Trouver ma robe de mariée : plus facile que prévu !

Aujourd’hui, on va parler chiffon. Enfin, chiffon de luxe hein, avec taffetas, soie, mousseline… Bref, on va parler robe. Tadaaa !!

Quand j’ai commencé à planifier mon mariage, j’ai tout de suite pensé que la robe allait être une étape très dure. Je ne pensais pas que j’allais pouvoir avoir ma Maman avec moi. Je ne voulais pas vraiment aller essayer des robes avec ma future belle-mère parce que, bon, c’est ma future belle-mère, pas ma mère… et puis parce que ses goûts ne sont pas toujours très actuels. Je voulais avoir ma Maman avec moi pour ce jour, quand même, spécial.

Quelques semaines passent, et je décide que même si c’est pas super pratique, je retourne à Paris en décembre, j’irai dans les magasins avec ma Maman. Mais alors, il fait faire vite en décembre, parce que je passe une semaine à Paris, et ensuite 10 jours dans les Alpes dans le chalet familial. Je suis assez lucide pour savoir que c’est vraiment pas à Morzine que je vais trouver une robe en dentelle ; le style, là-bas étant surtout au matelassé.

Robe Matellassée

Mais je me rends aussi compte que mon savoir en matière de robe de mariée est sacrément limité. Ma belle-mère me demande si je préfère une robe princesse, ou empire, un décolleté en V ou en cœur, une couleur ivoire ou nacre. La seule chose que j’ai su répondre à toutes ces questions c’est « Ben, je sais pas, une robe blanche ? ».

Donc, des recherches s’imposent. C’est fou le nombre de personnes qui croient savoir ce que tu veux. On m’a proposé des trucs super vieillots, des trucs kitsch et même des trucs à plumes. Bref, pas mon truc. (Certains sont même très doués et arrivent à combiner les trois !)

Mais c’est sans compter Skype, meilleur ami des enfants expatriés. Je me suis mise en conversation avec ma Maman, et on a commencé à regarder les sites internet, les blogs et toutes les ressources robesques qui nous tombaient sous la souris. Ça a pris du temps, mais c’était agréable de pouvoir parler robe de princesse.

Finalement, on a vu deux boutiques que nous aimions beaucoup, avec trois robes environ par boutiques. Particulièrement une, chez BoutiqueEspagnole. Donc c’est là qu’on prend rendez-vous pour le jour après mon arrivée sur le sol français.

Le jour J, arrive et je débarque dans la boutique, un peu embrumée par le décalage horaire, mais escortée par ma Maman, ma tante et ma grand-mère maternelle. Le vendeur me dit de choisir 5 ou 6 modèles en les regardant sur l’écran tactile de la boutique. Je dois dire que j’ai du mal à choisir d’autres modèles que mon modèle chéri. Mais j’en choisis 3 autres, 4 en tout.

Dix minutes plus tard je suis dans la tenue réglementaire des boutiques de robes de mariée, la tenue SGJT  (Soutien-Gorge, Jupon, Talons) tellement flatteuse. On passe la première robe. Ça fait drôle de se voir en robe de mariée sous les oh et ah des dames de ta famille. Sauf que ? Sauf que la robe, c’est pas ça. Pareil pour les deux suivantes. Elles sont très jolies, mais ça ne me correspond pas.

Robe Dalila

Finalement, on apporte enfin ma robe chérie. Je la passe et j’en suis sûre, c’est elle, depuis le début. On me passe un voile et là, je me mets à pleurer, tout devient si réel. Je vais me marier.

Et toi ? On t’a proposé un truc à plumes ? Tu as fait tes recherches sur Internet ? Tu as fait ton choix très vite ou au contraire, ça t’as pris beaucoup de temps ? La robe sur laquelle tu avais craqué sur ton écran était la bonne ? Tell me everything !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “Trouver ma robe de mariée : plus facile que prévu !”

  • Hahaha je vois que cette manie de donnerdesnomsauxchosesetlesaccoler est infectieuse!

    Je suis impressionnée par la facilité avec laquelle tu as trouvé ta robe de mariée! C’est super!

  • Contente que tu ai trouvé ta robe de mariée, rapidement et avec toute l’émotion souhaitée. Pour mon compte moi je ne vois rien dans mon style (âge) et mes moyens qui me plaise donc je suis partir à la recherche de matériaux et je vais la faire avec ma mère robe années 20 je pense.

  • C’est marrant j’ai vécu exactement la même chose que toi … et avec la même marque ! J’ai l’impression de m’entendre 🙂
    J’ai même été encore plus rapide puisque j’ai essayé ma robe chouchou en 1er. Je me suis dit : « Bon ben voilà c’est celle là et c’est certain » mais on m’a quand même obligé à en essayer au moins 3 autres, sans succès bien sur. C’était presque magique tellement c’était simple !

  • ohhh bin non je suis decu, en temps que Bride to be expatrie aux US, je pensais que tu allais raconter les essayages americains ;-). J’ai fait mes essayages ici et c’etait vraiment sympa !!

    Bravo pour avoir trouve ta robe si facilement !

  • J’ai feuilleté des dizaines de magazines, et j’ai flashé sur une robe magnifique qui correspond à ma douceur et mon côté romantique. J’ai mis cela de côté dans mon coeur, et j’ai essayé 2 robes dans un magasin. j’avais l’impression d’être déguisée. j’ai fait plusieurs boutiques, et je n’avais même pas envie d’essayer. Quand je suis entrée dans la boutique dans laquelle j’avais vue la magnifique robe sur catalogue, je l’ai essayée. Et là, j’ai su que c’était la robe de mes rêves, comme une évidence. La vendeuse a insisté pour que j’en essaie une autre. Je l’ai enfilée mais je n’ai même pas voulu fermer la fermeture éclair. Je l’ai enlevée aussitôt et j’ai repassé la 1ère robe. Mon choix était fait, c’est celle là, et pas une autre. Pas besoin de retouches. Pour mon second essayage, je n’étais pas bien coiffée et j’avais le teint pâle, et ça a un peu terni mes émotions…mais tant mieux au final, car la prochaine fois, j’essaierai de faire mon test coiffure avant d’y aller et de me maquiller avec soin. Personnellement, j’ai pris la décision d’aller choisir seule ma robe. Tout le monde aura la surprise le jour J et surtout je n’aurai été influencée que par mon propre coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *