adoré (surtout qu’à te lire, c’est vraiment un bon plan !). Malheureusement pour nous, aucun food-truck tupique basque ne se déplacait ou n’était disponible pour notre date (c’était “cuisine basque / espagnol” ou rien ^^).

    Hâte de lire la suite de tes aventures 😀 !

    • Merci mademoiselle Saphir! Ça fera l’objet bien certainement d’une chronique mais oui on a eu de belles et de moins belles surprises concernant la reconnaissance de nos invités 😆 (ceux justement qui ont le plus profité en se servant notamment de la navette n’ont pas du tout participé à notre cagnotte pour voyage de noces par exemple…) bref c’est une autre histoire ^^
      Ah mince pour le food truck ! Mais je suis sure que vous avez trouvé une super alternative connaissant vos capacités de rebond ! Hâte de savoir ☺️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *